Numéro #84

Numéro #84 23/08/2018

Edito

Résilience

Dans le Nord, on sait se retrousser les manches. De Valenciennes à Lille, d'Amiens à Dunkerque en passant par le bassin minier, nos territoires font preuve depuis de nombreuses années d'une résilience à toute épreuve. La situation n'est pas brillante partout mais au moins le pire de la crise est-il derrière nous. Dunkerque ne fait pas partie historiquement des zones les plus en difficulté. Les implantations en nombre des industries dans les années 90, à la suite du sinistre des chantiers navals de la Normed, ont contribué à la prospérité économique de ce territoire. Mais devenu très industriel, avec un cumul inédit de sites Seveso, des niveaux de pollution élevés, et un paysage très marqué, le Dunkerquois s'est retrouvé cornérisé, à l'écart du train de la tertiarisation qui entraînait ailleurs de puissantes dynamiques territoriales. Il a même connu une grave déprise démographique. Et lors de la grande crise mondiale de 2009-2010, son profil industrialo-portuaire a coûté très cher à ce bassin littoral.

Jouer collectif
Neuf ans plus tard, hormis quelques nuages, l'économie dunkerquoise accumule les bonnes nouvelles, les nouvelles implantations. Elle profite à plein de la reprise générale, mais aussi d'une stratégie territoriale partagée, et très lisible, sous la houlette d'un président d'agglo qui joue résolument collectif, en rupture ouverte avec les méthodes clientélistes précédentes, Patrice Vergriete (lire son interview page 18). L'industrie, oui, mais l'industrie du futur, de l'économie circulaire, du 4.0 et des énergies décarbonées ; la logistique, avec un pari tardif mais massif sur les « boîtes », les fameux équivalents vingt pieds (EVP) ; le tertiaire, notamment orienté sur le tourisme et le cinéma ; et un travail de fond engagé pour réinsuffler l'esprit d'entreprise qui ne pouvait guère se développer dans un tel environnement de grands sites et d'industries lourdes. Cela valait bien un numéro spécial d'Eco121. Bonne lecture.

Olivier Ducuing

Dernier numéro :

Publié le 23/08/2018

Numéro #84

Télécharger