La rev3 germe dans les pommes de terre Canler

canlerQue donne le croisement de l'agroalimentaire avec l'ide?e d'e?co-conception ? La maison Canler (12 salarie?s) de Campagne-le?s-Wardrecques a mis au point une synthe?se inte?ressante. Fonde?e en 1967, elle commercialise et conditionne des pommes de terre pour la grande distribution et les grossistes. Pascale et Benoi?t Decoe?ne, aux manettes de l'entreprise depuis 2009 et habite?s par la fibre e?cologique, s'efforcent d'inte?grer les impe?ratifs environnementaux tout au long de leur cycle de production. Une re?flexion engage?e en 2015 lors du de?me?nagement de l'entreprise dans un nou- veau ba?timent. "Nous avons essaye? de sensibiliser nos producteurs et nos clients", raconte Pascale Decoe?ne-Tabuteau.

 

Comment ? De?s le choix de la matie?re premie?re. Canler ache?te et transforme pre?s de 20 varie?te?s de tubercules dont certaines cultive?es en re?gion. "Nous privile?gions les producteurs les plus proches possibles pour re?duire l'impact. Certains viennent nous livrer en tracteurs", pre?cise Pascale Decoe?ne-Tabuteau. En paralle?le, l'entreprise s'efforce de promouvoir des pratiques agro-e?cologiques chez ses fournisseurs comme la re?duction d'intrants gra?ce a? d'outils d'aide a? la de?cision. Plus re?cemment, elle vient d'inaugurer une gamme de produits bios.
Idem pour le stockage, tre?s e?nergivore. Tous les ans, 3000 tonnes de pommes de terre transitent par le site de production. Pour leur conservation, les pommes de terre sont stocke?es entre 4° et 6°C, tempe?rature remonte?e avant leur transfert en chai?ne de production. Un travail accompli a? moindre cou?t par un e?changeur a? eau glycole?e installe? sur le syste?me re?frige?rant du ba?timent. Les eaux pluviales sont aussi mises a? contribution. La toiture du nouveau ba?timent les re?cupe?re pour le premier nettoyage des pommes de terre. Les noues, ame?nage?es sur le site, absorbent les eaux de pluies pour e?viter les rejets. Canler s'est aussi e?quipe? d'un trieur optique pour se?parer les pommes de terres inexploitables, appele?s "e?cart de tri" expe?die?es dans l'alimentation animale.

 

Caissettes consigne?es
Me?me philosophie pour le conditionnement. Canler emballe ses pommes de terre dans du papier recyclable labellise? PEFC et FCS pour garantir une fabrication respectueuse d'une gestion res- ponsable des fore?ts. Co?te? distribution, les pommes de terre finissent en rayonnage dans des caissettes consigne?es de 5kg au lieu de 15 kg. " Les clients trouvaient que le produit ne tournait pas as- sez en magasin", indique Pascale Decoe?ne-Tabuteau. Les prochaines initiatives porteront sur les filets. "Nous continuons a? travailler sur le renou- vellement des bandes pour limiter no- tre impact en re?duisant les couleurs et la largeur et a? structurer notre de?- marche d’e?co-conception avec la CCI hauts-de-France."
Canler s'est aussi convertie a? l'entreprise libe?re?e en donnant plus de responsabilite?s et de polyvalence a? l’e?quipe. Ce management a fait e?merger et e?clore des qualite?s/compe?tences parfois insoup- c?onne?es des salarie?s eux-me?mes Etienne Vergne

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 05/11/2017 Accueil

Pierre Coursières, président du Furet du Nord: «  On ira le plus vite possible aux 100 M€  »

Alors que le Furet du Nord (420 salariés, 90 M€ de CA) vient d'ouvrir son 17e magasin, à Saint Quentin-en-Yvelines, Eco121 interroge son président Pierre Coursières.

Publié le 05/11/2017 Accueil

Indiscrétions

Les indiscrets glanés au mois d'octobre.

Publié le 05/11/2017 Accueil

Des hauts et des bas

Le top et le flop du mois.

Publié le 05/11/2017 Accueil

Portraits express

Les deux portraits express du mois.

Publié le 05/11/2017 Accueil

Olivier et Sophie Lebreuilly multiplient les pains et les boulangeries

Ce couple parisien a décidé une reconversion inattendue dans la boulangerie. Trois ans après, ils sont 120 salariés et veulent doubler en un an.

Publié le 05/11/2017 Accueil

Mouvements

Les dernières nominations en région.

Publié le 05/11/2017 Accueil

Jean-Pierre Letartre : "Les Anglais sont toujours dans l'Europe!"

Le président depuis un an du Comité Grand Lille vient de conduire une délégation exceptionnelle à Londres dans le cadre du Brexit. Un seul objectif : créer du réseau et du business. Pour celui qui est aussi le président d'EY France, la dynamique métropolitaine doit entraîner toute la région.

Publié le 05/11/2017 Accueil

Bureaux: Le marché métropolitain en pleine euphorie

Les anne?es de crise sont (tre?s) loin. Le marche? du tertiaire lillois affiche une sante? insolente qui le positionne au deuxie?me rang de province apre?s Lyon.

Publié le 05/11/2017 Accueil

Promenade de Flandre ouvre ses 45 boutiques

Neuville-en-Ferrain. Le retail park transfrontalier a e?te? enfin inaugure? dans la ZAC de Petit-Menin. Ce complexe de 60 000 m2 va ge?ne?rer 650 emplois.