Résultats 2018 historiques pour la Banque Populaire du Nord

Philippe Hourdain, président de la Banque Populaire du Nord et Fabrice Bouvier, directeur général Philippe Hourdain, président de la Banque Populaire du Nord et Fabrice Bouvier, directeur général

La banque au logo bleu et blanc a dégagé 40 M€ de résultat nets en 2018, et poursuit une transformation active.

Dans un contexte de taux d'intérêt historiquement bas et de règles prudentielles toujours plus lourdes pesant sur les banques, la performance de la Banque Populaire du Nord en 2018 est notable : son chiffre d'affaires (produit net bancaire) progresse d'1,7 point, à hauteur de 212 M€, avec 15000 nouveaux clients au compteur. Dans le même temps, son résultat net passe pour la première fois la barre symbolique des 40 M€. Son ratio de solvabilité atteint 20% et le coefficient d'exploitation est remonté à 64 ,3%. Ce qui la situe dans le tiercé de tête du réseau français des banques populaires et en haut du tableau régional. La banque mutualiste dirigée par Fabrice Bouvier depuis 2013 et présidée par Philippe Hourdain, par ailleurs président de la CCI Hauts-de-France (photo), touche ainsi les dividendes de deux plans triennaux stratégiques successifs : le premier, achevé fin 2017, a permis de remettre la banque dans une dynamique de croissance et de rentabilité, en s'engageant pleinement dans tous les métiers de la banque , Le nouveau plan, qui s'achèvera en 2020, vise cette fois à accélérer la transformation de la banque, autour de 5 axes, qui eux-mêmes sont très centrés sur le client. Volatil, mobile, de moins en moins présent en agence, il est toujours plus stratégique. La BPN n'entend du reste pas céder à la tendance du secteur à fermer des agences. « On considère que le monde digital et l'omnicanalité, ça se passe aussi en agence », relève Fabrice Bouvier qui évoque un plan d'investissement de 3,7 M€ dans la transformation du réseau en 2018 et sans doute autant cette année. L'un des enjeux est aussi celui des ressources humaines, alors que le secteur bancaire souffre d'une image pas très glamour. Le turnover y est élevé, ce qui conduit la BPN à recruter de 150 à 200 personnes par an (pour 1150 agents). Sans se focaliser uniquement sur le diplôme, promet la banque : «Diplôme ou pas, on cherche d'abord des profils, avec de l'énergie et du savoir-être », affirme le directeur.

Cette bonne santé de la BPN lui permet aussi de s'engager désormais dans des opérations plus lourdes qu'auparavant. Ainsi a-t-elle monté une opération à 20 M€ avec « un grand groupe de bricolage ». « Il y a 3 ou 4 ans, on ne pouvait même pas accompagner les ETI », admet Fabrice Bouvier.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Georges Lotigier, dirigeant de Vade Secure, vise un chiffre d'affaires de "plusieurs centaines de millions d'euros" moyen terme
Publié le 17/06/2019 Olivier Ducuing Actualités

Levée historique avec un fonds américain pour Vade Secure

Le spécialiste de la protection des emails Vade Secure fait rentrer à son tour de table l'américain General Catalyst dans une opération à 70 M€. De quoi mettre le pied à fond sur l'accélérateur outre-Atlantique

Une vue de ce que pourrait être le champ éolien offshore de Dunkerque et sa plateforme de distribution portée par RTE (crédit Ham&Huice)
Publié le 17/06/2019 Olivier Ducuing Actualités

EDF décroche le projet d'éolien offshore à Dunkerque

Après le terminal méthanier (revendu depuis), EDF, associé à Innogy et Enbridge, va réaliser une ferme offshore de grande envergure au large de Dunkerque. De quoi alimenter 40% des besoins du département du Nord.

Publié le 14/06/2019 Olivier Ducuing Actualités

Carambar & Co et Lutti unifient leurs forces de vente et lancent un PSE

Le nouveau groupe Carambar & Co et Lutti, numéro un français de la confiserie, annonce une profonde réorganisation commerciale pour créer une force de vente unique.

Publié le 07/06/2019 Julie Kiavué Actualités

Valorisation des déchets : le SMAV en avance sur les objectifs nationaux

L'an dernier, le Syndicat mixte Artois valorisation a transformé sous forme de matière plus de 57% des déchets collectés auprès de ses trois Communautés adhérentes. Un taux qui atteint les 80% avec la valorisation sous forme d'énergie.

Publié le 07/06/2019 Olivier Ducuing Actualités

Dunkerque : Cinq lauréats autour du projet de plateforme électrique offshore

A l'occasion du salon professionnel Seanergy, RTE et la CUD ont primé cinq projets pour accompagner la naissance de la future plateforme de raccordement électrique de la ferme éolienne offshore qui doit naître en 2025.

Publié le 07/06/2019 Actualités

L'agroalimentaire et la métallurgie veulent mieux recruter

En sérieuse pénurie d'emplois, les secteurs agroalimentaire et métallurgique organisent le 11 juin une matinée de partage d'expérience au conseil régional ouverte aux demandeurs d'emploi

Publié le 06/06/2019 Julie Kiavué Actualités

Fiscalité locale : le Medef Hauts-de-France tire la sonnette d'alarme

Dans son baromètre 2019, le syndicat professionnel met en évidence une hausse de 3,6% de la pression fiscale sur les entreprises régionales entre 2016 et 2017.

Publié le 29/05/2019 Guillaume Roussange Actualités

WN, le repreneur de Whirlpool, "dans une impasse financière"

WN doit se placer sous "protection du tribunal", confirmant ainsi ce que beaucoup redoutaient : l'échec de la stratégie industrielle du repreneur.

Publié le 15/05/2019 Olivier Ducuing Actualités

Yann Orpin candidat à la tête du Medef Lille Métropole

L'actuel président de la CCI Grand Lille et dirigeant du groupe familial Cleaning Bio se positionne pour la succession de Frédéric Motte en juillet au Medef Lille Métropole.

La Banque des territoires cofinance entre autres la modernisation du réseau de transports Tadao qui inclut la première ligne 100% hydrogène de France
Publié le 14/05/2019 Olivier Ducuing Actualités

Région : La Banque des territoires signe un exercice 2018 en fort recul

Le volume de prêts attribués en 2018 par la nouvelle marque de la Caisse des dépôts en région s'est replié de 35% l'an dernier dans les Hauts-de-France.