Une nouvelle génération très indépendante

 

 

Comment la "génération Z", née après 1995, imagine-t-elle son avenir professionnel ? L'Edhec pose la question depuis quatre ans aux élèves de prépa. Même s'il s'agit d'un profil particulier, les résultats sont riches d'enseignement…

Salariés ou indépendants ? "Dans notre enquête de 2017, 64 % des étudiants interrogés imaginent devenir salarié d'une entreprise, contre 78 % en 2014", constate Manuelle Malot, directrice du NewGenTalent Centre de l'Edhec. "Autrement dit, ils sont de plus en plus nombreux à penser créer leur entreprise ou travailler en freelance."

Grande ou petite entreprise ? Ces étudiants qui seront sur le marché de l'emploi dans 5 ans plébiscitent les PME. Ils ne sont que 38 % à se projeter dans une société de plus de 500 salariés (contre 50 % en 2014). "Même si cela ne correspond pas à la réalité à la sortie de leurs études, cela donne une indication sur leur état d'esprit", remarque Manuelle Malot. "Il ont l'impression qu'ils verront plus l'impact de leur travail dans une petite entreprise".

Quel environnement de travail ? Les élèves de prépas souhaitent que les nouvelles technologies imprègnent le fonctionnement de l'entreprise (79 %). Ils veulent avoir accès à des infrastructures sportives ou à des activités artistiques sur leur lieu de travail ou à proximité (71 %) et espèrent avoir des horaires de travail flexibles (68 %).

Quelles attentes ? "Les étudiants ont une vision positive mais pas naïve de l'entreprise", analyse Manuelle Malot. Ils pensent que c'est "une école de la vie, une aventure collective" mais la trouvent trop "complexe". "Ils rêvent d'une nouvelle forme de gouvernance, moins hiérarchique, plus collaborative, à l'image des réseaux sociaux".

Lire aussi notre enquête sur la révolution du travail

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 30/03/2018 Sylvain Marcelli L'enquête

Le monde du travail fait sa révolution

Ils portent leur bureau sur leur dos, multiplient les projets et ne courent pas après un CDI : les indépendants explorent d'autres façons de travailler. Pour le meilleur ou pour le pire ?

Publié le 01/03/2018 Olivier Ducuing L'enquête

L'AERONAUTIQUE REGIONALE EN PILOTE AUTOMATIQUE ?

Un marché plus que porteur, des investissements nombreux, des grands noms prestigieux comme Airbus, Dassault, Matra, demain Safran, et une kyrielle d'équipementiers. Qui sait que l'aéronautique régionale pèse près de 10000 salariés ? Mais la force d'entraînement de ce secteur d'excellence n'est mise à profit par aucune politique de filière, notamment pour inciter les Pme à se diversifier dans cette direction ou chasser en meute. Revue des troupes aéroportées de l'économie régionale

Publié le 01/03/2018 Guillaume Roussange L'enquête

La logistique, sur la terre comme au ciel

L'aéronautique régionale a suscité des experts de la logistique dans la région.

Publié le 29/08/2014 L'enquête

Qui sont nos start-up les plus prometteuses ?

Ils s'appellent Charles Smadja, Frédérique Grigolato ou Ludwig Czelecz. Seront-ils demain les futurs Steve Jobs ou Mark Zuckerberg français ? Qui sait ? Qui aurait imaginé l'ascension fulgurante d'OVH ou d’Ankama ? Eco121 a voulu pour cette rentre?e mettre en exergue la flamme entrepreneuriale nordiste. Avec l'aide de nos réseaux et notre regard transverse, nous avons choisi de mettre en lumière dix jeunes entreprises du Nord-Pas-de- Calais porteuses de grandes promesses. Rupture technologique, révolution dans notre quotidien, nouveaux modèles économiques, les dix portraits qui vous sont présentées affichent un potentiel magnifique. Comme toute sélection, celle-ci est arbitraire même si nous avons tenté d'être le plus honnête possible. Bien sûr, d'autres parcours exceptionnels mériteraient aussi d'être mis en lumière ici. Mais nous nous y employons déjaà dans chaque numéro. Découvrez avec nous un échantillon d'entrepreneurs hors pair qui portent en eux des avancées "disruptives" comme disent les experts. Baisser de 70% la consommation des véhicules avec un simple kit, pénétrer la pensée des consommateurs pour mieux adapter l'offre des marques, personnaliser le son pour chacun en s'affranchissant du casque, miniaturiser les micro-interrupteurs des téléphones pour avoir enfin des batteries qui durent, mais aussi soigner enfin la douleur des patients incapables de s'exprimer...Sans oublier un nouveau modèle de média professionnel qui trouve enfin la clé de la rentabilité de la presse sur le web... Focus sur les dix start-up les plus prometteuses de la région.