Somme : une ferme 3.0 pour inventer l'agriculture du futur

2.0, 3.0... L’extension nume?rique est de?sormais bien connue pour symboliser l'entre?e d'un secteur dans l'e?conomie de la connaissance. L'agriculture n'e?chappe pas au phe?nome?ne. La preuve : a? Aizecourt-le-Haut (Somme), vient d'e?tre inaugure?e la ferme agro-e?cologique 3.0, une exploitation-labo, symbole de l'agriculture de demain. Dans le ciel, trois drones connecte?s survolent les champs pour analyser l'e?tat hydrique des sols, le taux d'azote ou de?tecter des maladies. Leur extre?me pre?cision permet d'apporter une re?ponse, par exemple avec la dispersion d'intrants, de manie?re beaucoup plus cible?e. Des drones he?licopte?res capables de pulve?riser des traitements sont e?galement teste?s. Au sol, des robots sont a? l'oeuvre. Notamment «Oz», imagine? par la firme Nai?o Technologies, pour de?sherber les range?es. Guide? par laser, cet engin a un rendement e?quivalent a? celui de trois personnes. En un an, 23 essais diffe?rents ont e?te? mene?s dans les secteurs de la robotique, de l'agriculture de pre?cision et de l'agriculture connecte?e. "La Ferme 3.0 nous sert a? la fois de vitrine et d’expe?rimentation. Le nume?rique cre?e une ve?ritable rupture technologique dans l’agriculture et c'est pourquoi nous devions disposer d'un outil, permettant de tester et de de?- montrer l’utilite? de ces technologies dans l’agriculture", souligne Daniel Roguet, pre?sident de la Chambre d’agriculture de la Somme.

 

 

ferme 3.0 (bis)Lance?e, il y a moins d'un an, la Ferme 3.0 n'aurait pu voir le jour sans la collaboration e?tablie entre la chambre d'agriculture, pilote du projet, l'association Agro-Transfert, qui apporte son expertise scientifique et Jean-Marie Deleau, un agriculteur sensibilise? aux questions environnementales. «L'objectif e?tait e?galement de mener cette expe?rience en conditions re?elles, afin de valider sa viabilite? e?conomique», poursuit le responsable.

 

 

Ro?le moteur des Hauts-de-France
La Ferme 3.0 doit nourrir les re?flexions sur les grands de?fis de l'agriculture contemporaine. Parmi eux : la double injonction de nourrir 9 milliards d'e?tres humains a? l'horizon de 2050, sans e?puiser les ressources naturelles. Un de?fi pour lequel le territoire des Hauts-de-France, l'une des principales re?gions agricoles d'Europe, peut jouer un ro?le moteur. C'est pourquoi les partenaires a? l'origine du projet souhaitent que cette ferme prototype soit une vitrine incitative pour les exploitants locaux, ainsi qu'un espace d'e?changes et de de?bats. Pour les repre?sentants du secteur, il est fondamental que les professionnels s'emparent de ces questions et fassent remonter les besoins du terrain, afin d'e?viter de laisser le champ trop libre a? des pouvoirs publics toujours prompts a? multiplier les re?glementations contraignantes. Guillaume Roussange

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 04/09/2017 Eco121

"L'énérgie fait partie intégrante de l'aménagement du territoire"

Mathias Povse, nouveau patron d'EDF en région (soit près de 10 000 salariés), défend une nouvelle vision de l'énergie à la fois orientée sur l'offre et sur la transition énergétique. Mais aussi l'implication toujours plus forte de l'électricien public dans l'écosystème numérique régional. Rencontre.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Des hauts et des bas

Le top et le flop du mois

Publié le 04/09/2017 Eco121

Indiscrétions

Les indiscrets du mois.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Verbatims

Les petites phrases glanées au cours de l'été.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Portraits express

Publié le 04/09/2017 Eco121

Les Hauts-de-France font les yeux de Chimène à Londres

La région considère avoir une carte essentielle à jouer dans le cadre du Brexit. Elle s'organise avec un tout premier objectif : l'Agence européenne du médicament.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Mouvements

Les dernières nominations en région.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Révision des valeurs locatives : flambée fiscale à l'horizon

Nord. La révision des valeurs locatives professionnelles devrait se traduire par une envolée fiscale pour certains contribuables, notamment dans le Vieux Lille.

Publié le 04/09/2017 Eco121

Alexis Devillers, une expansion en son et lumière

Depuis quatre ans, le roi de l'événementiel régional multiplie les emplettes pour s'imposer en acteur majeur de la prestation technique.