Phildar placée en sauvegarde judiciaire

L'enseigne de fil à tricoter de la galaxie AFM compte 223 salariés. 

Le tribunal de commerce de Lille Métropole a ouvert le 1er juillet une procédure de sauvegarde pour le groupe de fil à tricoter Phildar, avec une période d'observation de 6 mois.  « Après les difficultés d’activité dues aux mouvements sociaux de la fin d’année 2019, la crise du CoVid a été un puissant révélateur : Ce qui fonctionnait, fonctionne encore mieux. Ce qui était difficile l’est encore plus », explique le PDG de Phildar, Éric Vandendriessche.

L'entreprise textile, basée à Neuville-en-Ferrain, compte 223 salariés pour 115 magasins (61 affiliés, 44 succursales et 10 franchisés). Ses difficultés ne remontent pas à la crise sanitaire puisque ses derniers exercices sont lourdement déficitaires depuis 2015  (-3,6 M€ en 2018, après -1,7 M€ en 2017 et 1,4 M€ un an plus tôt) tandis que le chiffre d'affaires est passé de 40,5 M€ en 20126 à 34,3 M€ en 2018. Il avait toutefois remonté légèrement l'an dernier à 35,6 M€ pour un montant de pertes non précisé. L'activité est réalisée à 85% dans le réseau physique, à 15% via le web.

Mais la crise des gilets jaunes puis le confinement ont mis à mal cette enseigne fétiche de la galaxie Mulliez. Rappelons qu'elle était dirigée par Gérard Mulliez-Cavrois dans les années 60, lorsque ce dernier accepte de transformer une usine désaffectée de retorderie à Roubaix en supermarché à l'initiative de son fils Gérard Mulliez, ce qui sera l'origine de toute l'aventure Auchan.

Néanmoins, la procédure de sauvegarde acceptée par le tribunal montre que "les difficultés peuvent être surmointées à la condition d'engager un plan de redressement, sous l'égide des administrateurs judiciaires", indique la direction, qui souligne que la procédure retenue ne permet pas de tirer la conclusion que l'AFM se désengage de Phildar. "L'actionnaire familial Mulliez a toujours fait face à ses responsabilités", relève-t-elle.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

L'évolution de l'emploi intérimaire par régions en mai 2020 par rapport à mai 2019 (source Prism'Emploi)
Publié le 01/07/2020 Olivier Ducuing Actualités

L'intérim poursuit sa plongée : - 46% en mai !

En repli de 46,4% au mois de mai en région, l'intérim est l'une des grandes victimes économiques de la covid-19.

Publié le 30/06/2020 Guillaume Roussange Actualités

L'amiénois Yvert & Tellier reprend le leader de la presse philatélique

L'éditeur d'Amiens, plus que centenaire, Yvert & Tellier a repris Timbropresse, propriétaire de Timbres Magazine, à la barre du tribunal de commerce de Lille Métropole.

Publié le 30/06/2020 Olivier Ducuing Actualités

Covid : Xavier Bertrand dégaine son plan de relance

La Région met 1,3 milliard d'euros sur la table pour aider l'économie régionale à franchir le cap. Un effort considérable qui joue sur l'effet levier à tous les échelons. Et qui fera exploser les ratios d'endettement.

Publié le 29/06/2020 Olivier Ducuing Actualités

Crise : l'agence de l'eau Artois-Picardie accélère son investissement

Pour jouer son rôle contra-cyclique face à la crise économique engendrée par le confinement, l'Agence de l'Eau Artois Picardie a décidé de booster sa capacité d'intervention sur l'année 2020.

Publié le 29/06/2020 Olivier Ducuing Actualités

503 dépôts de brevets en Hauts-de-France en 2019

Valeo et Roquette continuent à truster le podium régional de la propriété industrielle, le picard Poclain prenant la troisième place.

Publié le 25/06/2020 Actualités

Le chômage régional en légère hausse en mai

Les Hauts-de-France comptent 4510 demandeurs d'emplois supplémentaires toutes catégories en mai.

Publié le 23/06/2020 Olivier Ducuing Actualités

Cerelia s'implante à Arras et crée 50 emplois

Le fabricant de pâtes ménagères à cuire investira 50 M€ dans ce transfert, qui sera achevé d'ici à juillet 2022.

Crédit : RTE
Publié le 19/06/2020 Julie Kiavué Actualités

RTE investira 146 M€ en Hauts-de-France cette année

Malgré la crise sanitaire, l'entreprise de service Réseau de Transport d'Electricité (RTE) maintient ses investissements en Hauts-de-France. Objectif : adapter le réseau à la transition énergétique.

Ghizlane et Romain Jougleux, fondateurs de Mutyne.
Publié le 18/06/2020 Julie Kiavué Actualités

Mutyne veut révolutionner le marché des produits ménagers

Fondée par deux chimistes à Villeneuve d'Ascq, la start up s'apprête à intégrer un réseau de distribution spécialisé en région. Avant l'Hexagone, la Belgique et le Luxembourg.