Le club Noe? cultive des nouveaux mode?les e?conomiques

La crise de 2008 a remis en cause bien des paradigmes. Et force? les PME a? se re?inventer ou les collectivite?s a? repenser leurs actions publiques. Aux antipodes du mode?le industriel de jadis, les 50 adhe?rents du club Noe? promeuvent et de?veloppent en leur sein l'e?conomie de la fonctionnalite? et de la coope?ration. La structure est ne?e en 2013 sous l'impulsion du CJD, Re?seau Alliances, Atemis, le CERDD, le CD2E, la CCI Grand Lille et le Conseil Re?gional Nord Pas de Calais. Elle se propose d'aider les entreprises a? "inte?grer le de?veloppement durable au cœur de la cre?ation de valeur de l'entreprise", re?sume son pre?sident Didier Dumont. Chacun des membres fondateurs menaient de?ja? leur propre dispositif similaire. "Il y avait plusieurs initiatives inte?ressantes autour de ce syste?me la? mais pas de coordination et peu de partage d'expe?riences", remarque Didier Dumont.
En quoi consiste la de?marche ? Une entreprise cherche un second souffle et a? donner plus de sens a? son activite?. Les membres du club Noe? l'aideront a? identifier et de?passer les limites de son mode?le e?conomique et explorer de nouvelles voies de de?veloppement. Didier Dumont cite en exemple la plateforme Gesnord. Base?e a? Courrie?res, l'entreprise ge?re les agendas de cabinets me?dicaux. En situation critique, l'entreprise a envisage? un temps de de?localiser son centre d'appels pour rester compe?titive. La direction a finalement re?oriente? son service de manie?re a? soulager le planning de praticiens surcharge?s et lutter contre la de?sertification me?dicale." Ainsi, l’entreprise ne vend plus un nombre de rendez-vous pris, mais une performance visant a? apporter un e?quilibre vie professionnelle/vie personnelle et a? lutter contre la de?sertification me?dicale. La valeur qu'elle cre?e est comple?tement diffe?rente", souligne Didier Dumont.

 

 

Accompagnement collectif
En ge?ne?ral, l'entreprise amorce une re?flexion avec l'un des membres fondateurs du club a? travers un accompagnement collectif de 18 mois. Le club Noe? intervient en seconde phase pour faciliter la transition d'un mode?le a? l'autre. Pour faire e?voluer son offre, l'entrepreneur peut inte?grer des groupes de travail the?matiques pour engager des coope?rations et e?changer des bonnes pratiques. Elle peut rencontrer, lors de rendez-vous personnalise?s, des experts et des personnes ressources en fonction de leur proble?matique ou assister a? une journe?e de formation. Enfin, le club organise trois ou quatre fois par an des ple?nie?res. L'occasion d'entendre des te?moignages d'entreprises ou de collectivite?s engage?es dans ce nouveau mode?le e?conomique. "Il n'y a pas qu'un seul mode?le. Nous voulons sortir d'un mode?le productiviste et standard qui est a? bout de souffle qu'il s'agisse de la recherche d’une croissance infinie dans un monde aux ressources finies, le de?veloppement des burn-out, la saturation des marche?s ou l'obsolescence programme?e... Un cadre de re?flexion et des concepts sont mobilise?s mais il n'y a pas de solution de?die?e. Deux entreprises qui sont dans le me?me secteur n'ont pas la me?me expe?rience, les me?mes compétences ou ne sont pas sur le me?me territoire. C'est donc du sur mesure qui permet de sortir d'un certain nombre de limites", explique Didier Dumont. Depuis sa cre?ation, le club Noe? et ses membres fondateurs, accompagne? par le Conseil re?gional Hauts-de-France et la CCI Hauts-de-France , ont ainsi accompagne? 90 entreprises et des collectivite?s territoriales. "Selon une enque?te, chacune a en moyenne cre?e? un emploi gra?ce a? cette de?marche", avance le pre?sident du club.

EV

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 01/05/2017 Eco121

Edito n°71- Mai 2017

Publié le 01/05/2017 Eco121

Indiscrétions

Les indiscrets du mois.

Publié le 01/05/2017 Eco121

Des hauts et des bas

Le top et le flop du mois.

Publié le 01/05/2017 Eco121

Verbatims

Les phrases glanées au mois d'avril.

Publié le 01/05/2017 Eco121

Portraits express

Publié le 01/05/2017 Eco121

Mouvements

Les dernières nominations en région.

Publié le 01/05/2017 Eco121

Fiscalité locale: 3,5 mds€ prélevés sur les entreprises en 2015

Le Medef Hauts-de-France vient de publier son barome?tre de la fiscalite? locale. Constat inquie?tant : la contribution des entreprises aux collectivite?s a grimpe? de 13,3 % entre 2011 et 2015.

Publié le 01/05/2017 Eco121

Antonio Molina: "Innover, c'est pour tout le monde !"

Le fondateur du groupe Ma?der, devenu leader mondial des peintures ferroviaires, est aussi pre?sident du po?les de compe?titivite? des mate?riaux Matikem, de l'institut d'excellence IFMAS, du nouvel Institut Ceebios sur la biomime?tique a? Senlis, et membre du think tank « La Fabrique de l'industrie ». Il vient aussi de faire l'objet d'un livre, “la saga de l'innovation”. Cet ardent de?fenseur de la troisie?me re?volution industrielle de?plore le manque de moyens pour de?velopper le chai?non manquant dela preuve de concept entre la recherche et l'industrie.

Publié le 01/05/2017 Eco121

Hauts-de-France: La résilience au coeur

Lille et le désert des Hauts-de-France? Oui et non. Derrière la dynamique métropolitaine, qu'on rencontre ailleurs en France et en Europe, les territoires secondaires peuvent trouver leur voie. La Région a montré dans le passé une incroyable capacité de rebond. Entre les contrats territoriaux signés par l'Etat, une stratégie régionale qui se met en place, le volontarisme d'élus locaux et l'expérimentation, le rebond est possible. La preuve par l'exemple.

Publié le 01/05/2017 Eco121

“Il faut de l'inge?nierie, des moyens, et une vision strate?gique”

Vale?rie Le?tard, premie?re vice pre?sidente du Conseil re?gional, de?le?gue?e aux solidarite?s avec les territoires, se?natrice du Nord, ancienne pre?sidente de Valenciennes me?tropole.