Ils veulent créer «l’'Erasmus du stage»

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France

 

 

Maxime Desbonnet et Julien Delicourt se sont rencontrés lors de leurs études à l'Edhec en 2008. Mais ce n'est que 8 ans plus tard qu'ils lancent leur projet commun, après que chacun ait mené sa barque. Le premier a poursuivi ses études à la Skema avant de travailler trois ans aux Etats-Unis pour une entreprise d'import de vins. Le second a monté puis revendu sa propre société de pompes à bières pour les particuliers, avant différentes activités dont une mission commerciale aux Etats-Unis pour la cave de ses parents. Il y retrouve Maxime, ils évoquent les difficultés administratives, les démarches de visa, d'assurance des jeunes diplômés. Le projet work around the world était né. L'idée ? Faciliter la vie des étudiants ou des diplômés étrangers venant en France ou des Français allant à l'étranger, mais aussi des entreprises, via une plateforme web.


Déploiement européen

La structure est aujourd'hui incubée à l'Edhec Lille. De la recherche de stage, d'emploi, la recherche d'un logement, à la prise en charge des démarches de visa, WAW propose toute une panoplie de services jusqu'à la traduction des lettres de motivation. L'entreprise s'appuie sur un socle d'offres gratuites, complété de prestations payantes (freemium). «Ce sont les entreprises qui nous rémunèrent car elles ont les mêmes problèmes pour recruter des étrangers. une entreprise chilienne qui importe du vin européen n'a pas forcément les réseaux pour toucher les étudiants européens», note Maxime. Après un peu plus d'un an d'existence, WAW occupe déjà 13 personnes et a ouvert des bureaux à Amsterdam, Barcelone et Dublin, «pour aller chercher des offres de stage et d'emploi sur place». Avec l'objectif de se déployer sur d'autres villes européennes, avant de passer à l'extra-communautaire. «Nous voulons créer l'Erasmus du stage et du premier emploi», lance Maxime, en charge du pôle ressources humaines, tandis que Julien s'occupe de la partie commerciale. Les jeunes dirigeants viennent d'être lauréats du réseau Entreprendre. Prochaine étape : lever des fonds d'ici la fin de l'année pour accélérer

F.P.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 01/03/2018 Créateurs

Parkki connecte les parkings urbains

Pierre-Julien Harbonnier, Antoine Guillon, Adrien d'Hollander et Thibaut Itart-Longueville. Leur capteur breveté optimise la gestion des places de stationnement.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 01/12/2017 Olivier Ducuing Créateurs

Valeurs et Valeur remet du sens dans les RH

Amélie Fenzy et Marie-Aude Tran. Les deux jeunes femmes réinventent le coaching RH en plaçant au cœoeur le sens.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 01/05/2017 Etienne Vergne Créateurs

Kinestesia démocratise l'analyse du geste

Julien Gouz, Bruno Leporcq. Leur moKam, instrument d'analyse de mouvements en 3D interpelle les professionnels de l'équitation, l'Armée de terre et l'UTC.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France