Permettez-moi de construire boucle un énième tour de table

Lille. Avec sa nouvelle levée de fonds d'1M€, la jeune pousse envisage la pose de la deuxième brique de son modèle économique : la monétisation de sa data. Avec l'objectif d'atteindre le million d'euros de chiffre d'affaires fin 2019.

Nouveau chantier en cours pour la start up lilloise Permettez-moi de construire. Elle vient de boucler son deuxième tour de table à hauteur d'1M€ auprès de son actionnaire historique Finovam et de cinq business angels, dont le nordiste North digital angels. Cette levée de fonds - qui intervient après celle réalisée en 2017 (400 K€) - permettra le recrutement de commerciaux, le développement de l'interface client et le lancement d'une campagne de pub dans les médias. En parallèle, le dirigeant fondateur Aurélien de Nunzio annonce la monétisation de sa data auprès de son réseau de partenaires nationaux composé de professionnels du bâtiment. Cette data s'enrichie d'informations relatives aux travaux de construction ou de rénovation d'habitat. Comme les matériaux utilisés, par exemple. Au fil de l'avancement de son projet, le client reçoit des offres de partenaires de la start up - à l'instar de Leroy Merlin - qu'il peut accepter ou décliner librement.

Depuis sa création il y a trois ans, Permettez-moi de construite simplifie la procédure administrative de l'obtention du permis de construire. Une prestation digitale facturée aux alentours de 1500 € selon les dossiers. Depuis le 3 juin dernier, changement de stratégie. L'entreprise propose désormais ses services à un tarif unique de 690 €. Qui peut être amené à évoluer à la hausse ou à la baisse dans le temps, précise Aurélien de Nunzio. "En proposant un tarif plus accessible, nous espérons attirer au moins 300 demandes par mois contre plus de 800 actuellement, explique le jeune patron. Plus de clients c'est plus de data". CQFD.

Basée à Euratech, Permettez-moi de construire a réalisé près de 720 K€ de chiffre d'affaires l'an dernier avec 15 salariés. Avec l'évolution de son modèle économique, Aurélien de Nunzio ambitionne le million d'euros de recettes fin 2019 et l'embauche d'une dizaine de salariés.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 28/05/2019 Olivier Ducuing Territoires

Nord Capital Partenaires : 165 M€ investis en 9 ans

La société de gestion créée par Turenne et le Crédit Agricole en 2010 pilote désormais 220 M€ d'actifs dans la région.

Publié le 27/05/2019 Julie Kiavué Territoires

Les Manufactures Catry sous giron belge

Le fabricant de tapis de luxe avait été placé en redressement judiciaire le 20 octobre dernier par le tribunal de commerce de Lille. Aujourd'hui, il tisse son avenir plus sereinement.

Publié le 29/04/2019 Olivier Ducuing Territoires

Investissements étrangers en région: encore un grand cru

2018 aura été un grand millésime d'investissements étrangers dans les Hauts-de-France, avec près de 5300 emplois concernés.

Publié le 17/04/2019 Guillaume Roussange Territoires

Le fabricant de mobilier Majencia bientôt sous pavillon polonais ?

Trois groupes sont candidats à la reprise du fabricant, spécialiste du mobilier de bureau et d'aménagement d'espaces tertiaires, en redressement judiciaire depuis le mois de mars. Parmi eux : celle du polonais Nowy Styl est jugée très solide.

Publié le 12/04/2019 Julie Kiavué Territoires

Les Hauts-de-France toujours au top des intentions d’embauche

La région fait partie du Top 3 des régions métropolitaines qui connaissent une forte progression du nombre de projets d'embauche en 2019, derrière les Pays de la Loire et la Normandie.

Publié le 12/04/2019 Olivier Ducuing Territoires

EnerSys branche son usine sur l'avenir

Le groupe américain lance une première phase d'investissement pour accroître de 20% ses capacités de production d'une batterie à haut potentiel.

L’entrepôt est composé de 6 cellules de 12 000 m2 chacune.
Publié le 12/04/2019 Territoires

La Foir'Fouille concentrera sa logistique sur Delta 3

L'activité de l'enseigne sera centralisée dans un entrepôt actuellement en construction. Le bâtiment atteindra 110 000 m2 à terme et créera 350 emplois.

Publié le 12/04/2019 Guillaume Roussange Territoires

"L'effet Centenaire" chiffré à 110 M€

L’agence de développement touristique de la France Atout France estime à 110 M€ les retombées économiques liées au Centenaire de la Grande Guerre, pour les régions Hauts-de-France et Grand Est.

Crédit : La Tech Amiénoise - Facebook
Publié le 12/04/2019 Guillaume Roussange Territoires

La Tech Amiénoise confrontée à un bug de trésorerie

L'association dédiée au dynamisme de l'écosystème numérique local rencontre un sérieux bug. Ses réserves à sec, elle a du licencier ses trois permanents et quitter le quai de l'Innovation.

La direction à la tête de Blancheporte depuis 2016.
Publié le 02/04/2019 Julie Kiavué Territoires

Blancheporte investit pour son avenir

L'e-commerçant tourquennois engage un plan d'investissement de 12 M€ jusqu'en 2021 pour soutenir sa croissance. Au programme : nouveau site web et campagne publicitaire.