Bonduelle encore bloqué sous les 2 milliards d'euros de ventes

logobonduelle

Le géant du légume vient de clore son exercice 2015-2016 sur un chiffre d'affaires de 1967 M€, une nouvelle fois sous le seuil symbolique des 2 milliards d'euros qu'il ne parvient pas à franchir. L'activité s'est repliée de 0,7% sur l'année, principalement du fait des effets de change défavorables (notamment sur le rouble). A taux constant, l'activité a en revanche progressé de 2,4%, au-delà des prévisions initiales de 2%. Le groupe familial s'enorgueillit de cette performance dans un contexte de marché compliqué par l'absence de reprise marquée de la consommation, la guerre des prix en Europe (qui pèse 65% des ventes), la volatilité des monnaies et les crises économiques en Russie et au Brésil. Bonduelle se satisfait particulièrement des résultats de ses ventes sous marques Bonduelle et Cassegrain, alors que les ventes de conserve en marques de distributeurs ont été volontairement réduites compte tenu des prix d'achat de la grande distribution.

 

Forte dynamique hors Europe

Comme les exercices précédents, les zones hors Europe sont celles où la dynamique est de loin la plus forte, avec une progression de 8,2% des ventes à données comparables. En revanche, ce sont aussi les marchés où la variabilité des devises ont impacté le plus le groupe. Pour mieux intégrer le développement de ses activités en Russie, Biélorussie et Kazakhstan, le groupe a créé au 1er juillet une nouvelle business unit dénommée Bonduelle Eurasian Market (BEAM). En terme d'organisation, le groupe s'est aussi doté d'un pôle Prospective et développement » transverse qui rassemble à la fois la R & D de long terme, les technologies numériques, le sourcing international et les nouveaux développements géographiques. C'est aussi ce pôle qui aura vocation à nouer des partenariats avec de nouvelles sociétés innovantes. Bonduelle a par ailleurs conduit une réorganisation industrielle dans la région en fermant son unité de Russy-Bémont (Oise), dont l'activité logistique se poursuit jusque fin septembre. Des offres de reclassement ont été proposées à l'ensemble des 62 salariés, indique le groupe de Villeneuve d'Ascq, qui a provisionné une charge de 9,5 M€ pour couvrir le plan social et les dépréciations d'actifs.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 26/07/2016 Eco121

Le chômage encore à la hausse dans les Hauts-de-France

Nouvelle hausse du chômage dans la région en juin, au-dessus de la tendance nationale.

Publié le 22/07/2016 Eco121

Vallourec et Ascometal signent pour l'avenir de Saint-Saulve

L'entrée en négociations exclusives de Vallourec avec Ascometal via une co-entreprise devrait sauver l'aciérie nordiste avec des engagements de tonnage élevés et assurer une diversification de sa production vers de nouveaux marchés.

Publié le 22/07/2016 Eco121

Désaccord fiscal : Xavier Bertrand claque la porte de l'Association des régions de France

Le président de Région claque la porte de l'ARF de manière fracassante sur fond de désaccord majeur sur la création d'une nouvelle taxe.

Publié le 21/07/2016 Eco121

Conjoncture : l'emploi régional stagne après un mieux fin 2015

Après l'amélioration de la conjoncture fin 2015, le premier trimestre marque une pause sur l'emploi. Avec une dégradation côté picard.

Publié le 15/07/2016 Eco121

Elysis veut doubler ses effectifs d'ici 2018

Le cabinet spécialisé dans le management de projet pour l’industrie a annoncé le recrutement de 20 consultants-ingénieurs d'ici fin 2016. Avant de passer en 2017 à une cadence de 40 embauches annuelles.

Publié le 11/07/2016 Eco121

Euro 2016 : La MEL vante un bilan « très positif »

L'Euro 2016 aura été une opération blanche pour la MEL mais aussi un levier de rayonnement international.

Publié le 11/07/2016 Eco121

Gaz Service repris par ses cadres avec Nord Cap et l'IRD

L'installateur de chaudières nordiste affiche de nouvelles perspectives de développement dans le Pas-de-Calais et la Picardie.

Publié le 11/07/2016 Eco121

Coup d'envoi pour le terminal méthanier de Dunkerque

La cargaison du premier navire méthanier va permettre de descendre à -163° toutes les installations du terminal de Dunkerque et de préparer son lancement commercial en septembre.

Publié le 08/07/2016 Eco121

Canal Seine Nord : La Région veut accélérer la cadence

Les élus régionaux ont adopté le protocole de financement du projet de canal de 107 km reliant l’Oise au réseau fluvial Dunkerque-Escaut-Lille.

Publié le 06/07/2016 Eco121

KPMG attend son nouveau siège régional

Construit face au campus d’Entreprises et Cités, ce nouveau bâtiment de 4415 m2 devrait être livré en mai 2017.