Dans les coulisses de LME

LME est une entreprise de siderurgie de près de deux siècles. Il y a 30 ans, elle intègre le groupe italien Beltrame, le leader européen des laminés marchands. Comme toute la sidérurgie, l'usine de Trith-Saint-Léger, près de Valenciennes, qui compte une aciérie et un laminoir, n'est pas sortie indemne de la crise de 2008. Le site nordiste a cumulé cinq années de pertes (100M€) et a engagé un plan de départs volontaires en retraite. Aujourd'hui, LME reprend des couleurs. Son plan de redressement debuté en mars 2015 lui permet de renouer avec les profits, les investissements et l'emploi. Pour preuve, ses volumes de vente augmentent de 11% l'an dernier et l’entreprise affiche un resultat de plus de 5 M€. Le sidérurgiste est même créateur d'emplois. En 2017, il a embauché 60 personnes. 20 autres viendront renforcer les équipes d'ici à fin 2018.

> A lire aussi : L'interview de David Iroz, directeur de LME.

LME en bref

Chiffre d'affaires : 300 M€

Effectifs : 530

Deux usines : une aciérie électrique et un laminoir

650 000 tonnes de ferraille/an recyclées

Production : 500 000 tonnes de laminés marchands/an

Tags: