Recul du chômage au T2, mais moindre qu'au national

 

 

Au second trimestre 2021, les Hauts-de-France ont enregistré 3210 demandeurs d'emploi de moins. Ils sont encore 356 520 en catégorie A, 572 600 en catégories A, B et C.

 

Le nombre de demandeurs d'emploi dans la région Hauts-de-France a décru de 0,9% au second trimestre pour la principale catégorie (A), et de 0,6% pour les catégories A, B et C (incluant les chômeurs ayant eu une période d'activité).

Cette bonne performance est cependant moindre que la décrue nationale (-1,4%) en catégorie A.

Ce recul porte la baisse à 15,3% sur un an, le même rythme en région qu'en moyenne française.

Les cinq départements ont tous vu le nombre de demandeurs d'emplois diminuer fortement, avec un record pour le Pas-de-Calais (-19,1% sur un an), la moins bonne performance étant pour l'Aisne (-11,4% quand même).

A noter toutefois une très forte disparité pour les catégories A, B et C, dont la baisse par rapport au deuxième trimestre 2020 est bien moins forte (-2,1%), avec là encore la meilleure performance pour le Pas-de-Calais (-4,4%) et la moins bonne pour l'Aisne (-0,5%).

 

Baisse pour les inscrits récents, hausse pour les autres

Autre indicateur intéressant, les différences selon l'âge sont très marquées. Pour la catégorie A, la baisse est spectaculaire chez les jeunes de moins de 25 ans (-20,7% et jusqu'à -22% chez les jeunes hommes), alors que l'amélioration est plus ténue chez les séniors, (-8,4%) et notamment les séniors femmes (-7,3%). Sur les catégories A, B et C, le nombre de demandeurs d'emplois remonte même chez les populations de plus de 50 ans (+1%).

Enfin, les disparités sont à nouveau très fortes selon la durée d'inscription au chômage. Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits depuis moins d'un an est celui qui régresse le plus (-6,8% en catégories A, B et C), alors que les autres progressent de 1,9% avec une pointe à + 3,8% pour les inscrits à Pôle Emploi depuis 1 à 2 ans (+ 3,8%).

Des chiffres contrastés donc, qui mériteraient une analyse bien plus fine eu égard à la période très particulière que nouas avons traversée. A l'instar de l'augmentation stratosphérique des sorties de catégories A, B et C pour cause de radiation administrative (+ 1723 %!) ou celle moins spectaculaire mais forte des sorties pour formation ou stage (+ 81,7%...).

 

 

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Le TVME est une installation très innovante (trop ?), qui a rencontré de nombreuses difficultés techniques.
Publié le 15/07/2021 Olivier Ducuing Actualités

Symevad : Quand la valorisation des déchets tourne au fiasco

La chambre régionale des comptes a rendu public un rapport particulièrement alarmant sur le syndicat mixte d'élimination et de valorisation des déchets (Symevad) du Douaisis, d'Hénin-Carvin et d'Osartis-Marquion. Un pari technique audacieux et mal maîtrisé, la perte de débouchés et des surcoûts considérables mettent le syndicat en très grande difficulté, selon le document.

Publié le 15/07/2021 Guillaume Roussange Actualités

Metex-Amiens injecte 70 M€ pour monter en régime

Le spécialiste de la chimie verte METabolic Explorer boucle un nouveau tour de table de plus de 56 millions pour industrialiser ses technologies innovantes. Son programme de développement prévoit quelque 70 millions d’euros d’investissement, en quatre ans, dans son usine amiénoise.

Le président de Usleep Paul Glynn mise aussi sur le made in France pour cette implantation.
Publié le 15/07/2021 Olivier Ducuing Actualités

Matelas : l'anglais Usleep implante 70 emplois industriels à Dourges

L'entreprise britannique Usleep, spécialiste de l'ameublement, reprend un ancien bâtiment industriel de 12 000 m2 pour installer une usine de matelas. 70 emplois à la clef.

L'inauguration a eu lieu le 9 juillet.
Publié le 15/07/2021 Olivier Ducuing Actualités

Un village d'entreprises inauguré … et déjà plein à Calais

La CCI Littoral a investi dans un nouvel hôtel d'entreprises à Calais, le Doret 4, offrant notamment une solution de développement pour les entreprises de la pépinière Carré des Affaires.

Publié le 15/07/2021 Olivier Ducuing Actualités

Orange ouvre un lab 5G pour les acteurs économiques

Implanté dans le nouveau siège d'Orange au pied du stade Pierre Mauroy, cet espace doit permettre aux acteurs économiques de co-construire des solutions et services innovants exploitant les possibilités de la 5G.

Alexandre Fayeulle, président fondateur de l'entreprise lilloise
Publié le 14/07/2021 Olivier Ducuing Actualités

Cybersécurité : Advens fait monter Capza à bord

Capza Growth Tech entre au capital d'Advens, qui se présente comme le premier pure player français de la cybersécurité. Objectif : accélérer en Europe... et lancer un fonds de dotation à vocation inclusive de grande envergure.

La future cité administrative, qui s'étendra sur 38 500 m2 de plancher à la porte des postes, sera constituée de 5 bâtiments reliés par une rue intérieure - : © VIZE / Valode et Pistre – Coldefy
Publié le 14/07/2021 Olivier Ducuing Actualités

Bouygues réalisera la nouvelle cité administrative de Lille

La cité administrative du XXIe siècle prend forme à Lille. Le jury de ce projet majeur a tranché mi- juin en faveur du dossier présenté par Bouygues Bâtiment Nord Est, au détriment de Sogea Caroni et Rabot Dutilleul.

Publié le 13/07/2021 Olivier Ducuing Actualités

L'emploi intérimaire régional repart … doucement

L'intérim a continué à reculer en France en mai (-3,3%). Mais en région, il s'est redressé de 1,3%. La tendance reste négative depuis le début de l'année.

Crédit : Getty Images
Publié le 09/07/2021 Julie Kiavué Actualités

La région perd toujours plus d’habitants

D’après la dernière publication de l’INSEE, les Hauts-de-France ont encore perdu des habitants l’an dernier. Nous sommes un peu plus de 5,9 millions en région, soit 12 000 de moins qu’il y a un an. En cause : le manque d’attractivité et une hausse des décès liés au Covid.

Publié le 09/07/2021 Julie Kiavué Actualités

Economie régionale : fragilisée en 2020, du mieux en 2021 ?

L’INSEE vient de publier son bilan de l’économie régionale sur l’année écoulée et les perspectives pour celle à venir. Sous perfusion en 2020, l’économie des Hauts-de-France semble retrouver des couleurs début 2021.