Maladies neurodégénératives : AlzProtect s'approche du but

Lille. La biopharma lilloise lance la phase hautement stratégique des essais cliniques sur l'homme. En vue : la maladie orpheline PSP et surtout en arrière-plan, Alzheimer. 

Est-ce l'aube d'une révolution thérapeutique contre la maladie d'Alzheimer ? Il faut éviter les faux espoirs alors que pas moins de 400 essais cliniques ont déjà été tentés en pure perte de par le monde contre cette pathologie galopante, qui concerne 50 millions de personnes aujourd'hui, plus de 130 millions à horizon 2050. Pour autant, les résultats déjà obtenus par la petite biopharma nordiste AlzProtect sont très prometteurs. Grâce à une stra- tégie d'action concomitante - et totalement innovante - sur les trois marqueurs de la maladie d'Alzheimer (tau, bêta, neuro-inflammations), la molécule AZP2006 que développe AlzProtect bloque la progression de la pathologie, et elle active la progranuline, qui a pour effet spectaculaire de relancer la croissance des neurones et de les reconnecter. Résultat : les essais sur des souris en stade avancé de maladie d'Alzheimer ont permis de rétablir complètement les animaux. Il y a loin de la souris à l'homme et la prudence doit prévaloir. Pour l'heure, l'AZP2006 est ciblée sur la PSP, une affection neuro-dégénérative orpheline, proche d'Alzheimer mais qui ne touche que 55000 personnes en Europe et outre-Atlantique. La molécule a été retenue comme candidat-médicament orphelin, avec une exclusivité de dix ans. AlzProtect, qui avait levé 14 M€ début 2018, passe donc à l'essai clinique 2a, sur l'homme, à partir de ce mois d'octobre et jusqu'à fin 2020. 36 patients sont concernés à Lille et à la Pitié Salpêtrière. Philippe Verwaerde, président de la société, compte lever 30 à 40 M€ supplémentaires d'ici un an pour dupliquer cette phase d'essais aux Etats-Unis. De quoi confirmer définitivement la valeur scientifique de l'approche concertée des trois marqueurs de la maladie d'Alzheimer. «Si les résultats sont positifs, on peut espérer faire un deal avec un industriel dans les deux ans »

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Gregory Leblan, dirigeant fondateur de HDF Emballages.
Publié le 27/11/2018 Julie Kiavué Innovation

HDF Emballages vise la palette 2.0

Née il y a deux ans, HDF Emballages vise le rang de numéro un des solutions d'emballages en région par l'automatisation.

Publié le 24/08/2018 Olivier Ducuing Innovation

La ferme aux 1000 vaches en quête d'un modèle vertueux

Quatre ans après son lancement, où en est la « ferme aux 1000 vaches » ? Son modèle disruptif avait électrisé les oppositions du monde agricole comme des « welfaristes *». Aujourd'hui la technique est très maîtrisée, la rentabilité pas encore.

Publié le 24/08/2018 Olivier Ducuing Innovation

Grhyd : l'énergie renouvelable disponible en continu

à Cappelle-la-Grande, Engie pilote un programme très innovant de production d'hydrogène à partir d'énergie renouvelable, pour le réinjecter sur le réseau.