Grand AngleEco 121- n°59- Mars 2016

> L'enquête

Sevelnord se concentre sur l’utilitaire


Sevelnord bisConstruit en 1972 par Chrysler Europe, Sevelnord emploie 2400 salariés et produit 35 véhicules par heure. Malgré les secousses de la crise, l’usine de Hordain n’a pas cessé d’augmenter sa production avec près de 75 000 véhicules sortis en 2012 contre 87 300 en2015. « Nous avons subi les prémices de la crise mais il y a un fond de stabilité sur ce marché. On sait que les entreprises et les artisans continueront à racheter des utilitaires », explique Jean-Pierre Le Guyader, responsable du Pôle Industriel Nord de PSA Peugeot Citroën.

Pourtant, l’arrêt il y a trois ans du partenariat qui liait le constructeur français PSA Peugeot Citroën à Fiat a fait naître beaucoup d’inquiétudes quant à la survie du site et de ses emplois. En 1992, les deux constructeurs avaient signé une joint venture pour mettre en place la plateforme U60 où étaient produits 4 modèles de monospaces : la Peugeot 806, le Citroën Evasion, la Fiat Ulysse et la Lancia Phedra suivis quelques années plus tard par la 807 et la C8. « La crise est arrivée et les monospaces ont disparu de la demande des clients au profit des segments inférieurs », raconte Jean-Pierre Papin, du service communication de PSA Peugeot Citroën.

Plutôt que de fabriquer les monospaces, les constructeurs préfèrent agrandir les véhicules des segments inférieurs. Fort heureusement, la demande sur les utilitaires, elle, a continué de croître. Le site oriente sa production vers les utilitaires de segment K1, de taille intermédiaire dont la Fiat Scudo. Mais en 2012 le constructeur italien décide de se désengager du partenariat. Or, PSA Peugeot Citroën ne peut assumer seul la poursuite de l’activité. Beaucoup craignent alors pour la survie du site. Un accord de compétitivité (le premier en France) est négocié avec les salariés. Dans la foulée, un accord est signé avec Toyota pour fabriquer les utilitaires du constructeur japonais destinés au marché européen. Sevelnord commence peu après à produire le véhicule multimarque G9. Les Citroën Jumpy, Peugeot Expert et Toyota Pro Ace commencent à sortir des chaînes de montage. Plus récemment, la plateforme Kzéro d’où sortiront les Traveller, Space Tourer et les Toyota Pro Ace vient de rentrer en phase de démarrage.Les nuages semblent durablement écartés sur l’avenir du site.