Protéines d'insectes : Ynsect va investir massivement à Amiens

Crédit : Ynsect Crédit : Ynsect

C'est l'une des conséquences directes de l'explosion tant annoncée de la demande mondiale pour des alternatives aux protéines de viande : Ynsect, pionnier de l'utilisation des insectes dans l'alimentation animale, a confirmé l'implantation de sa première usine à Amiens. Une fois les autorisations administratives accordées, les premiers coups de pioche du chantier seront donnés en 2019 pour s'achever un an plus tard.

L'entreprise, détentrice 23 brevets et qui a su lever 40M€ de fonds propres, confirme que l'unité occupera un terrain de 18 hectares. Mais ses dirigeants se refusent à livrer tous les détails relatifs à sa surface précise, ni même à ses capacités de production. Selon plusieurs sources proches du dossier, l'investissement pourrait s'établir entre 150 et 180 M€. Antoine Hubert, co-fondateur et actuel président du groupe d'agrotech, estime qu'elle « disposera des capacités bien plus significatives que celles envisagées dans un premier temps, compte tenu de l'état des pré-commandes ». Soit un chiffre supérieur à 20 000 tonnes, niveau de production avancé lors de l'annonce du passage à la phase industrielle du projet Ynsect, en 2017.

 

Emergence d'une filière

 

Un an plus tôt, la société avait lancé un premier démonstrateur industriel à Dole, dans le Jura. Il lui avait permis de valider définitivement son process de très haute technologie, garantie de qualité de la matière première. Une fois arrivé à maturité, les vers sont en effet transformés en huile et en une poudre très riche en protéines. Cette matière entre ensuite comme composant dans l'alimentation destinées aux animaux domestiques et aux poissons d'élevage. « Nos études ont montré les bienfaits de nos produits qui participent à la santé animale et permettent même de réduire certaines infections dans les élevages. De même, les analyses réalisées avec l'institut LaSalle Beauvais ont montré que l'utilisation des déjections des vers en tant qu'engrais présentait des propriétés très intéressantes », souligne Antoine Hubert.

L'usine devrait générer une soixantaine d'emplois au démarrage, une centaine à terme. Présent lors de l'annonce, Xavier Bertrand, le président de Région, s'est non seulement félicité du choix d'Amiens, un temps en concurrence avec Reims, mais également de l'éclosion d'une filière « protéines d'insectes » dans la région.

A Nesles, la société Innova Feed, spécialisée dans les protéines d'insectes pour l' aquaculture, s'apprête en effet à implanter une autre unité de production. Laquelle devrait produire quelque 10 000 tonnes de protéines. De quoi répondre – un peu – au déficit mondial de la production de protéines, estimé à 60 millions de tonnes en 2030. 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Patrick Leroy effectue plusieurs voyages à l'étranger chaque année pour rencontrer ses clients et décrocher de nouveaux contrats.
Publié le 24/08/2018 Julie Kiavué Territoires

Distimex pose ses flacons à Solesmes

Son expansion pousse le fabricant de parfums à rassembler ses équipes dans un seul bâtiment.

Crédit: JBL Com&Cie
Publié le 27/06/2018 Julie Kiavué Territoires

JBL Com&Cie fait évoluer son modèle économique

Après son redressement judiciaire en 2016, l'agence de communication se rétablit doucement.

Les sept entreprises qui ont signé créeront entre 1000 et 1500 emplois.
Publié le 27/06/2018 Julie Kiavué Territoires

L’agglo de Lens-Liévin surfe sur la logistique

Le parc de l'Alouette, à cheval sur Liévin, Bully-les-Mines et Aix-Noulette, s'offre une seconde extension. Avec 7 premières implantations.

Un comité de pilotage va être créé en septembre pour aider les acteurs locaux à s'approprier les nouvelles règles du jeu.
Publié le 27/06/2018 Sylvain Marcelli Territoires

Apprentissage : Xavier Bertrand prêt à passer la main aux entreprises

La région va perdre le pilotage des CFA. Une réforme soutenue par le président des Hauts-de-France.

Emmanuel Favreuille (directeur Delta 3), Christophe Pilche (président Delta 3), Jacques Petit (président syndicat mixte de Dourges).
Publié le 08/06/2018 Julie Kiavué Territoires

L'extension de Delta 3 générerait 1 500 emplois supplémentaires sur le site

D’ici à 5 ans, la phase 2 de la plate-forme multimodale de Dourges accueillera 350 000 m2 de bâtiments logistiques pour atteindre 80 ha au total.

Le siège d'Euradif à Béthune. ©Euradif
Publié le 07/06/2018 Julie Kiavué Territoires

Euradif ouvre la porte de son capital à GEI

Le fonds d'investissement GEI entre au capital de la société et rejoint ainsi Nord Croissance, actionnaire depuis 2009. Le dirigeant fondateur Jean-Gabriel Creton reste toutefois aux commandes.

Publié le 30/05/2018 Julie Kiavué Territoires

Méthanisation : le Crédit Agricole Nord de France investit 30 M€

La banque veut davantage s'intéresser à cette filière qui présente une rentabilité assurée et certaine.

Publié le 30/05/2018 Julie Kiavué Territoires

L'avenir d'Artmadis en suspens

Le distributeur d'arts de la table, lâché par Arc, a perdu 2,7 M€ l'an dernier. Il se cherche un repreneur.

Publié le 29/05/2018 Guillaume Roussange Territoires

La fusion pousse la région à vendre ses locaux amiénois

Suite à la fusion des deux régions, les mises en ventes de biens immobiliers se multiplient. Avec plus ou moins de succès.