20 600 emplois dans la filière cosmétique en Hauts-de-France

Les exportations du secteur «parfums, cosḿetiques, produits d’entretien» par ŕegions en 2017 (en M€) Les exportations du secteur «parfums, cosḿetiques, produits d’entretien» par ŕegions en 2017 (en M€)

C’est peu connu, mais la cosmétique compte parmi les secteurs leaders des Hauts-de-France. Tous les grands acteurs mondiaux et de nombreuses ETI et PME de la filière ont choisi la région pour s’implanter, se développer et exporter...Petit tour d’horizon du secteur pour vous mettre au parfum à travers une étude réalisée par la CCI Hauts-de-France.

 

La 3e région cosmétique pour l’emploi
La fabrication de produits cosmétiques emploie près de 4 300 salariés permettant à la région Hauts-de-France de se hisser en 3e place du podium des régions de la cosmétique derrière l’Ile-de-France (15 245 emplois) et juste après la région Centre-Val-de-Loire (4 500 emplois).
A l’international, les Hauts-de-France se positionnent en tête des régions françaises, plus de 25% des ventes de produits cosmétiques à l’étranger proviennent de la région, soit un marché de 3,9 Mds€.

Quatre leaders de la cosmétique implantés dans la région...
La région bénéficie de la présence de 4 grands acteurs mondiaux de cette filière qui emploient 2 800 sa- lariés et permettent aux Hauts-de-France de se distinguer dans le secteur du luxe : L’Oreal, premier employeur du territoire avec quatre sites et 1400 salariés, Chanel deux sites de production et 745 emplois, LVMH emploie 530 salariés dans deux unités de production et Palmolive Colgate un établissement et 460 salariés.

...et des PME et ETI dynamiques

Les Hauts-de-France disposent également d’un tissu de PME et d’ETI dynamiques et leaders dans leur marché, fabricants de leur propres produits ou sous-traitants. Ces entreprises font aussi la renommée de l’industrie cosmétique régionale comme par exemple Sarbec Cosmetics, Alkos Cosmetiques, Laboratoire Vabel ou encore Stephid.

Une filière régionale bien organisée
Les sites de fabrication de produits cosmétiques peuvent s’appuyer sur de nombreuses entreprises qui organisent la filière et contribuent à son développement. Une vingtaine d’entreprises fabriquent les matières premières ou les formulations en proposant des solutions alternatives aux produits « classiques » en lien avec les nouvelles tendances de consommation. La région concentre également des leaders dans la fabrication de flacons pour les parfums comme par exemple Verescence, Saverglass, Stoelzle... Enfin, la R&D occupe également une place de choix en région et joue un rôle moteur dans l’innovation de ce secteur. Par ailleurs le pôle de compétitivité IAR (Industrie et Agro-Ressources) accompagne également plusieurs projets dans le domaine de la cosmétique.

Au total la filière cosmétique emploie plus 20 600 salariés au sein de 378 établissements.

 

 

Le saviez-vous ?

      • L’unique fabricant français de vaseline cires et huiles pour la cosmétique est situé dans l’Oise.

  • Alkos (62) est à l’origine de l’invention du crayon a maquillage en bois, il est le seul fabricant français.

  • L’Oreal produit 100 millions de flacons de parfums sur son site Fapagau (02).

  • 75% de la production mondiale de flacons de luxe est fabriquée dans la Glass Vallée.

  • L’Allemagne est le 1er pays consommateur des cosmétiques « made in Hauts-de-France ».

 

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 16/10/2018 Olivier Ducuing Etude

Les métiers de la com au scope

Pour la deuxième fois, les pros de la communication des Hauts-de-France font leur introspection. Le second Observatoire, appuyé sur une enquête de Market Audit, montre entre autres un flux d'indépendants particulièrement important.

Publié le 23/08/2018 Etude

330 ETI au compteur régional

La CCI de Région s'est penchée sur les ETI des Hauts-de-France. Un enjeu économique majeur, qui concerne directement 164 000 salariés.

Tags: