MT Sommeil change de mains et se fait éco-responsable

Cédric Mathon et Félix Hanicotte visent une croissance de 20% pour leur nouvelle société. Cédric Mathon et Félix Hanicotte visent une croissance de 20% pour leur nouvelle société.

Les jeunes repreneurs donnent une nouvelle impulsion au fabricant de literie. Notamment avec le lancement d’une marque 100% naturelle, Bonnuit.

A l’approche de la trentaine, Cédric Mathon et Félix Hanicotte ont voulu changer de vie. Donner du sens à leur quotidien, notamment professionnel. Amis d’enfance, ces Lillois ont toujours voulu entreprendre ensemble. Jusqu’à s’imaginer au même piano d’un restaurant. Mais il y a deux ans, ils découvrent par hasard MT Sommeil, fabricant linsellois de literie pour enseignes spécialisées et hôteliers. Tpe de six salariés, fabrication artisanale depuis plus de vingt ans... C’est le coup de coeur. « C’est une petite entreprise qui crée de la valeur à partir de matières premières. c’est exactement ce qu’on voulait, raconte Cédric. Dans nos carrières respectives, nous avons évolué dans de grands groupes. Puis, on ne s’y retrouvait plus. » Tant et si bien qu’il quitte son emploi chez Danone tout comme Félix, sa société lyonnaise spécialisée dans les séances de sport en entreprises. Avec leurs fonds propres et une dette bancaire, ils s’offrent MT Sommeil (870 K€ de CA) en octobre 2019, après 6 mois de discussions avec le couple fondateur, aujourd’hui retraité.

La rencontre avec les salariés ? « Plutôt bonne », se souvient Félix. « Ils se doutaient que les dirigeants allaient bientôt partir. Mais il ne savaient pas quand. La vente a été actée un vendredi, les salariés ont été mis au courant le lundi suivant, jour où nous les avons rencontrés ». D’abord surpris par l’âge de leurs nouveaux patrons, les six collaborateurs ont finalement été séduits par leur vision d’avenir. Lauréats 2020 du Réseau Entreprendre Nord, les deux associés ont pris leurs marques au côté des cédants les trois premiers mois.

Diversifier pour pérenniser

Cédric et Félix embauchent rapidement trois nouveaux salariés. Rapidement, ils prévoient la création à court terme d’une nouvelle marque. Ils l’envisagent pour 2022, mais la pandémie en décidera autrement : Bonnuit est créée pendant le premier confinement. « Les clients de MT sommeil, les hôtels et les enseignes de literie, ont été les premiers à cesser leur activité dès l’arrivée du Covid. On a mesuré l’importance d’une diversification de notre activité », raconte Cédric. Contrairement à MT Sommeil, Bonnuit s’adresse directement aux particuliers, sans intermédiaires.

Financement participatif

La marque voit le jour grâce à une campagne de financement participatif sur la plateforme KissKissBankBank. Avec les 20 K€ récoltés en août dernier (alors qu’ils n’en recherchaient que 8 K€), les repreneurs lancent dans la foulée la production de leur gamme de literie éco-responsable et le site marchand. « On mise sur la transparence, la simplicité et le respect de l’environnement, assurent-ils. On achète des matières naturelles ou recyclées auprès de nos fournisseurs historiques, nordistes et belges ». Coton, tencel, latex naturel, biolaine ou encore lin régional.

Les matelas Bonnuit ont été conçus avec des médecins du sommeil, des ostéopathes et des rhumatologues « pour garantir un maximum de confort ». Courant mars, la marque dévoilera son matelas bébé et enfant, créé à partir de fibres de coco et de mousse en latex naturel... et après consultation de pédiatres.

Cette année, les dirigeants visent une croissance de 20% pour MT Sommeil, principalement portée par Bonnuit.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Le gain de temps affiché est considérable : un nettoyage prend une à deux heures au lieu de 24 heures aujourd’hui.
Publié le 27/01/2021 Julie Kiavué Entreprendre

Cousin Biotech relève le pari du nettoyage au CO2 supercritique

La technologie est une innovation de rupture déjà connue en agroalimentaire et en parfumerie. Le fabricant de dispositifs médicaux textiles est le premier à l’intégrer dans le médical pour le nettoyage, demain peut-être pour la stérilisation.

