Vallourec et Ascometal signent pour l'avenir de Saint-Saulve

acie?rie Vallourec en coule?e courbe_web

 

 

Après un an de négociations entrecoupées de silences radio, Vallourec annonce l'ouverture de « négociations exclusives avec le groupe Ascométal, leader européen de la production d'aciers spéciaux, en vue de lui céder une participation majoritaire dans l'aciérie de Saint-Saulve ». Cette issue favorable permet de pérenniser un outil indiustriel qui emploie aujourd'hui 380 salariés dont 320 seraient repris. Le leader mondial des tubes sans soudure annonce que la signature d'un accord définitif devrait intervenir d'ici la fin de l'année. L'objectif affiché est de constituer une co-entreprise à 60/40, Vallourec s'approvisionnant dans l'aciérie pour ses besoins en aciers spéciaux et Ascometal également pour alimenter ses unités de finition de Dunkerque et de Fos-sur-Mer. Les engagements des deux partenaires portent sur 175 000 tonnes pour Ascometal et 100 000 tonnes par an pour Vallourec. Ascometal prendrait le contrôle opérationnel du site nordiste.

 

"Programme d'investissements significatif"

 

L'accord évoque en outre un « programme d'investissements significatif » pour diversifier les débouchés de l'usine et l'adapter aux besoins d'Ascometal. Il s'agit notamment de produire des barres d'acier de différents diamètres, mais aussi développer de nouveaux grades, afin d'accéder à de nouveaux marchés, notamment automobile. Une nouvelle capacité de laminage doit être développée à Dunkerque, tandis qu'à Fos-sur-mer, Ascometal installera de nouveaux outils pour traiter les « demi-produits » issus de la coulée continue de Saint-Saulve, afin de les proposer pour de nouveaux marchés dans le secteur du roulement.

Rappelons qu'Ascometal est spécialiste des aciers longs spéciaux pour l'automobile, la mécanique, le roulement et l'énergie, appuyé sur 5 sites industriels en France, Dunkerque, Hagondange, Fos-sur-Mer (sidérurgie) et Custines et Saint-Étienne (usinage). Le groupe emploie 1550 salariés en France et réalise un chiffre d'affaires de 500 M€.

Le sauvetage de l'aciérie de Saint-Saulve s'adosse à un soutien très important de la Région Hauts de France, d'ailleurs souligné par Vallourec.

En avril 2015, Vallourec, prise dans la crise pétrolière, avait annoncé la suppression de 2000 emplois dont 900 en France, et la vente de son aciérie nordiste. Quelques mois plus tard, le tubiste aggravait ses mesures de restructuration en annonçant la fermeture de son laminoir. S'en est suivie une mobilisation générale, y compris des pouvoirs publics, le dossier étant suivi de très près par Emmanuel Macron.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 22/07/2016 Eco121

Désaccord fiscal : Xavier Bertrand claque la porte de l'Association des régions de France

Le président de Région claque la porte de l'ARF de manière fracassante sur fond de désaccord majeur sur la création d'une nouvelle taxe.

Publié le 21/07/2016 Eco121

Conjoncture : l'emploi régional stagne après un mieux fin 2015

Après l'amélioration de la conjoncture fin 2015, le premier trimestre marque une pause sur l'emploi. Avec une dégradation côté picard.

Publié le 15/07/2016 Eco121

Elysis veut doubler ses effectifs d'ici 2018

Le cabinet spécialisé dans le management de projet pour l’industrie a annoncé le recrutement de 20 consultants-ingénieurs d'ici fin 2016. Avant de passer en 2017 à une cadence de 40 embauches annuelles.

Publié le 11/07/2016 Eco121

Euro 2016 : La MEL vante un bilan « très positif »

L'Euro 2016 aura été une opération blanche pour la MEL mais aussi un levier de rayonnement international.

Publié le 11/07/2016 Eco121

Gaz Service repris par ses cadres avec Nord Cap et l'IRD

L'installateur de chaudières nordiste affiche de nouvelles perspectives de développement dans le Pas-de-Calais et la Picardie.

Publié le 11/07/2016 Eco121

Coup d'envoi pour le terminal méthanier de Dunkerque

La cargaison du premier navire méthanier va permettre de descendre à -163° toutes les installations du terminal de Dunkerque et de préparer son lancement commercial en septembre.

Publié le 08/07/2016 Eco121

Canal Seine Nord : La Région veut accélérer la cadence

Les élus régionaux ont adopté le protocole de financement du projet de canal de 107 km reliant l’Oise au réseau fluvial Dunkerque-Escaut-Lille.

Publié le 06/07/2016 Eco121

KPMG attend son nouveau siège régional

Construit face au campus d’Entreprises et Cités, ce nouveau bâtiment de 4415 m2 devrait être livré en mai 2017.

Publié le 05/07/2016 Eco121

Dunkerque Promotion affiche un bilan parfaitement stable en 2015

L'agence a accompagné la création et le maintien de 453 emplois.

Publié le 03/07/2016 Eco121

Un logo à choisir sur 7 pour la nouvelle Région

Sept logos sont proposés. Plusieurs sont très conventionnels, d'autres plus intéressants. Réponse le 8 juillet.