Standard& Poors gratifie la région Hauts de France d'une note A+/A-1

 

 



La nouvelle région institutionnelle décroche une note correcte de l'agence Standard & Poors, soit A+/A-1 avec perspective stable.
Cette note reflète selon l'agence plusieurs traits majeurs de la situation régionale : d'abord, un « cadre institutionnel très prévisible et équilibré » des régions françaises; ensuite, l'économie de la Région « que nous considérons comme « forte » à l'instar de sa situation de liquidité »; ensuite, S & P qualifie de « satisfaisantes » la gouvernance comme la gestion financière. Elle estime les performances budgétaires « moyennes », et une exposition « modérée » aux risques hors-bilan. L'agence relève toutefois le poids « élevé » de la dette.
Standard & Poors retient aussi l'atonie des recettes de fonctionnement, assorties de la baisse des dotations d'Etat et d'une baisse de la pression fiscale. Une situation qui aboutira à la dégradation de l'épargne brute, « qui ne sera que partiellement compensée par une maîtrise renforcée des dépenses de fonctionnement ». S & P projette des besoins de remboursement des emprunts de l'ordre de 400 M€ en moyenne annuelle sur 2016-2017. « Nous anticipons un endettement consolidé de la Région (…) avoisinant 160% des recettes de fonctionnement en 2018, contre 138,4% à fin 2015 ». 

De manière générale, l'agence relève que la Région dispose d'une flexibilité budgétaire moyenne : faible sur les recettes, plus forte sur les dépenses. L'agence estime ainsi que le « niveau élevé d'investissement peut être réduit en cas de besoin » et qu'une « part significative des dépenses de fonctionnement est liée à des choix de politiques publiques offrant une certaine flexibilité ». Ce que l'on peut décoder par des capacités de coupes claire le moment venu.
A plus long terme, l'agence estime que les besoins de financement après investissements seront en-deça de 10% des recettes totales, tandis que l'endettement serait maintenu inférieur à 180% des recettes de fonctionnement à horizon 2018.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 31/03/2016 Actualités

Arc International bientôt appuyé par un fonds russe

Arques. L'information bruisse depuis quelques mois, mais est cette fois confirmée de très bonne source. Le leader mondial des arts de la table devrait lever 250 M€€ depuis la Russie.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 15/09/2015 Actualités

XP Digit lauréate du concours ERDF-innovation

Les lauréats du premier concours innovation d'ERDF en région ont été récompensés au Crowne Plaza à Lille.

Publié le 02/03/2015 Actualités

La région met les gaz sur la méthanisation

La France a un gros retard en matière de méthanisation par rapport à l'Europe du Nord. Raison de plus pour le territoire pour appuyer sur l'accélérateur du biogaz.

Publié le 17/04/2014 Actualités

Eoliennes : 3 investisseurs insuflent 15 M€€ à Nenuphar

La start-up lilloise réussit une des plus grosses levées de capitaux des derniers mois en accueillant Areva et un fonds du PIA à son tour de table. Décoiffant.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 03/04/2014 Olivier Ducuing Actualités

Acquisition stratégique pour Diagast

Lille. Le seul fabricant français de réactifs sanguins s'’offre Abo Diag dont la technologie de groupage est extrêmement prometteuse pour l'international.

Tags: