La rebellion anti-confinement prête à s'enflammer

La CCI et la chambre des métiers alertent sur "une situation explosive". Plusieurs maires signent des arrêtés illégaux autorisant l'ouverture de commerces dits non essentiels. La Préfecture maintient un discours ferme sur l'urgence sanitaire. La tension est très palpable.

 

La population de Barcelone n'est pas la seule à se braquer contre le confinement. Plusieurs maires du Nord dont des élus importants comme le maire de Valenciennes ou ceux de Caudry ou de Faches-Thumesnil ont pris des arrêtés municipaux en opposition aux décisions gouvernementales. Laurent Degallaix, à Valenciennes, qui est tout sauf un extrémiste, dit se battre depuis des années pour gagner la bataille du commerce de centre ville, et estime que le confinement « risque de tuer définitivement l'élan initié ». Il doit signer lundi un arrêté autorisant l'ouverture de tous les commerces « sous respect bien évidemment des protocoles sanitaires stricts ».

De nombreux maires ruent dans les brancarts pour sauver leurs commerces alors que le confinement avantage à l'évidence le e-commerce et les grandes surfaces, et vient contrarier les politiques nationales de redynamisation du commerce de proximité tel le programme Action Cœur de ville.

Les maires de Brive, Béziers, Dijon ou Villeneuve-Loubet parmi bien d'autres ont fait ce choix tandis que l'Association des maires de France demande le réexamen de la notion de commerce de première nécessité, évoquant « une situation de grave déséquilibre de concurrence ».

 

 Dans le Nord, la Préfecture s'est fendue d'un communiqué ce samedi 31 octobre, indiquant que des référés avaient déjà été introduits devant le tribunal administratif pour suspendre ces décisions municipales. Elle note aussi que le gouvernement a annoncé des mesures de type click & collect permettant de garantir l'équité entre les commerces. La Préfecture fait enfin référence à une récente jurisprudence du conseil d'Etat (17/04/2020, commune de Sceaux) qui limite le pouvoir du maire dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire aux seules « raisons impérieuses liées à des circonstances locales ». Il n'est pas sûr que cela suffira à calmer des élus locaux tétanisés à l'idée de voir couler définitivement leur tissu commercial.

 

Limites de l'acceptabilité

 

L'incompréhension sur les décisions de l'Etat paraît immense du côté des commerçants et artisans. Dans un communiqué d'un ton très inhabituel, commun entre la chambre des métiers et la CCI Hauts de France, leurs deux présidents font état d'une « situation explosive » et « de rupture » auprès de commerçants et d'artisans « qui se sentent trahis ». « Le sentiment d'injustice et de « plus rien à perdre » est trop fort », alerte Laurent Rigaud, nouveau président de la CMA, qui relève que beaucoup d'artisans, de collectifs et d'élus locaux veulent passer à l'action. De son côté, Philippe Hourdain en appelle à « travailler ensemble et rapidement mettre en oeuvre des contres propositions aux mesures de fermetures ». « Le terrain a besoin d'être entendu », réclame Laurent Rigaud.

Hélène Natier, présidente de la fédération indépendante Ficomel (300 commerçants de Lille), fait part quant à elle d'un "sentiment d'injustice et de non-sens alors que les commerçants et artisans ont tout mis en place pour faire respecter les gestes barrières", mais aussi d'incompréhension d'être contraints à la fermeture contrairement aux écoles, aux transports en communs et que "les supermarchés sont à plein et tirent haut la main leur épingle du jeu dans cette crise sanitaire, sans parler d'Amazon". 

Les milieux économiques se sont au demeurant organisés en urgence depuis l'annonce du reconfinement pour apporter des réponses aux acteurs économiques souvent désemparés. 

Manifestement, l'urgence n'est pas que sanitaire. 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Ici , un programme Nacarat à Hem
Publié le 30/10/2020 Olivier Ducuing Actualités

Nacarat passe dans le giron de Procivis Nord

La cession de la filiale de promotion de Rabot-Dutilleul a été finalisée le 29 octobre. Procivis possède désormais 81% des titres.

Philippe Hourdain, président de la CCI de Régionb
Publié le 30/10/2020 Olivier Ducuing Actualités

Reconfinement : nos milieux économiques en mode commando

Les milieux économiques se sont réveillés sonnés après l'annonce du second reconfinement. Ils se mettent en ordre de marche pour tenter de répondre aux urgences. Avec une inquiétude extrêmement vive sur les commerçants, la santé psychologique des entrepreneurs, et un certain épuisement de la capacité de résilience.

Publié le 19/10/2020 Guillaume Roussange Actualités

L'usine Innovafeed de Nesle démarre

La première usine de fabrication de protéines d'insectes portée par la société Innovafeed vient de démarrer dans la Somme. Elle va produire 15 000 tonnes de protéines et générer plus d'une centaine d'emplois en trois ans.

Publié le 15/10/2020 Olivier Ducuing Actualités

Rev3 veut passer à l'échelle XXL

Les outils dédiés à la transition de la région vers l'économie décarbonée montent très fortement en puissance. Rebaptisés dans un ensemble Rev3 Financement, ils totalisent désormais une surface financière globale de 650 M€. Demain, le milliard.

La remise des prix du Réseau Alliances a été organisée lors de la plénière d’ouverture du World Forum. Crédit : Maxime Dufour Photographies
Publié le 15/10/2020 Julie Kiavué Actualités

World Forum : Match, Tape à l’Oeil, Wepa France… 17 entreprises primées pour leur engagement RSE

La 26e édition des Trophées de l’économie responsable du Réseau Alliances s’est tenue le 13 octobre lors de la cérémonie de lancement du World Forum.

Le fonds Reboost, imaginé par le conseil régional, se présente comme un outil de place pour le retournement des entreprises
Publié le 12/10/2020 Olivier Ducuing Actualités

Le fonds Reboost prend son envol

Le fonds de retournement Reboost, initié par le conseil régional, vient de finaliser son premier tour de table de 25 M€.

L’Institut Pasteur de Lille est mobilisé dans la recherche d'un traitement depuis le début de l'épidémie. Crédit : IPL
Publié le 09/10/2020 Julie Kiavué Actualités

Covid-19 : L’Institut Pasteur de Lille reçoit 5M€ de LVMH

Ce soutien financier du groupe de luxe permettra aux chercheurs de l’Institut Pasteur de Lille de poursuivre leurs travaux et lancer un essai clinique à grande échelle.

Publié le 08/10/2020 Olivier Ducuing Actualités

Le gros opérateur social ASSAD rejoint Doctegestio

L'association liévinoise de 466 salariés, en redressement judiciaire depuis avril 2019, s'adosse à Doctegestio et son opérateur de services à la personnes Amapa.

Antoine Hubert, fondateur d'Ynsect (photo Sophie Stalnikiewicz)
Publié le 08/10/2020 Guillaume Roussange Actualités

Ynsect fait s'envoler sa levée de fonds de série C à 316 M€

Le spécialiste des protéines à base d'insectes achève une levée de fonds record qui doit lui permettre de finaliser son usine d'Amiens et d'exporter son modèle aux Etats-Unis.

Le laboratoire expérimental de Roquette dédié à la cosmétique s'étend sur 600 m2 à la Plaine Saint-Denis
Publié le 07/10/2020 Olivier Ducuing Actualités

Roquette pousse ses ambitions dans la cosmétique

Derrière les protéines végétales et les excipients pharmaceutiques, au cœur de son activité, Roquette se déploie désormais aussi dans la cosmétique. Et se dote d'un outil dédié près de Paris, appelé à lui donner des atouts importants vis à vis de ses grands clients.