Activ Paille industrialise la construction bois-paille en région

Adrien Cardon et Arnaud Delobel. Leur société Activ Paille, lancée en plein Covid, a démarré en avril sa production industrielle de caissons d’isolation sur l’ex-site Nestlé d’Itancourt, dans l’Aisne.

 

Dommage que les trois petits cochons n’aient eu l’occasion de rencontrer Adrien Cardon et Arnaud Delobel, les fondateurs d’Activ Paille. Leur maison aurait sans doute résisté aux assauts du loup... Depuis juillet 2020, les deux créateurs proposent en effet un système industriel très original de cloisons préfabriquées en bois, isolées avec de la paille, destinées à tout projet de construction, bureaux, maisons individuelles ou locaux industriels. «C’est même grâce à un grand nom de l’industrie, L’Oréal, que tout a commencé, raconte Arnaud Delobel. Nous dirigions une activité de production de ballots pour les particuliers et les spécialistes du bâtiment quand le groupe a lancé son projet ». En l’occurrence, la construction d’un bâtiment de stockage de 3 000 m2, adjoint à l’usine Sicos de Caudry (Nord), spécialisée dans la fabrication de produits cosmétiques. A ce moment, le binôme ne dispose d’aucun moyen de production industriel. Les ballots sont donc envoyés à Montluçon, où la société Activ Home a mis au point un système breveté de remplissage des caissons bois, puis finalement réexpédiés dans le Nord. Une méthode bien peu satisfaisante sur le plan environnemental... Ni une, ni deux, les deux entrepreneurs décident d’adopter la technologie d’Activ Home en créant Activ Paille. Et en février, ils s’installent sur 1 500 m2 de l’ex-usine Maggi (Nestlé) à Itancourt, fermée en juin dernier. Pour l’occasion, ils embauchent deux anciens intérimaires du site et, en avril, lancent leur production. Innovante, l’entreprise bénéficie d’un fort soutien local. D’abord du député Julien Dive (LR) qui facilite l’implantation sur le site. Ensuite, de la Chambre d’Agriculture et de la Région, qui soutient le projet à hauteur de 112,5 K€ au titre de Rev 3. «Cette aide nous a permis d’aller voir les banques. au total, nous avons investi 600 K€, dont 500 K€ pour le matériel », détaille le dirigeant.

De nouveaux partenariats

Les 100 K€ restants servent de fonds de roulement, notamment pour financer la R&D. Comptant désormais six salariés, Activ Paille connaît un joli démarrage qui lui permettra d’embaucher six personnes supplémentaires d’ici l’automne. A terme, sa capacité de production devrait atteindre 50 000 m2 de cloisons paille et son chiffre d’affaires devrait avoisiner les 2 M€ dès 2022. Le carnet de commandes de l’entreprise se remplit vite : déjà plus d’une dizaine de maisons individuelles, trois bâtiments de bureaux à Lille et Saint-Quentin, deux bâtiments industriels dans la région, auxquels s’ajoutent des projets d’écoles, de crèches ou de rénovation de logements sociaux à Paris. Pour réaliser tous ces projets, Activ Paille, qui s’approvisionne auprès de cinq agriculteurs partenaires dans un rayon de 30 km autour de l’usine, va conclure de nouveaux partenariats. D’ici deux ans, elle devrait travailler avec une dizaine d’agriculteurs. Ses créateurs ambitionnent d'implanter trois unités au total pour "répondre à l'essor important de ce mode de construction".

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Le gisement des supports d'étiquette représente un volume significatif. Sous les auspices de la CCI isarienne, une filière de recyclage se met en place.
Publié le 29/06/2021 Guillaume Roussange Actualités

La CCI pilote une filière originale de recyclage dans l'Oise

Dans l'Oise, la CCI est parvenue à fédérer une dizaine d'industriels afin d'identifier un gisement de déchets potentiellement recyclables. Résultat : 300 tonnes de supports d'étiquettes ont déjà été collectés pour être transformés en papier.

Grégory Snauwaert, dirigeant d'AxBx
Publié le 29/06/2021 Olivier Ducuing Actualités

AxBx veut changer de braquet avec son anti-rançongiciel

Villeneuve d'Ascq. Le spécialiste de la cybersécurité compte sur sa nouvelle solution très innovante, baptisée ranShield, pour prendre une longueur d'avance.

Publié le 29/06/2021 Guillaume Roussange Actualités

Le verrier SGD Pharma en passe de redevenir français

Saint-Quentin-la-Motte(80). Détenu depuis 2016 par le chinois JIC, l'ex Saint- Gobain Desjonquères est en passe d'être repris par le fonds français PAI Partners. Pour accélérer encore à l'international.

de g à d : Thierry Dujardin, Jean-Pierre Letartre, Paul Damestoy
Publié le 29/06/2021 Olivier Ducuing Actualités

Après un bel exercice 2020, l'IRD repart à l'offensive

Marcq-en-Barœul. Le groupe de capital-investissement et de conseil IRD a bien traversé l'année 2020, achevée par un résultat part du groupe de 6,4 M€. L'occasion d'accélérer son activité et de la diversifier.

Publié le 28/06/2021 Olivier Ducuing Actualités

L'équipementier Novares se dote d'un centre d'expertise mondial à Lens

Lens. Le groupe français de solutions plastiques pour l'automobile a investi près de 10 M€ pour développer une unité dédiée à la R&D pour les pièces du groupe moteur.

Photo Laurent Goudet- L'Observateur du Douaisis
Publié le 28/06/2021 Olivier Ducuing Actualités

Batteries : Envision branche 2500 emplois à Douai

Douai. Après l'usine de batteries ACC portée par Stellantis et Total à Douvrin, le sino- japonais Envision AESC va investir 2 mds € dans une unité similaire à Douai pour le compte de Renault-Nissan.

Crédit L'Aisne nouvelle
Publié le 17/06/2021 Guillaume Roussange Actualités

Saint-Quentin : Le Grand Hôtel se relance en 4 étoiles

Sylvette Tirard reprend avec trois associés le Grand Hôtel, emblématique établissement de Saint-Quentin, en difficulté depuis des années. Au programme une cure de jouvence et le passage espéré en 4 étoiles.

Publié le 17/06/2021 Olivier Ducuing Actualités

Imabiotech passe la surmultipliée outre-Atlantique

L'entreprise lilloise, spécialiste en imagerie médicale pour accélérer le développement des candidats médicaments, acquiert un gros acteur américain, Pyxant Labs. L'opération porte le nouvel ensemble à 180 salariés pour 25 M€ de chiffre d'affaires.

Hall U Need a été inauguré le 14 juin.
Publié le 17/06/2021 Julie Kiavué Actualités

Halles de la filature : Hall U Need a (enfin) ouvert ses portes

Le centre multi-loisirs et de restauration de Cyril Parenna a accueilli ses nouveaux clients, deux ans après la date initiale. Rendez-vous aux anciennes halles de la filature à Saint-André-Lez-Lille.

Guillaume Curnier est le nouveau président du comité régional de la FBF.
Publié le 17/06/2021 Julie Kiavué Actualités

Guillaume Curnier prend la présidence du comité régional de la Fédération Bancaire Française

Le directeur de la région Nord de BNP Paribas succède ainsi à Laurent Roubin, par ailleurs président du directoire de la Caisse d’Epargne Hauts de France.