Aquanord : une pépite en difficulté administrative

Un contentieux de 2,7 M€ avec les douanes pourrait lourdement déstabiliser l'entreprise d’aquaculture spécialisée dans l’élevage de bars et de daurades premium.

 

La ferme aquacole de Gravelines n'a guère le cœur à fêter ses quarante ans l'an prochain. Après bien des vicissitudes et deux redressements judiciaires, cette société de production de daurades et de bars est pourtant repartie de l'avant en 2013 sous la houlette du petit groupe Gloria Maris, dirigé par Philippe Riera.

Un groupe qui a multiplié par cinq son activité en dix ans, pour atteindre aujourd'hui 4 000 tonnes de poissons par an, 40 M€ de chiffre d'affaires et 200 salariés. Gloria Maris compte six sites en France (Corse, Nord et Ouest) ainsi qu'une unité en Sardaigne. « C'est une filière difficile à développer », regrette le dirigeant, qui pointe notamment les avantages énormes consentis par l'Europe à l'aquaculture grecque, mais aussi « une filière sacrifiée par le journalisme d'investigation ». Or le groupe français développe au contraire une aquaculture d'excellence, très respectueuse du poisson. A Gravelines, principal site du groupe (75 salariés, 18 M€ de CA), daurades et bars sont bichonnés : faible densité dans les bassins, absence de traitement antibiotique, courants artificiels et respect des cycles de lumière pour ressembler au milieu naturel et permettre aux poissons de créer du muscle, aliments 100 %naturels et sans OGM, détaille Bertrand Ritter, directeur du site. Résultat, les poissons vont se développer pour atteindre en moyenne 1,5 kilo en trois ans.

Après les années de relance, Aquanord a dégagé du bénéfice en 2017. Si le Covid a bousculé le groupe, il a plutôt épargné l'entreprise nordiste, qui a pu basculer ses ventes des restaurants vers la grande distribution.

ÉPÉE DE DAMOCLÈS


Mais une très lourde épée de Damoclès pèse pourtant sur son avenir. Philippe Riera ne décolère pas d'un changement de règle du jeu qui pourrait coûter une fortune à l'entreprise. L'instauration de la TICFE* en 2016 a porté la taxe sur l'électricité de 2,5 € (tarif en vigueur pendant 30 ans) à 22,5 € par MW. Soit un surcoût annuel de 200 K€... Mais plus grave encore, la direction des douanes a signifié un redressement rétroactif sur ces bases, sur les exercices 2016 à 2019, soit un total de 2,7 M€. Aquanord a saisi le tribunal de Dunkerque en juin 2021, et attend le jugement le 12 décembre prochain. «On ne sait pas où on va, c'est extrêmement perturbant, et complètement délirant », déplore le dirigeant.

*Taxe intérieure sur la consommation finale d'électricité

 

A lire aussi : 

La pêche régionale se cherche un avenir

"On arrive à un point de non retour", l'interview d'Olivier Leprêtre, président du comité régional des pêches

Les pêcheurs vent debout contre l'éolien offshore du Tréport

Le Crédit Maritime triple son engagement maritime et fluvial

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 25/11/2022 Olivier Ducuing Actualités

Energo « grand trophée » 2022 de la Société industrielle du Nord

Grosse affluence jeudi 24 novembre aux Trophées 2022 de la Société Industrielle du Nord de France, au campus Entreprises & Cités. Au menu, 15 lauréats dont un grand trophée décerné à une start up industrielle très prometteuse dans l'univers de l'énergie, Energo.

© Lionel Ruhier
Publié le 16/11/2022 Actualités

Gilles Vandecaveye, nouveau Dg de l'Icam

Gilles Vandecaveye prend la direction de l’école d’ingénieurs Icam dont il est lui-même diplômé.

Jean-Gabriel Delacroy, 40 ans, est le nouveau SGAR des Hauts-de-France auprès du préfet de région.
Publié le 16/11/2022 Julie Kiavué Actualités

La région accueille un nouveau SGAR

Un peu plus de deux ans après sa nomination aux affaires régionales, Laurent Buchaillat cède son siège de SGAR à Jean-Gabriel Delacroy.

Publié le 16/11/2022 Olivier Ducuing Actualités

En RJ, Synthexim cherche un nouvel avenir

L'usine de chimie de spécialité de Calais a été placée en redressement judiciaire avec période d'observation par le tribunal de commerce d'Orléans, siège de la maison-mère, Axyntis. L'entreprise emplois 130 personnes.

Les travaux de modernisation de l'aéroport devraient démarrer en 2024.
Publié le 16/11/2022 Julie Kiavué Actualités

L’aéroport de Lille sur la voie de la reprise

Avec plus d’1,3 million de passagers accueillis depuis le début de l’année, l’infrastructure lilloise s’approche de son trafic de 2019. Confortant son concessionnaire dans sa volonté de mener à terme son projet de modernisation. Qu’il défendra devant le tribunal administratif de Lille fin novembre.

Publié le 16/11/2022 Olivier Ducuing Actualités

« L'industrie 4.0, c'est très impactant pour les entreprises »

L'Institut des Mobilités et des Transports Durables, à Valenciennes, lance un cycle d'expositions conférences sur le thème de l'industrie 4.0. Six rendez-vous au programme, dont le premier rendez-vous le 15 décembre autour de la cybersécurité industrielle. Entretien avec le dirigeant de l'IMTD, Stéphane Meuric.

Publié le 15/11/2022 Olivier Ducuing Actualités

Conjoncture : l'économie tient bien le choc jusque là

Malgré la crise énergétique, l'étude mensuelle de conjoncture de la Banque de France laisse apparaître en région un tissu économique solide, avec un secteur marchand dynamique. Néanmoins, la situation laisse apparaître de forts contrastes entre secteurs.

Publié le 15/11/2022 Olivier Ducuing Actualités

Environnement : ECT s'implante dans les Hauts-de-France

Le groupe ECT, spécialiste de l'aménagement environnemental non bâti, prend pied à Lille. Il vient d'y ouvrir sa nouvelle agence régionale sous la houlette de Julien Golaszewski, rejoint par l'écologue Guillaume Lemoine.

photo Ceebios
Publié le 14/11/2022 Actualités

Un concours de recherche autour du biomimétisme

La seconde édition du concours de recherche et d’innovation “Biomimétisme – Inspiration du futur” est lancée. Il s'agit de proposer des projets orientés marché-application, et comprenant une innovation de produit, de procédé ou de service.

Antoine Dangleterre prend la tête de l'antenne lilloise d'EPSA
Publié le 10/11/2022 Olivier Ducuing Actualités

Conseil : EPSA ouvre une antenne Hauts-de-France

Le bureau lillois sera spécialisé dans le financement de l'innovation et l'optimisation des charges sociales et fiscales.