Bilan électrique 2017 en région : toujours plus d’énergie renouvelable

christian-Aucourt-RTE

 

 

Le réseau public de transport de l’électricité RTE présentait mardi son bilan 2016, par la voix de son délégué régional Christian Aucourt (photo). La consommation n’a quasiment pas évolué d’une année sur l’autre, retraitée des aléas climatiques, mais sa répartition cache des disparités : la consommation de la grande industrie est en recul (tendanciel : 16 Gwh en 2012, 15 Gwh en 2016), notamment dans la sidérurgie et le secteur chimique. A l’inverse, l’automobile ou le ferroviaire ont vu leur consommation croître; la consommation des Pme-Pmi est stable, tandis que les professionnels et les particuliers ont accru leur consommation de 2,4% 

l’année n’en a pas moins été riche en nouveautés. D’abord, la part des énergies renouvelables dans la production totale a atteint 13%, couvrant ainsi 11,2% de la consommation régionale. Le parc éolien installé est déjà le deuxième de France et continue à croître. On notera que l’ensemble du parc des énergies renouvelables progresse de 17% en un an et le délégué régional de RTE, Christian Aucourt, attend une poursuite de cette croissance. La part de l’électricité nucléaire reste prépondérante en 2016, à hauteur de 68% du total, mais a fortement reculé du fait de l’arrêt pour maintenance et contrôle de plusieurs réacteurs de l’usine de Gravelines. Néanmoins, à elle seule, la centrale nucléaire pèse 50% des capacités électriques de la région Hauts-de-France, le parc d’EnR atteint quant à lui 28% des capacités, mais intermittentes. 

RTE aura investi quelque 100 M€ l’an dernier (sécurisation du réseau, raccordement des énergies renouvelables au réseau, renouvellement, interconnexions avec les pays limitrophes…), et prévoit un total de 403 M€ d’ici à 2020. Avec parmi les gros projets la réalisation de la ligne très haute tension Avelin-Gavrelle, qui est aujourd’hui le maillon faible du réseau. En cas de saturation, le risque est fort de disjoncter un territoire d’1,7 million d’habitants. Le projet, qui devrait être achevé en 2021, représente un chantier de 150 M€. Parmi les autres grands dossiers figure le raccordement du futur parc éolien offshore de Dunkerque au réseau. De manière générale, la montée en puissance très forte des énergies renouvelables impose une gestion toujours plus fine de l'équilibre consommation-production. Un site pilote de smart grid est développé à l'ouest d'Amiens, où le parc éolien est très important, pour optimiser le réseau.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 24/04/2017 Accueil

Leroy Merlin dévoile son Techshop lillois

L'enseigne nordiste de bricolage présentait aujourd'hui à la presse son deuxième atelier de fabrication collalboratif. Un bâtiment de 24 000 m2 à découvrir du 28 au 30 avril lors de journées portes ouvertes.

Publié le 21/04/2017 Accueil

Le centre d'appel IPG raccroche

L'antenne roubaisienne de IPG, groupe belge de centres d'appels, a été placée mardi en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Lille Métropole

Publié le 20/04/2017 Accueil

La société de projet de Seine Nord a été installée aujourd'hui

Quatre jours avant la présidentielle, la société du projet Seine Nord Europe est mise en place. Gérald Darmanin en devient vice-président. Prochaine réunion le 18 mai.

Publié le 19/04/2017 Accueil

Bureaux : le marché toujours très dynamique au premier trimestre 2017

Le marché du bureau métropolitain a réalisé au dernier trimestre une performance supérieure de 25% à la moyenne des 5 dernières années.

Publié le 18/04/2017 Accueil

Magali Debatte, nouvelle Secrétaire générale pour les affaires régionales

Elle succède à ce poste à Pierre Clavreuil, récemment sous-préfet de Lorient.

Publié le 14/04/2017 Accueil

Haxoneo rachète son concurrent Adha Référencement

Par cette acquisition, la centrale d'achats groupés en ligne pour PME hérite de 350 nouveaux clients.

Publié le 14/04/2017 Accueil

Conjoncture : un mieux sensible en mars selon la Banque de France

L'enquête mensuelle de conjoncture de la Banque de France en mars en Hauts-de-France affiche une nette accélération dans le secteur industriel, tandis que les services confirment la tendance favorable enregistrée depuis un an.

Publié le 13/04/2017 Accueil

Le Groupe Flip surfe sur une croissance à deux chiffres

Basé à Gondecourt, le fabricant de volets roulants et d'ouvertures de garage ambitionne de doubler son chiffre d'affaires en cinq ans.

Publié le 12/04/2017 Accueil

« Ne tuons pas nos entreprises, nos emplois, notre épargne »

Par Frédéric Motte, Co-gérant du Groupe Cèdres Industries, président du Medef Hauts-de-France.