La diaspora nordiste rayonne-t-elle assez ?

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France

 

[caption id="attachment_24202" align="alignleft" width="640" caption="Coraline Joveneaux et Clara Kanner, nordistes expatriées en Inde. Elles dirigents à Delhi deux guesthouses. (Témoignage à lire ci-dessous)"][/caption]

"Chaleureuse, accueillante, entreprenante, travailleuse”. L’image d’une population tre?s attache?e a? son terroir ressortait nettement du sondage realise? par Eco121 en 2010. Une vraie identite? et un capital pre?cieux, incarne? aussi a? sa fac?on par la plus grande re?ussite historique du cine?ma franc?ais « Bienvenue chez les Ch'tis » avec ses 21 millions d'entre?es. Le film de Dany Boon a certes e?te? perc?u de manie?re tre?s variable en re?gion, du fait d'un parti pris tre?s « popu » caricature? depuis par les sous-e?missions consternantes sur les Chtis a? Miami, a? Marseille ou ailleurs. Mais il a d'abord re?ve?le? un territoire sympathique et une population ge?ne?reuse en amitie?.

 

 

Ce particularisme a-t-il sa traduction hors de la terre nourricie?re et notamment a? l'international ? Beaucoup de re?gions ont de?veloppe? de longue date de ve?ritables communaute?s lie?es souvent par un passe? migratoire, a? l'exemple des Auvergnats ou des Bretons a? Paris. Les Alsaciens ou les Lyonnais se sont e?galement organise?s.
Le premier objectif est bien su?r la mise en relation des re?gionaux, pour tel stagiaire international, tel nouvel expatrie?, tel patron ou directeur export de?sireux d'attaquer un marche?. Mais en arrie?re plan -voire de fac?on ouvertement revendique?e, il s'agit aussi d’une volonte? de marketing territorial et de rayonnement.

 

 

Les initiatives ne?es du Nord-Pas-de-Calais ne sont gue?re anciennes. Les journalistes, les premiers, ont monte? des groupes amicaux, a? Paris : Journalistes du Nord, cre?e? par le dunkerquois Jacques Duquesne il y a 20 ans et Ch'ti Medias, qui fe?de?re essentiellement les professionnels des medias et de la communication a? Paris. L’asso compte aujourd’hui 200 adhe?rents et se pose en véritable relais de l’identite? nordiste dans la capitale. “Nous organisons le ch’ti Day, des mises en relation, des rencontres-de?bats comme cette soire?e a? l’ho?tel de la questure a? l’Assemble?e nationale. Le de?pute? Bernard Roman nous a accueillis pour la pre?sentation de l’ouvrage d’Annie Degroote, “Fier d’e?tre Nordiste”, raconte Mohamed Hadji, pre?sident. On peut rapprocher de ces groupements le Grand Lille a? Paris, longtemps anime? par Jean-Pierre Letartre, pre?sident d'EY France, qui a re?cemment passe? le flambeau a? Ste?phane Torrez, Pre?sident d’Apave.

 

 

Mais c'est en 2004 que nai?t l'initiative la plus ambitieuse d'organiser la diaspora nordiste avec la Ch'tribu.
« L'ambition e?tait de de?velopper un re?seau de Chtis partout dans le monde et de faire prendre conscience de l'importance de ce sentiment d'appartenance », raconte Jean-Pierre Nacry, fondateur de l'association, ne?e dans le sillage du Comite? Grand Lille et avec la be?ne?diction de l'Apim (devenue Lille's Agency). Le site Internet revendique 1560 “Like”. « Avant, les gens e?changeaient par mail, aujourd'hui c'est surtout via Facebook », rele?ve Dominique Persyn, pre?sident de l'association depuis deux ans. Ce Belge flamand, lillois depuis 1980 - il fut pre?sident du bureau des e?le?ves de l'Edhec-, membre du Comite? Grand Lille mais aussi du conseil de de?veloppement de Lille Me?tropole, est un symbole parfait d'une identite? eurome?tropolitaine. Car nombre de non-Chtis rejoignent le mouvement, a? l'exemple de Nicolas Delporte, ancien d'Air France devenu ambassadeur du re?seau en Gre?ce. La structure rayonne tout particulie?rement chaque 6 de?cembre, la Saint Nicolas, retenu comme le « Ch'ti day » organise? dans de nombreuses communaute?s de Nordistes dans le monde et a? Lille.

