Saint-Quentin lance une plateforme pour aider ses commerces indépendants

Face à la crise qui affaiblit un peu plus le commerce de centre-ville, Saint-Quentin a lancé une plateforme de commerce en ligne. Plus de 160 boutiques déjà référencées.

Comment aider les commerçants à rattraper leur retard numérique ? La question est désormais dans les têtes de nombreux élus, sur les- quels le confinement du printemps a agi comme un électrochoc. Il a révélé tant l’impréparation des commerces de proximité en matière de vente sur Internet, mais aussi l’isolement des in-dépendants face à ces problématiques. En quelques semaines, la question du e-commerce, de la livraison ou du click & collect, s’est retrouvée propulsée au rang de priorité n°1 de villes dont certaines planchaient déjà depuis de longs mois sur la redynamisation de leur tissu commercial, via le programme « action cœur de Ville ». «Il est clair que la crise nous a poussé à accélérer notre réflexion sur ce dossier », témoigne Frédérique Macarez, maire de Saint-Quentin. Pour permettre aux indépendants de refaire leur retard, la commune a décidé d’investir quelque 100 K€ dans la création d’une plateforme web ouverte à l’ensemble des commerçants du territoire. En particulier à ceux ne disposant pas d’un site. «Nous nous sommes rapidement aperçus que nombre d’entre eux étaient peu familiers de ces questions. Dès lors, il semblait nécessaire de les accompagner », poursuit l’édile. Résultat : après quelques semaines de développement, le site saint-quentin-commerces.fr a pu ouvrir avant les fêtes de fin d’année. Interface simple d’utilisation, navigation intuitive, design moderne..., le site n’a rien à envier aux pure players, sortis grands gagnants du confinement. Au total, 160 boutiques y sont référencées, classées par spécialités.

Les commerçants peuvent se limiter à présenter leur activité, leurs horaires d’ouverture ou leur adresse, mais aussi aller plus loin en utilisant les fonctionnalités de place de marché. Les restaurants notamment, fermés depuis des mois, peuvent maintenir un semblant d’activité en présentant leur carte et offrir un système de vente à emporter. Certes pas de quoi retrouver un chiffre d’affaires normal, mais en temps de crise, faute de grives, on doit souvent se contenter de merles...

 

 A lire aussi : The Ring dopée par la crise sanitaire  

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Les associés de the Ring. A droite, Arnaud Trzybylski
Publié le 27/01/2021 Olivier Ducuing Actualités

The Ring dopé par la crise sanitaire

Lille. Entre ville intelligente et e-commerce, la toute jeune start up cartonne pour créer des écosystèmes connectés au bénéfice du commerce de proximité.

Publié le 27/01/2021 Olivier Ducuing Actualités

Hubert Tondeur est le nouveau président du conseil de l'ordre des experts comptables de la grande région, au moment où se prépare une crise économique sévère. L'occasion de comprendre les enjeux de la profession dans ce contexte très particulier.

Publié le 26/01/2021 Olivier Ducuing Actualités

Covid : surmortalité de 11% dans les Hauts-de-France en 2020

La région a enregistré 5810 morts de plus en 2020 que l'année précédente. L'effet direct du coronavirus.

Publié le 15/01/2021 Olivier Ducuing Actualités

Nxtfood lève 10 M€ auprès de Creadev et Roquette

La jeune start up agro-alimentaire spécialisée dans le steak végétal a séduit le fonds d'investissement de l'AFM et le family office des Roquette, sur un marché particulièrement prometteur.

Priscilla Rossi a délibérément choisi de quitter la région parisienne pour rejoindre une des régions les plus emblématiques en terme d'emploi
Publié le 08/01/2021 Olivier Ducuing Actualités

RH : La plate-forme Leihia lève plus d'1 M€

A peine installée dans notre région, la plateforme RH Leihia annonce une levée de 1,065 M€. Portée par Priscilla Rossi, cette jeune entreprise née en région parisienne vise à conjuguer intelligence artificielle et expertise humaine au service du marché de l'emploi et du recrutement.

Publié le 08/01/2021 Olivier Ducuing Actualités

Défaillances : 2020 en trompe l'oeil, lame de fond probable en 2021

Le président réélu du tribunal, Eric Feldmann, s'attend à une lame de fond de défaillances à partir du second semestre et jusqu'en 2022. Pour lui, le rôle du" juge commissaire du XXIe siècle" doit désormais aller jusqu'à l'accompagnement des changements de modèle économique des entreprises en difficulté.

Publié le 06/01/2021 Olivier Ducuing Actualités

Yann Orpin demande la réouverture du monde culturel

Dans un texte publié sur Linkedin, accompagné d'une courte vidéo avec les humoristes lillois les Jumeaux, le président du Medef Lille Métropole en appelle à la réouverture des salles de spectacle et des musées.

Publié le 05/01/2021 Olivier Ducuing Actualités

Drekan rachète un bureau d'études à Belfort

Le groupe spécialiste en machines tournantes rachète un bureau d'études orienté dans le design des machines de forte puissance. De grosses synergies en sont attendues.

Publié le 04/01/2021 Olivier Ducuing Actualités

Belle année 2021 à tous

Dans un contexte des plus complexes, Eco121 souhaite une très belle année à ses lecteurs et à nos entreprises, qui demeurent plus que jamais un pôle majeur de stabilité pour garantir la cohésion sociale, amortir les chocs et semer les graines de l'avenir.

Depuis le début de l'année, la région Hauts-de-France encaisse la crise de l'intérim mais mieux que le reste du pays, hormis la Bretagne
Publié le 24/12/2020 Olivier Ducuing Actualités

Intérim : la région résiste beaucoup mieux en novembre

Les derniers chiffres de l'emploi intérimaire, indicateur avancé de l'économie, se révèlent médiocres en hauts-de-France, mais nettement meilleurs que la moyenne nationale.