Confiance et Performance ; relation de cause a? effet ?

pascaline de ruyverOui ! Sans ambigui?te?.Vous connaissiez de?ja? la formule « Performance = Compe?tence x Motivation2 » ?
Et dans celle-ci, savez- vous qu’il y a un ingre?dient majeur a? ne pas oublier ? Il s’agit de la Confiance ... En effet, toutes les e?tudes le de?montrent, plus la confiance ressentie par les salarie?s est forte, plus ces derniers agissent pour le bien de l’organisation, plus ils ont envie de contribuer a? l’inte?re?t ge?ne?ral, et plus ils mettent d’e?nergie a? la re?alisation des objectifs...

Alors comment cre?er un climat de confiance ? Tout d’abord, la confiance ressentie par un collaborateur pour son organisation de?pend de la manie?re dont les informations circulent. C’est la transparence et la since?rite? qui priment. Attention ! Le flou, les effets d’annonce non suivis de re?alisations ou les fausses promesses ge?ne?rent a? l’inverse trouble et me?fiance.
Cette manie?re de communiquer est indispensable, mais elle n’est pas suffi- sante ; le ro?le du manager est pri- mordial car il est producteur de confiance; la confiance ressentie par les collaborateurs de?pend de 3 comportements clés:


• La prise en compte réelle des difficultés rencontrées par son équipe : les e?couter vraiment, les com- prendre et apporter un vrai soutien, voire une aide concre?te (du temps, des conseils, des moyens...). Il s’agit ici de paroles since?res suivies d’actes forts !


• L’attachement du manager à développer les compétences : informer, former, de?- le?guer, challenger, responsabiliser...

• La reconnaissance des efforts réalisés pour l’atteinte d’un objectif : et pas seulement la reconnaissance du re?- sultat obtenu ! En effet, le re?flexe est presque toujours de valoriser les col- laborateurs en fonction des re?sultats obtenus. Les efforts fournis, les initiatives prises, le comportement adopte?, l’attitude ge?ne?rale et la progression sont souvent oublie?s... Dommage !

Et vous, e?tes-vous un producteur de confiance ?

• Quelle attitude adoptez-vous quand vos collaborateurs sont en difficulte? ?

• Comment vous investissez-vous pour leur formation ?


• Quels indicateurs utilisez- vous pour les e?valuer, le re?sultat, les efforts, les deux ?

Si la confiance ressentie par les e?quipes ge?ne?re un climat favorable a? l’investissement des salarie?s, la confiance qui leur est accorde?e donne des ailes : « On me fait confiance, alors j’ose, je me lance, je teste, j’invente, je me trompe, je corrige, je m’ame?liore et je finis par re?ussir »...Tout cela e?tant possible si l’on donne un vrai droit a? l’erreur ; condition sine qua non de re?ussite... Qu’on se le dise !

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 31/10/2016 Accueil

Indiscrétions

Les indiscrets glanés en octobre.

Publié le 31/10/2016 Accueil

Des hauts et des bas

Le top et le flop du mois.

Publié le 31/10/2016 Accueil

Verbatims

Les petites phrases du mois.

Publié le 31/10/2016 Accueil

Portraits express

Zoom sur deux nouvelles nominations

Publié le 31/10/2016 Accueil

Mouvements

Les dernières nominations en région.

Publié le 31/10/2016 Accueil

Jean-Pierre LETARTRE, le nouveau visage du Comité Grand Lille

Le patron d’EY France succe?de a? Philippe Vasseur a? la te?te du Comite? Grand Lille

Publié le 31/10/2016 Accueil

“Notre re?ve serait d'aboutir a? la valle?e de l'e?colonomie” Emmanuel DRUON, POCHECO

A 50 ans, Emmanuel Druon a fait de Pocheco, fabricant d'enveloppes a? Forest-sur-Marque, un labo du de?veloppement durable bien avant l'heure. Une preuve par l'exemple du mariage re?ussi entre la sobrie?te? des ressources, le bien e?tre des salarie?s et la performance e?conomique. Ce qu'il appelle l'e?colonomie est de?sormais une expertise et une cre?ativite? qu'il vend a? travers un bureau d'e?tudes, et qu'il de?fend avec fougue. Rencontre avec un patron vraiment atypique.

Publié le 31/10/2016 Accueil

Ferroviaire régional: un contrat à 3mds€ pour Alstom et Bombardier ?

Valenciennois. La SNCF vient d’écarter le principal concurrent espagnol des deux constructeurs dans la course à l’attribution du marché du TER NG. Une perspective encourageante qui n'épargnera pas un trou de charge dans les prochains mois aux deux usines nordistes.

Publié le 31/10/2016 Accueil

“Quand le marche? ne suffit plus, il faut aussi diversifier”

Trois questions a?... He?ric Manusset directeur ge?ne?ral de l’Association des Industries Ferroviaires de Nord-Pas-de-Calais-Picardie.