 

 

Effet prescripteur

De quoi resserrer des liens entre soi et avec la re?gion d'origine. « Le vrai proble?me est qu'on est une petite association. Il faudrait plus de temps et de moyens», admet Jean-Pierre Nacry. Dominique Persyn profite me?me d'Eco121 pour transmettre un message :

« Je lance un appel a? candidatures, car notre association n'est constitue?e que de be?ne?voles. Et si d'aucuns veulent nous rejoindre pour mettre en place une initative a? labelliser, ils sont les bienvenus! ». L’effet prescripteur d’une communaute? n’est pourtant pas a? ne?gliger, ce que tente de de?velopper Nord France Invest (cf p.31). Si l’agence de promotion du territoire a pour mission d’attirer les investisseurs dans le Nord- Pas-de-Calais, elle mise e?galement sur des actions in situ. “Nous essayons de trouver des relais, explique Yann Pitollet, DG. A Singapour par exemple, nous avons organise? un di?ner de “sympathisants nordistes” comprenant des personnes ne?es ici, des anciens e?tudiants ou travailleurs re?gionaux. En 2013, nous e?tions 15, via le bouche a? oreille, nous sommes vite monte?s a? 50 personnes cette anne?e !” Une initiative pluto?t informelle aussi lance?e a? Shanghai? ou? une petite communaute? nordiste existe.
Autre de?marche plus re?cente, la Cre?ativalle?e partage en partie les me?mes objectifs. L'association qui de?fend l'esprit d'entreprendre nordiste revendique un re?seau de 2500 ambassadeurs, et 16000 « fans » ». « Quand on glisse une information sur la robe de madame Clooney faite a? Caudry, les commentaires pleuvent du monde entier. Le phe?nome?ne d'attachement et de fierte? re?gionale reste vraiment ancre? chez les gens », note Ste?phane Caplier, animateur de la structure, qui pre?pare le lancement d'un « club des entrepreneurs du Nord » a? Paris. A l'heure ou? l'enracinement local est a? la fois une force d'un territoire mais aussi bien souvent un argument commercial, la re?gion n'a manifestement pas encore mis les moyens devant ses ambitions.

Olivier Ducuing et Julie Dumez

 

 

Bretons et Alsaciens s’appuient sur une identite? culturelle tre?s forte. Les Lyonnais sur une de?marche marketing tre?s pousse?e. Panorama

 Quid des autres diasporas franc?aises ?

 

Certes, les Nordistes ont du talent. Mais ils ne sont pas les seuls. D'autres re?gions ont de?veloppe? des communaute?s re?gionales tre?s actives a? l'international. Parfois des initiatives limite?es a? quelques-uns, parfois des de?marches plus institutionnelles. Dans le premier cas, Bretons du Monde, association base?e dans le Finiste?re, a cre?e? un site interactif tre?s simple mais tre?s efficace, qui visualise sur un planisphe?re les 2300 Bretons inscrits dans le monde. Cliquez sur le Golfe persique, vous de?couvrez que Je?ro?me et Laurent habitent Dubai? ou encore Se?bastien a? Al- Khobar. Un mur de news vous indiquera par ailleurs que Camille est une nouvelle bretonne a? Hong Kong depuis le 10 octobre. Et si vous e?tes inscrits sur le site, vous aurez leurs coordonne?es pour vous entrer en contact.

 

 

Think tank breton

La de?marche a un e?quivalent plus e?conomique dans les Co?tes d'Armor avec la Diaspora Economique Bretonne (DEB), initie?e par l'Institut de Locarn, « think tank » breton, cre?e? par Jean-Pierre le Roch, fondateur des “Mousquetaires” avec un prof d'HEC. La DEB, qui revendique 1000 contacts dans le monde, est lie?e depuis 2012 au festival interceltique de Lorient pour marier culture et e?conomie. Elle associe e?galement la marque re?gionale Produit en Bretagne. Et chaque anne?e depuis 2010, un concours re?compense l'entreprise bretonne a? l'international de l'anne?e, l'ambassadeur e?conomique breton et l'association donnant le meilleur e?cho a? l'international.

L'Alsace n'est pas en reste : L'Union Internationale des Alsaciens est ne?e en 1981, du regroupement des associations des Alsaciens a? Bruxelles et de son homologue en Co?te d'Ivoire. Mais les Alsaciens avaient de longue date multiplie? les communaute?s dans le monde (avec une quarantaine d'associations aux Etats-Unis de?but XXe). L'outil est de?sormais tre?s ope?rationnel, avec une trentaine d'associations fe?de?re?es en son sein, avec l'appui des forces e?conomiques re?gionales (l'UIA est he?berge?e a? la CCI de Colmar). On estime que la re?gion, qui totalise 1,8 M d'habitants, dont 80 000 a? l'e?tranger qui font vibrer la fibre re?gionale. Une newsletter mensuelle est re?alise?e avec le quotidien l'Alsace, diffuse?e aupre?s de 5000 Alsaciens de l'e?tranger. « Avant, les associations a? l'e?tranger e?taient surtout des ami- cales qui se retrouvaient autour d'une choucroute et parlaient alsacien. Aujourd'hui elles sont davantage devenues des associations d'expatrie?s que de migrants », explique Philippe Edel, membre du comite? directeur de l'UIA.

