Covid-19 : la rémission sera longue dans l'Oise

Si aucun bilan officiel n'est établi, l'épidémie de covid-19 aura de lourdes conséquences sur l'économie de l'Oise, épicentre de la contagion. 

Sur la porte coulissante d’une pharmacie du centre-ville de Creil, le panneau prévient en grosses lettres bleues. « Plus de gel hydroalcoolique, plus de masque ». Le dirigeant de l’officine n’en a pas recommandé, les prix de ces simples protections ayant bondi de 0,40 centimes à 5 euros l’unité. Malgré tout, l’officine est l’une des rares à voir les clients se presser. Comme dans les huit autres villes du foyer d’infection (Crépy-en-Valois, Lagny-le-Sec, Lamorlaye, Vaumoise, Villers-Saint-Paul et La Croix-Saint-Ouen), la vie semble tourner au ralenti. Université, écoles, crèches et même marchés de plein air… La quasi-totalité des lieux et les manifestations  publics sont suspendus « jusqu’à nouvel ordre ». De quoi paniquer aussi les milieux économiques. Si l’addition est loin d'être faite, il est clair qu’elle sera lourde.

> A lire aussi : Mobilisation générale contre le choc économique du virus

Si les cinémas et théâtres ne sont pas -  à l’heure où nous écrivons ces lignes - obligés de fermer, ils doivent limiter l’occupation à 50% des capacités, en demandant par exemple aux spectateurs de n’occuper qu’une rangée sur deux. Idem pour les bowling par exemple, tenus de ne faire fonctionner qu’une piste sur deux, ainsi que pour toutes les « activités ludiques d’intérieur » pour lesquelles l’accueil est limité à 30 personnes. En revanche bars et restaurants peuvent demeurer ouverts à la condition de disposer d’un « espacement limitant le risque de transmission de virus", indiquent les services de la préfecture. Tous les concerts sont par ailleurs annulés. Nul doute que le secteur de l’événementiel sortira très fragilisé de cette crise inédite. Un salon, organisé à Mégacité à Amiens, les 7 et 8 mars derniers, consacré à la chasse et à la pêche, a accueilli  4000 visiteurs environ, 2 000 de moins qu'espéré. Les salons « Chocolat et gourmandises » et le festival « À toi de jouer »,  prévus les vendredi 13 au dimanche 15 mars, sont reportés en octobre prochain.

> A lire aussi : Virus : gros coup de tabac prévisible sur l'économie régionale

Valeo Amiens partiellement fermé

Et la situation pourrait encore s’aggraver. Si les entreprises peuvent pour le moment maintenir leur activité, elles sont appelées à privilégier le télétravail et à annuler les séminaires et manifestations extérieures. Mais encore faut-il pour cela que leurs salariés soient aptes à travailler. A Amiens Nord, l’usine Valeo, qui emploie un millier de salariés, dont un détecté positif au virus, a décidé de fermer partiellement son site, le 9 mars. De son côté le fabricant de scooters MBK, basé non loin de Saint Quentin (Aisne), a lui réduit de 15% sa production pour faire face à la pénurie de pièces mécaniques en provenance de Chine. «J’espère que cette crise permettra au moins de prendre conscience de la nécessité de relocaliser certaines industries stratégiques, en Europe, si ce n’est en France », commente Stéphane de Butler président du Medef de la Somme.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 10/03/2020 Olivier Ducuing Actualités

La SocGen crée un centre d'affaires régional à Compiègne

La Société Générale se dote d'une équipe de 33 personnes dédiée aux grands clients entreprises, grandes associations et collectivités à Compiègne.

Publié le 06/03/2020 Olivier Ducuing Actualités

Le Medef s'alarme de l'impact économique de la chasse au virus

Le mouvement patronal en appelle à une action raisonnable contre le covid-19, sans alimenter un climat anxiogène, préjudiciable à de nombreuses entreprises.

L'année 2019 a finalement connu un marché soutenu que prévu en Hauts-de-France.
Publié le 06/03/2020 Julie Kiavué Actualités

Logements neufs : 2019 surprend mais 2020 inquiète

Le Cecim Nord a dévoilé les résultats annuels de son observatoire régional du logement neuf. Malgré sa croissance, le marché doit faire face à de nombreuses embûches.

epuis sa création, o2feel a mis 50 000 vélos électriques en circulation. Crédit : O2feel
Publié le 05/03/2020 Julie Kiavué Actualités

Vélo électrique : O2feel lève 9M€

Dès cette année, la société basée à Wambrechies entend passer la vitesse supérieure dans son déploiement en Hexagone et à l'international.

Publié le 03/03/2020 Olivier Ducuing Actualités

Emploi intérimaire : gros recul en janvier

Les derniers chiffres de Prism'Emploi laissent apparaître une glissade des effectifs intérimaires en janvier. Avec de fortes disparités territoriales.

Capture d'écran Youtube - C.S.T.
Publié le 02/03/2020 Julie Kiavué Actualités

Crime Science Technology ouvre son capital à Covestro

Avec cette nouvelle levée de fonds, la société lilloise Crime Science Technology (C.S.T.), spécialisée dans la sécurisation des documents d'identité, se prépare à accélérer à l'international.

Publié le 02/03/2020 Olivier Ducuing Actualités

Art Up ! victime du coronavirus

Le grand salon de l'art contemporain est déprogrammé à la dernière minute. L'événement dépasse en effet régulièrement le seuil maximal des 5000 visiteurs quotidiens fixé par le gouvernement pour interdire les manifestations dans le cadre de la crise du coronavirus.

Publié le 27/02/2020 Olivier Ducuing Actualités

Getlink (Eurotunnel) augmente ses résultats de 20%

Getlink publie ses résultats ce jour. Chiffre d'affaires stable, Ebitda en léger recul, mais résultat net en poussée de 20%

Publié le 20/02/2020 Olivier Ducuing Actualités

Brexit : trois présidents de région au chevet des pêcheurs

Xavier Bertrand et ses homologues de Bretagne et de Normandie réclament dans une lettre ouverte au ministre de l'agriculture que la situation de nos pêcheurs soit rapidement prise en compte devant les risques de fermeture des eaux territoriales britanniques.

Publié le 18/02/2020 Olivier Ducuing Actualités

Le Furet du Nord rouvre boutique à Tourcoing

La célèbre enseigne va prendre place à la rentrée 2021 dans l'ancien hôtel du Cygne sur 600 m2, et y déploiera son nouveau concept.