Robotisation : Tesseract Solutions boucle son premier tour de table

La société amiénoise annonce une première levée de fonds auprès de Finovam, Picardie Investissement et Bpifrance. Objectif : industrialiser Flexibot, son robot collaboratif pour PMI et ETI.

Tesseract Solutions passe la seconde. La start up amiénoise spécialisée dans la robotique du futur vient de boucler son premier tour de table à hauteur de 750 K€ auprès de Finovam Gestion, Picardie Investissement et Bpifrance. De quoi lui permettre de passer à l'étape supérieure : l'industrialisation de l'assemblage de ses cellules robotisées et déployer ses logiciels destinés à l'industrie via le cloud. Avec toujours le même objectif : démocratiser la robotisation collaborative auprès des PMI et ETI françaises.

Depuis sa création en décembre 2017, la jeune pousse travaille sur Flexibot, un robot monté sur chariot. "Une opportunité considérable d'assistance pour les salariés diminués ou vieillissants", estime le cofondateur Florian Dordain, puisque son "cobot" s'adaptent aux besoins des industriels et est polyvalent. "Il est capable de tout faire : palletisation, pick'n'place, perçage, fraisage ou encore impression 3D".

Flexibot se veut également intuitif grâce à son logiciel nommé Kméléon. Simple d'utilisation, ce dernier permet aux opérateurs - même sans formation en programmation - de configurer et d'utiliser simplement Flexibot.

D'ici début 2020, Tesseract Solutions prévoit de muscler ses effectifs en passant de trois à 10 salariés.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 02/12/2019 Actualités

Les forces économiques littorales dénoncent la dégradation de la desserte TGV

Le président de la CCI Littoral François Lavallée et le président du Medef Côte d'Opale Thierry Malot consignent un communiqué appelant la SNCF à ses ajustements, et s'inquiètent de la fracture territoriale.

Publié le 29/11/2019 Olivier Ducuing Actualités

Alicante accueille Finorpa et NFA à son bord

En vue de doper son effort commercial et marketing, Alicante lève 1,2 M€.

Publié le 29/11/2019 Olivier Ducuing Actualités

Précipitations insuffisantes : le préfet du Nord maintient les restrictions sécheresses

En dépit des grosses précipitations récentes, le préfet du Nord Michel Lalande vient de prolonger le niveau d'alerte renforcée sur le département jusqu'au 31 décembre.

Publié le 29/11/2019 Olivier Ducuing Actualités

Olivier Camau nouveau patron régional de la Banque des territoires

Il succèdera début janvier à Gaëlle Velay qui était en poste depuis septembre 2015.

Kloosterboer est la 32eme entreprise , et la sixième à capitaux étrangers à s'implanter sur Actiparc
Publié le 28/11/2019 Olivier Ducuing Actualités

Le groupe Kloosterboer implante 70 emplois à Arras

Le groupe spécialiste de la logistique sous froid s'implante sur Actiparc, sur un terrain de 4ha propose à de futures extensions.

Crédit photo : InnovaFeed.
Publié le 28/11/2019 Julie Kiavué Actualités

Le Crédit Agricole nourrit (encore) InnovaFeed

La banque verte a accordé un nouveau prêt de 7,5 M€ à la biotech parisienne pour la construction de son deuxième site de production basé à Nesle, dans la Somme.

Kiloutou est le 4e loueur européen de matériel.
Publié le 27/11/2019 Julie Kiavué Actualités

Kiloutou renforce sa position en Allemagne

Le 4e loueur européen réalise sa quatrième acquisition en un an sur le marché germanique. Objectif : couvrir le territoire avec de nouveaux rachats à venir.

Franck Grimonprez a fondé Log's en 2002 à Anzin.
Publié le 27/11/2019 Julie Kiavué Actualités

Log's embarque Viapost Logistique Connectée

Le logisticien nordiste vient d'acquérir la filiale de La Poste spécialisée dans la logistique du commerce connecté et ses 700 salariés.

Publié le 27/11/2019 Julie Kiavué Actualités

Quaëdypre : TIM liquidé, 304 emplois supprimés

Le tribunal de commerce de Lille s'est prononcé ce mercredi sur la liquidation de la société TIM, placée en redressement judiciaire fin août.

Publié le 25/11/2019 Olivier Ducuing Actualités

Les mécomptes du casino Barrière passés à la moulinette de la Chambre des Comptes

Avec 97,4 M€ de pertes depuis son ouverture en 2010, l'établissement lillois du casino Barrière est en souffrance. Son concédant, la mairie de Lille, gère plutôt bien la situation, selon le dernier rapport de la chambre régionale des comptes.