 

 

De?marche tre?s markete?e

On peut aussi mentionner les Auvergnats a? Paris, qui malgre? leur pre?sence ancienne dans la capitale, poursuivent leur ro?le d'animation de la communaute?. Au-dela? d'amicales a? l'ancienne, cela passe aussi par l'accueil de jeunes dans des immeubles de la diaspora, loue?s dans des conditions favorables aux jeunes « du pays ».

Lyon, de son co?te? a de?ploye? de gros moyens pour faire rayonner la capitale des Gaules dans le monde. Son outil s'appelle Onlylyon, soutenu puissamment par l'Agence de de?veloppement e?conomique de la re?gion lyonnaise, l'Aderly. Une de?marche tre?s markete?e, avec toute la force de frappe d'un territoire de 1,3 M d'habitants et d'une e?lite locale soude?e. Chaque anne?e, une soire?e des ambassadeurs vient in- carner le rayonnement de l'agglo dans le monde en mettant en avant les e?tudiants e?trangers qui rentrent dans leur pays apre?s leur diplo?me des grandes e?coles lyonnaises (EM, Centrale, INSA...). « C'est la de?marche de marketing territorial la plus aboutie en France, Ge?rard Collomb a eu le ge?nie de jouer la gou- vernance mixte e?conomique et politique », juge un expert lyonnais devenu tre?s lillois, que beaucoup reconnai?tront O.D.

 

Lire aussi :

- Les nordistes du monde témoignent

- Pierre Mathiot : “J'ai le sentiment que ça ressemble à du marketing”

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 30/10/2014 Eco121

Pierre Mathiot : “J'ai le sentiment que ça ressemble à du marketing”

3 QUESTIONS A?... PIERRE MATHIOT directeur de Sciences Po Lille

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 30/10/2014 Eco121

EXCLU - Marc Roquette, ex-président de Roquette Frères : "L'humanité n'a besoin ni du nucléaire ni des énergies fossiles ! "

L'ancien pre?sident du ge?ant industriel Roquette Fre?res (2004-2012) et du po?le de compe?titivite? Nutrition-Sante?-Longe?vite? a la parole tre?s rare. Marc Roquette accorde a? Eco 121 une interview exclusive. En ligne de mire : la re?volution e?nerge?tique indispensable a? la survie de la plane?te, qui passe selon lui par une refonte comple?te de la fiscalite?, qui doit pe?naliser les nuisances des e?nergies fossiles, aujourd'hui non contenues dans leur prix. Rencontre avec un ex-capitaine d'industrie devenu porte-drapeau de la troisie?me re?volution industrielle.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 30/10/2014 Eco121

L'industrie re?gionale entre inquie?tude et espoir

Plusieurs fleurons industriels ont mordu la poussie?re ces dernie?res semaines, mais les indicateurs d'activite? s'ame?liorent.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 30/10/2014 Eco121

Roquette s'offre un centre de de?veloppement pour doper son activite? pharmacie

Lestrem. Gros fabricant mondial d'excipients de me?dicaments, Roquette se dote d'un labo haut de gamme de?die? aux nouveaux besoins des “big pharma”.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 30/10/2014 Eco121

Sahut-Conreur agglome?re son nouveau sie?ge a? la Sentinelle

Raismes. L'entreprise familiale cent-cinquantenaire investit 6 M€ et va cre?er 17 emplois.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 30/10/2014 Eco121

Après le Bangladesh, Texeurop investit en Europe

Wambrechies. Le fabricant textile, qui emploie 4000 salarie?s dans le monde, s'appre?te a? racheter une entreprise en Italie apre?s avoir construit une usine au Portugal en 2013.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 30/10/2014 Eco121

Pocheco : La TRI pour les nuls

Les mots e?conomie circulaire, troisie?me re?volution industrielle (TRI), transition e?nerge?tique vous donnent la migraine ? Pocheco, leader franc?ais de l'enveloppe, a de?veloppe? sa recette qui conjugue performance e?conomique, pre?servation de la ressource et bien-e?tre au travail.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 30/10/2014 Eco121

La strate?gie des TPE sur un Plato

L'isolement et le rythme intense des petits patrons ne leur donnent souvent pas les moyens de penser leur strate?gie en profondeur. Le re?seau Plato a mis en place une ope?ration pilote dans le Hainaut sur ce sujet.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 30/10/2014 Eco121

Les deux soeurs se jettent a? l'eau de Sowai?

Audrey Branly et Alison Duthoit. Boude? au de?part par les banques, leur concept de centre d'aquasports rencontre un succe?s fulgurant