Numéro #141

Numéro #141 28/05/2024

Edito

Équilibres 

Le monde des affaires déteste par nature les instabilités. Non pas par excès de conservatisme, mais parce que seul un terreau fertile et propice, dans un climat serein, permet de se projeter, d'investir dans le long terme, de parier sur l'avenir. Or depuis au moins deux ans avec l'invasion de l'Ukraine, situation aggravée par la crise au Proche-Orient depuis les mas- sacres du 7 octobre, nous sommes entrés dans une période de fortes turbulences géopolitiques, génératrices d'inflation, de pénuries et surtout d'incertitudes.

Il se trouve que la vie démocratique des nations nous promet de très gros rendez-vous ces prochains mois, à commencer par les élections européennes dans quelques jours, mais aussi aux Etats-Unis ou encore en Inde, parmi de nombreux pays. Des moments de remise en question saine intrinsèquement quand les peuples sont appelés à s'exprimer, mais dont la conjonction sur un laps de temps court génère nombre d'interrogations, notamment sur les grands équilibres entre pays.

Or, à ce possible désalignement sinon des planètes mais des Etats, s'ajoutent désormais des perturbations fortes dans notre propre pays : le chaos récent en Nouvelle-Calédonie après Mayotte, des signaux forts d'insécurité croissante, sur fond de finances publiques gravement déséquilibrées.

Le monde économique n'est pas un univers autonome déconnecté du reste de la société. Les entreprises ont bien tenu jusque-là, traversant sans excès de casse la crise sanitaire et même cette crise internationale. Elles sont aujourd'hui sans aucun doute (avec Bercy) le pilier le plus solide et résilient de notre pays, mais elles ont aussi un impérieux besoin de stabilité et de visibilité pour assurer leur prospérité et partant, celle du pays.

Gageons que nos dirigeants sauront entendre cette ardente urgence de préserver ou de rétablir les équilibres nécessaires au vivre ensemble et surtout au projeter ensemble. Les prochains Jeux Olympiques aideront sans doute à retrouver cette foi dans notre pays et dans l'avenir, et à relancer un élan collectif dont la société française a besoin et envie.

Dernière édition :

Publié le 28/05/2024

Numéro #141

Télécharger