Agence européenne des médicaments: Lille pousse sa candidature

agencemedicamentBrexit oblige, l'Agence européenne des médicaments (AEM) doit quitter la capitale britannique et se trouver un nouveau siège d'ici fin mars 2019. Lille porte la candidature française pour accueillir cette institution chargée d'autoriser la mise sur le marché de médicaments en Europe et son effectif de 900 salariés composés en grande partie d'experts et de chercheurs. Pour l'heure, la capitale des Flandres est en concurrence avec 23 autres villes européennes dont Milan et Copenhague. Toutes doivent rendre leur copie d'ici le 31 juillet à la Commission Européenne. Les Etats-Membres voteront le 20 octobre pour désigner la ville gagnante.

 En attendant, Lille doit peaufiner ses atouts et muscler son dossier. C'est la mission de de la task force lancée aujourd'hui par la Ministre . "Lille dispose de nombreux avantages. C'est la ville européenne la plus proche de Londres", a souligné la Ministre de la Santé jeudi après-midi lors d'un point presse avant de vanter les mérites de son écosystème scientifique et technique. La capacité à accueillir et scolariser les familles dans de bonnes conditions constituera aussi un critère déterminant dans le choix final. Pour héberger ce nouveau siège, un appel d'offres a été lancé  pour aménager des bureaux en blanc sur un terrain situé entre le siège de la Région Hauts-de-France et le Zénith.

 Les retombées économiques seraient importantes et renforceraient l'attractivité européenne de la région. Outre 900 emplois directs et trois fois plus en indirects, l'arrivée de l'AEM amènerait "36 000 visites à l'année de chercheurs et de scientifiques", promet Xavier Bertrand, président de la Région Hauts-de-France qui doit prochainement avec la CCI de région ouvrir un bureau à Londres.

 

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 20/06/2017 Accueil

L'IRD achève un millésime 2016 record

Le groupe de capital investissement a injecté 21,5 M€ dans 69 entreprises l'an dernier et lancé 6 nouvelles opérations immobilières. Et s'attend à un très bon exercice 2017

Publié le 20/06/2017 Accueil

Aventim apporte 150 emplois à l'entrée de Marquette

Aventim inaugurait aujourd'hui un premier ensemble de 12 000 m2 de bâtiments. Avec plusieurs annonces dont l'implantation de l'enseigne Auchan Bio et des Meubles Gautier.

Publié le 16/06/2017 Accueil

Contrat stratégique avec Nissan pour DBT

DBT renoue avec le succès avec un contrat de grosse envergure signé avec Nissan.

Publié le 16/06/2017 Accueil

Jours Heureux s'offre un boutique dans le Vieux-Lille

L'entreprise roubaisienne d'épicerie fine, par ailleurs filiale du groupe Damart, inaugurait jeudi sa toute première vitrine rue Esquermoise.

Publié le 16/06/2017 Accueil

Village by CA accueille quatre projets sur l'alimentation humaine

Mercredi, lors du salon Nutrevent, la pépinière du Crédit Agricole a présenté les quatre start-up lauréates de son appel à projet autour de la protéine végétale.

Publié le 15/06/2017 Accueil

Incontinence : CM-CIC Investissement monte chez AMD

Le spécialiste de l'incontinence adulte espère passer de 60 M€ de chiffre d'affaires aujourd'hui, dont la moitié à l'export, à 100 M€ dans les trois ans.

Publié le 15/06/2017 Accueil

Tim attaque Caterpillar en justice pour sauver 500 emplois

Le fabricant de cabines d'engins, totalement déstabilisé par le désengagement massif de Caterpillar, a décidé de lui réclamer une contribution financière très lourde pour assurer le redressement de l'usine nordiste.

Publié le 15/06/2017 Accueil

Conjoncture : grosse embellie sur l'industrie régionale

En mai, l'activité s'est particulièrement bien comportée, notamment dans l'industrie. Toutefois, les effectifs ne bougent guère.

Publié le 14/06/2017 Accueil

Hiolle Industries s'attaque à l'aéronautique par deux acquisitions

Le groupe valenciennois signe deux croissances externes en France pour se diversifier dans le secteur aéronautique. Le périmètre acquis atteint 8 M€ et 65 salariés.

Publié le 12/06/2017 Accueil

Minafin accueille de nouveaux investisseurs

Le groupe de chimie fine piloté par Frédéric Gauchet reclasse son capital à l'occasion du départ de deux minoritaires. L'occasion pour Siparex et Edmond de Rothschild Investment Partners de faire leur entrée à bord.