L'Ecureuil Hauts de France lance sa banque judiciaire

L'équipe de la Banque de l'Orme et à gauche Laurent Roubin, président du directoire de la Caisse d'Epargne Hauts de France L'équipe de la Banque de l'Orme et à gauche Laurent Roubin, président du directoire de la Caisse d'Epargne Hauts de France

 

La Caisse d'Epargne Hauts de France porte officiellement sur les fonts baptismaux une nouvelle activité pour les entreprises sujettes à une procédure collective. La nouvelle Banque de l'Orme a démarré ses activité courant avril mais devient pleinement opérationnelle. Son secteur d'intervention est historiquement monopolisé par deux acteurs nationaux, les banques Delubac et Thémis, mais il s'ouvre au compte-gouttes : la Caisse d'Epargne Rhône Alpes a lancé sa propre Banque de l'Orme il y a cinq ans, et la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté s'est également positionné sur cette niche bancaire.

Cette activité très réglementée s'adresse aux entreprises sous procédure, autrement dit pas avant. Cela concerne dans notre région 4233 procédures en 2018 (+1,3%) : 2801 liquidations, 1379 redressements judiciaires et 53 sauvegardes. Ces procédures concernaient 30 entreprises de plus de 50 salariés, et 200 à 300 entreprises entre 10 et 50 salariés.

 

Le champ des entreprises et des professionnels 

La Banque de l'Orme régionale, placée sous l'autorité d'Antoine Malard, disposera d'un noyau dur de 3 chargés de mission, et d'une équipe support. Elle ne se fixe pas d'objectif chiffré mais fait le parallèle avec son homologue de Rhône-Alpes qui a accompagné l'an dernier 300 entreprises. Avec un avantage important, celui de la proximité, contrairement aux structures nationales, mais aussi d'une vision généraliste : la Banque de l'Orme couvre aussi le champ des professionnels, qui n'est pas traité par les deux spécialistes français.

« Il fallait une certaine taille pour envisager de mettre suffisamment de compétences pour animer ce type de portefeuille. Nous sommes une banque 360° pour toute la vie des entreprises. Une banque qui répond présent dans les bons moments mais aussi dans les moments plus ardus », pointe Laurent Roubin, président du directoire.

L'Ecureuil compte aussi faire de ce nouveau service un point d'entrée pour accompagner de nouvelles entreprises et les conserver ensuite dans le giron de la Caisse d'Epargne après la résolution des difficultés.

 

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 28/06/2019 Actualités

Finances locales : baisse historique de la dette régionale

L'encours de la dette a reculé de 115 M€ en 2018 et repasse sous la barre des 3 milliards d'euros

Publié le 21/06/2019 Actualités

Doublement des rames: le conflit Alstom-Mel enfin réglé ?

Selon nos sources, la Mel et Alstom seraient enfin parvenus à un accord de médiation à plusieurs dizaines de millions d'euros dans le contentieux très sensible du doublement du métro lillois.

Publié le 20/06/2019 Olivier Ducuing Actualités

BPS imprègne 120 emplois dans l'Arrageois

Superga, sous-traitant industriel pour les grands noms de la cosmétique mondiale, dirigé par Alain Bréau (photo), reprend l'usine Caterpillar pour y implanter ce qui sera son plus grand site industriel. 42 emplois seront transférés et 80 CDI créés.

© Renaud Wailliez
Publié le 20/06/2019 Julie Kiavué Actualités

Nutri’Earth boucle son premier tour de table

La start up lilloise vient de lever 800 K€ pour accélérer sa production de farines alimentaires à base d'insectes.

David Iroz, directeur de LME-Beltrame Group, annonce 12 M€ d'investissements cette année et le changement d'un four à gaz d'un des deux laminoirs l'an prochain
Publié le 18/06/2019 Olivier Ducuing Actualités

LME-Beltrame Group poursuit ses investissements malgré le durcissement du marché

Après un exercice 2018 en fanfare, en croissance de 17%, le sidérurgiste de Trith-Saint-Léger, spécialiste en produits d'acier pour le secteur de la construction, ressent un retournement de conjoncture. Mais maintient un niveau élevé d'investissement pour préparer l'avenir.

Publié le 18/06/2019 Julie Kiavué Actualités

Les bières du Nord ont la forme

Le marché français de la bière a poursuivi sa croissance en 2018. Avec ses 7,1 millions d’hectolitres produits annuellement, la région Hauts-de-France maintient sa place de deuxième région française sur le podium brassicole.

Photo : Stelia Aerospace
Publié le 18/06/2019 Julie Kiavué Actualités

Aéronautique : la Région lance sa marque Aér’Hauts-de-France

Portée par un collectif d’acteurs de la filière, cette nouvelle marque portera la stratégie de développement de l’aéronautique sur le territoire. Premier projet dévoilé : la livraison par drone.

Philippe Hourdain, président de la Banque Populaire du Nord et Fabrice Bouvier, directeur général
Publié le 17/06/2019 Olivier Ducuing Actualités

Résultats 2018 historiques pour la Banque Populaire du Nord

La banque au logo bleu et blanc a dégagé 40 M€ de résultat nets en 2018, et poursuit une transformation active.

Georges Lotigier, dirigeant de Vade Secure, vise un chiffre d'affaires de "plusieurs centaines de millions d'euros" moyen terme
Publié le 17/06/2019 Olivier Ducuing Actualités

Levée historique avec un fonds américain pour Vade Secure

Le spécialiste de la protection des emails Vade Secure fait rentrer à son tour de table l'américain General Catalyst dans une opération à 70 M€. De quoi mettre le pied à fond sur l'accélérateur outre-Atlantique

Une vue de ce que pourrait être le champ éolien offshore de Dunkerque et sa plateforme de distribution portée par RTE (crédit Ham&Huice)
Publié le 17/06/2019 Olivier Ducuing Actualités

EDF décroche le projet d'éolien offshore à Dunkerque

Après le terminal méthanier (revendu depuis), EDF, associé à Innogy et Enbridge, va réaliser une ferme offshore de grande envergure au large de Dunkerque. De quoi alimenter 40% des besoins du département du Nord.