Schaeffler Calais repart de l'avant

Le tribunal de commerce de Boulogne a accepté le plan de continuation du fabricant de chaînes de distribution pour moteurs automobiles SCDS. Cette décision intervient un an après le placement en redressement judiciaire de l'équipementier calaisien, entraîné dans les difficultés de son principal client, General Motors. Ce dernier représentait 60% de son chiffre d'affaires. L'activité de SCDS, filiale de l'allemand Schaeffler (61.000 salariés, 7,3 milliards d'euros de CA en 2009), avait alors plongé de moitié. " Nous avons craint que General Motors ne nous paie plus. Mais nous avons été considérés comme fournisseur stratégique et nous avons été payés.

Aujourd'hui nous avons revisité les produits et les process : nous aurons plus de paniers et moins d'oeufs dans le panier ". Marc Becker, directeur du site, résume ainsi les gros efforts menés depuis un an pour sortir la société de l'ornière et réduire sa voilure. Un plan de sauvegarde de l'emploi a entraîné la suppression de 105 postes, ramenant l'effectif aujourd'hui à 325 salariés, intérimaires inclus. Mieux, le groupe allemand a choisi de faire de son usine calaisienne son pôle de compétence pour les chaînes de transmission. " L'évolution positive des derniers mois nous laisse à penser qu'ensemble nous sommes capables de relever les défis qui nous attendent.

Le fait que SCDS devienne le pôle chaîne de transmission pour l'ensemble du groupe Schaeffler constitue une motivation supplémentaire et souligne en même temps la reconnaissance de Schaeffler pour SCDS, " s'est réjoui Peter Pleus président de Schaeffler Automotive. La direction, qui souligne que SCDS affiche encore un reflux de 25% par rapport à 2008, se veut donc prudente pour l'avenir.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 20/04/2010 Eco121

Genfit alourdit ses pertes en 2009

La biopharma lilloise Genfit vient de publier ses comptes 2009. La société aura réalisé un chiffre d'affaires en repli de 25,7% à hauteur de 10,8 millions contre 14,6 millions un an plus tôt, notamment du fait du non renouvellement de certains contrats...

Publié le 16/04/2010 Eco121

SeaFrance sous protection du tribunal de commerce

La direction de la compagnie calaisienne transmanche SeaFrance a présenté vendredi matin une demande de mise sous sauvegarde auprès du tribunal de commerce de Paris. La filiale de la SNCF, est dans une situation critique, avec un passif de 185 millions et une trésorerie négative de 58 millions d'euros.

Publié le 15/04/2010 Eco121

Carré des Halles ouvre un deuxième magasin à Béthune le 20 avril

"Carré des Halles", enseigne régionale spécialisée en produits frais, va ouvrir le 20 avril prochain une deuxième surface de vente à Fouquières-lès-Béthune.

Publié le 15/04/2010 Eco121

Toyotomi Europe double son usine d'Onnaing

L'équipementier Toyotomi Europe, spécialiste en emboutissage de pièces de carrosserie de rechange pour les concessions Toyota en Europe, va investir 20 millions d'euros dans une nouvelle unité de production.

Publié le 09/04/2010 Eco121

PSA s'offre un moteur à 175 M€ à la Française de Mécanique

La Française de Mécanique, à Douvrin (Pas-de-Calais), a annoncé vendredi 9 avril un ambitieux programme d'investissement.

Publié le 08/04/2010 Eco121

Maud et Aquimer défendent leur label

Aquimer et le pôle MAUD, les deux pôles de compétitivité régionaux toujours en attente de labellisation par l'Etat, doivent passer leurs « entretiens contradictoires » le 14 avril...

Publié le 07/04/2010 Eco121

Droit au but

Publié le 07/04/2010 Eco121

Yves Besse de Laromiguière

Le fondateur du leader français de la décoration murale Plage SA dévoile un peu de sa personnalité pour Éco121.

Publié le 07/04/2010 Eco121

Damart sur les starting blocks pour un nouveau départ

Comme la Lainière de Roubaix ou la filature Saint-Liévin, Damart aurait pu être un grand nom de plus au Panthéon des victimes de la déprise textile. Malgré des pertes abyssales à la fin des années 90 puis une sérieuse rechute, le spécialiste du sénior relève aujourd'hui le gant de l'innovation et le défi de l'image.

Publié le 07/04/2010 Eco121

Des résultats économiques très encourageants

+29,73% :les actionnaires de Damartex (code DAR) ont fait un triomphe le 26 février aux résultats de l'enseigne, dont la valorisation boursière s'est envolée de près d'un tiers ce jour là.