Lillenium : première pierre et grosses ambitions

[caption id="attachment_35928" align="alignleft" width="400"]Michel-Edouard Leclerc et Raphaël Abitbol Michel-Edouard Leclerc et Raphaël Abitbol[/caption]

 

Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage : après moult péripéties et des menaces réelles d'abandon, le centre commercial Lillenium devrait enfin sortir de terre dans 26 mois. Porté par le promoteur lillois Vicity, accompagnés par la société 2ima qui a rallié le projet, appuyé par la Caisse des dépôts et par l'ANRU (20% des parts chacun), le futur centre commercial de Lille Sud a vécu sa pose de première pierre mi-décembre. En présence de Michel-Edouard Leclerc dont l'enseigne portera l'hyper de 5000 m2, locomotive commerciale du nouvel ensemble. Derrière, c'est un complexe de 56 000 m2 qui verra le jour, comprenant 105 cellules commerciales, 15 restaurants, un hôtel Hilton de 141 chambres, sans compter 4200 m2 de bureaux. 62% des surfaces étaient déjà pré-commercialisées en décembre. «Les sceptiques sont démentis. Ici, l'opposition parlait de Beyrouth, de zone de non-droit, de check point», cogne Martine Aubry.

 

lillenium

Pourtant, le projet n'est pas encore économiquement gagné. Il s'agit de créer une attractivité commerciale sur une zone qui en est totalement dépourvue aujourd'hui, entraînant le dépérissement patent des commerces (à l'instar d'un Intermarché qui a du fermer récemment). Et si Lille-Sud n'est plus ce qu'il était, l'image qui lui est accolée reste très négative. Raphaël Abitbol (à d. sur la photo), dirigeant de la société 2IMA, relève pourtant que le site intéresse fortement. «Les enseignes internationales ou nationales ne posent pas de problème quand on leur explique bien le projet. Notre plus grande difficulté est de convaincre les Lillois», déplore-t-il. Pour faciliter l'intégration de ce projet -signé de l'architecte Rudy Ricciotti, une maison Lillenium sera très rapidement mise en place avec plusieurs vocations : un lieu de rencontre avec la population, de travail, et un incubateur. Lillenium affiche une perspective de 900 créations d'emplois, plus une moyenne de 250 durant le chantier. Le programme doit mobiliser un investissement global - enseignes et hôtel compris- de 250 M€, dont 30 M€ pour l'hyper Leclerc O.D.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 01/02/2018 Eco121

Photoreportage: Dans les coulisses de Boutté

Comme chaque mois, Eco 121 vous emme?ne a? la de?couverte de nos pe?pites re?gionales. Ce mois-ci : Boutte?, un spe?cialiste du de?colletage, implante? a? Friville-Escarbotin, dans la Somme. Un bel exemple qui de?montre que le triptyque innovation-automatisation-digitalisation constitue une cle? de re?sistance face a? la concurrence des pays low cost.

Publié le 01/02/2018 Eco121

"NOTRE MISSION PRINCIPALE EST DE FORMER DES GENS QUI VONT TROUVER DU BOULOT"

L'université fusionnée de Lille est réalité depuis le 1er janvier. Comment cette université XXL évolue-t-elle vis à vis de la sphère économique ? Eco 121 a rencontré son vice-président aux partenariats socio- économiques, GHISLAIN CORNILLON. Un Monsieur Economie au discours radicalement pro-business

Publié le 01/02/2018 Eco121

Dunkerque repasse le cap des 50 millions de tonnes

Le troisième port français affiche de fortes perspectives pour 2018.

Publié le 01/02/2018 Eco121

Le commerce du Vieux Lille grimace toujours

Le fréquentation du commerce de centre ville a encore décliné de 11% en 2017.

Publié le 01/02/2018 Eco121

GFG Alliance devrait électriser Aluminium Dunkerque

Dunkerque. La vente de sa fonderie d'aluminium par Rio Tinto à GFG Alliance doit se conclure au second trimestre. Avec un plan massif d'investissement et d'emploi à la clé.

Publié le 01/02/2018 Eco121

Comarch monte en puissance à Lezennes

Lezennes. L'intégrateur polonais, en croissance continue dans l'Hexagone et en Europe, ouvre un gros datacenter sur son siège français.

Publié le 01/02/2018 Eco121

Forest Style s'offre les jeux de plein air Soulet

Wambrechies. Le spécialiste des produits d’aménagements extérieurs en bois vise les 100 millions d’euros à horizon 2020.

Publié le 01/02/2018 Eco121

Häagen-Dazs grossit encore pour ses 25 ans

Tilloy-les-Mofflaines. L'usine arrageoise poursuit une extension continue, et va augmenter de 15% ses capacités en 2018.

Publié le 01/02/2018 Eco121

Maladie d'Alzheimer : Alzprotect lève 14 M€

Lille. La biopharma nordiste s'ouvre au fonds Xerys pour accélérer le développement de sa molécule phare, l'AZP2006