Nicolas Gay et Ingrid Florentin ont créé 4D Pioneers en mars 2020.
Publié le 27/01/2021 Julie Kiavué Entreprendre

4D Pioneers : l’impression 3D contre l’obsolescence programmée

Depuis près d’un an, la société d'Ingrid Florentin et Nicolas Gay conçoit et imprime de nouveaux matériaux pour répondre aux besoins des industriels, notamment de durabilité des pièces.

Selon l'INSEE, « l’illectronisme » touche 17% des habitants de notre région, soit 800 000 personnes. Crédit : Alex Giraud/MAIF
Publié le 27/01/2021 Julie Kiavué Entreprendre

Fracture numérique : attention, urgence!

Révélateur de tendance, la Covid a aussi accru les difficultés de certains face aux outils numériques. Dans une société toujours plus digitalisée, les enjeux sont massifs. En région, les initiatives se multiplient. Tour d’horizon.

Ci-dessus, l’équipe de Noiret Patrimoine (Comines).
Publié le 15/12/2020 Olivier Ducuing Entreprendre

Entreprises à mission : les pionniers ouvrent la voie

Trois sociétés régionales viennent de basculer quasi simultanément en société à mission. Anaïk, Norsys et Noiret Patrimoine. Pourquoi faire ?

Publié le 14/12/2020 Julie Kiavué Entreprendre

Il inspecte les points d’eau avec des drones aquatiques

Pierre-Yves Lempire a lancé sa société de bathymétrie en 2018. Aujourd’hui, le lauréat Rev3 œuvre sur la moitié nord de la France et la Belgique.

Marc Vachette a repris Hexactus en 2018.
Publié le 14/12/2020 Anne Henry Castelbou Entreprendre

Hexactus, à la reconquête du territoire

Repris en 2018 par Marc Vachette, le spécialiste du diagnostic des fuites, entretien et travaux de couverture-étanchéité, renoue avec la croissance, en misant sur une plus forte proximité clients dans les Hauts-de-France.

Bruno Duperrier, fondateur de Morphée +.
Publié le 28/10/2020 Anne Henry Castelbou Entreprendre

Morphée+ traque les chutes des séniors

Le capteur de Bruno Duperrier, issu des technologies radar, sait détecter les chutes des personnes âgées et avertir les secours. Demain, il pourrait repérer les maladies respiratoires telle la Covid-19.

Maël Detaille a eu l'idée d'utiliser une culture locale, la betterave, pour produire une vodka premium.
Publié le 28/10/2020 Guillaume Roussange Entreprendre

Mala Vodka, une vodka venue du Nord

Maël Detaille a eu l'idée d'utiliser une culture locale, la betterave, pour produire une vodka premium. Le flaconnage innovant est fourni par Saverglass, spécialiste du domaine.

Il y a un an, la biotech régionale Cousin Médical Group, à Wervicq-Sud, annonçait le rachat de France Rachis Distribution et Développement (FR2D), distributeur bordelais. © Cousin Médical Group
Publié le 28/09/2020 Julie Kiavué Entreprendre

Cousin Medical Group : une acquisition tremplin

Fin 2019, le fabricant d’implants médicaux textiles mettait la main sur le distributeur d’implants rachidiens FR2D. Avec l’ambition affichée de monter en puissance dans le domaine du rachis et accélérer à l’international. Retour d’expérience.

Clément Egger et Aurélie Drouvin.
Publié le 28/09/2020 Guillaume Roussange Entreprendre

Un coffre-fort numérique pour consigner ses dernières volontés

Aurélie Drouvin et Clément Egger dépoussièrent le bon vieux testament en regroupant et en sécurisant toutes les informations utiles en cas de décès ou d'accident grave.