Actus

> Actualités

Voeux de D.Castelain : 2017 sera intense pour la MEL

Le 31 janvier 2017


Le président de la MEL annonce un programme fort chargé en 2017, avec notamment un gros enjeu sur les transports.


 

D-castelain-voeux presse

 

 

Damien Castelain présentait il y a quelques jours ses vœux à la presse. L’occasion pour le président de la métropole lilloise, qui aura en 2017 le même âge que l’agglo, c’est à dire 50 ans, de faire un point complet des dossiers nombreux et importants prévus cette année. A commencer par le renouvellement de la délégation de service public des transports, à compter du 1er janvier 2018. Le contrat porte sur la bagatelle de 2 milliards d’euros. Les économies attendues sur cette DSP doivent permettre de financer le projet de tramway gare-aéroport et CRT de Lesquin. La Région est également sollicitée pour soutenir ce projet dont les premières études portent sur le tracé dans les cinq villes concernées. Tracé qui pourrait d’ailleurs aller jusqu’à la rue du ballon, siège de la métropole, a glissé Damien Castelain.

A ce chantier s’ajoutera 1 milliard d’euros de travaux, notamment de renouvellement des matériels roulants dont certains ont plus de 40 ans. Côté transports doux, la MEL compte aussi pousser le réseau cyclable de 100 km supplémentaires, pour un coût de 30 M€ d’ici 2020.

La MEL a aussi désormais la compétence énergie, qui la conduit à vouloir récupérer les calories du Centre de valorisation énergétique d’Halluin. La MEL va construire une autoroute de chaleur de 15 km de long qui permettra d’économiser l’équivalent de 5 M€ de gaz par an. L’investissement sera de 40 M€ dont 25 à 50% seront appuyés par l’Adème.

Le président de la MEL, annonce par ailleurs l’objectif de créer 500 hectares supplémentaires d’espaces naturels à la MEL d’ici 2020, dont 75 ha transférés du conseil départemental.

Le président de la métropole lilloise n’a pas évoqué l’enquête menée par le juge Gentil, mais s’est félicité de manière appuyée de la polyvalence du stade Pierre Mauroy qui lui permet d’accueillir des événements tels le mondial de Hand. Un rendez-vous sportif qui devrait assurer quelque 5 M€ de retombées économiques, soit autant que la coupe Davis, mais moins que l’Eurobasket (62 M€) ou que l’Euro 2016 et ses 150 M€ de retombées estimées.

Damien Castelain a aussi annoncé la candidature de la MEL à être capitale mondiale du design en 2020, évoquant les entreprises régionales déjà très impliquées dans cette direction comme Décathlon, Tape à l’Oeil, Rabot-Dutilleul ou Bonduelle.