EnerSys branche son usine sur l'avenir

Le leader mondial des batteries industrielles a beau être coté à la bourse de New York, Enersys a la parole plus que rare dans l'Hexagone. Sa seule usine, à Arras, est le premier employeur privé de la ville avec 820 salariés ou intérimaires. Sans doute plus demain avec le programme d'investissement annoncé à travers une conférence de presse le 9 avril. Le groupe américain investit ici 9 M€ dans de nouvelles capacité de production de sa batterie phare, la TPPL. Il s'agit d'un produit premium à forte valeur ajoutée, même si le concept de batterie plomb-acide est, lui, ancien. La technologie EnerSys permet de s'affranchir de la maintenance, un gros atout pour ces batteries utilisées notamment dans les activités mobiles (chariot élévateurs, filoguidage...). La TPPL représente aujourd'hui 70% de la production du site, contre 50% il y a encore trois ans.

Ce développement s'inscrit dans une dynamique positive du site depuis cinq ans, qui a vu l'actionnaire injecter 25 M€. Le mouvement devrait d'ailleurs se prolonger, même si la direction se refuse pour l'heure à dévoiler le périmètre d'une phase 2 qui ne sera enclenchée que si le marché confirme sa bonne tendance. « A terme on pourra aller jusqu'à doubler la capacité de ces batteries à haute capacité », révèle toutefois Laurent Debrue, vice-président Europe et Asie pour le groupe. Ce dernier n'a pas mis en compétition cette ligne d'investissement, le site arrageois étant considéré comme idéalement placé sur le plan logistique, « à 1h30 des plus grands ports européens et de 4 grandes capitales ». Le dirigeant -lui-même nordiste, souligne au passage la très grande qualité de l'accompagnement en région, administratif et technique notamment, la simplification des démarches, bien au-delà des aides. « Les capitaux ne font pas tout. Faciliter l'opérationnel, c'est vraiment la valeur ajoutée d'une collectivité et de l'Etat », souligne-t-il fortement.

Le projet, qui permettra de titulariser « quelques dizaines » d'emplois intérimaires, est appuyé par la communauté urbaine, l'Etat et le conseil régional, pour près de 250 K€.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

L’entrepôt est composé de 6 cellules de 12 000 m2 chacune.
Publié le 12/04/2019 Territoires

La Foir'Fouille concentrera sa logistique sur Delta 3

L'activité de l'enseigne sera centralisée dans un entrepôt actuellement en construction. Le bâtiment atteindra 110 000 m2 à terme et créera 350 emplois.

Publié le 12/04/2019 Guillaume Roussange Territoires

"L'effet Centenaire" chiffré à 110 M€

L’agence de développement touristique de la France Atout France estime à 110 M€ les retombées économiques liées au Centenaire de la Grande Guerre, pour les régions Hauts-de-France et Grand Est.

Crédit : La Tech Amiénoise - Facebook
Publié le 12/04/2019 Guillaume Roussange Territoires

La Tech Amiénoise confrontée à un bug de trésorerie

L'association dédiée au dynamisme de l'écosystème numérique local rencontre un sérieux bug. Ses réserves à sec, elle a du licencier ses trois permanents et quitter le quai de l'Innovation.

La direction à la tête de Blancheporte depuis 2016.
Publié le 02/04/2019 Julie Kiavué Territoires

Blancheporte investit pour son avenir

L'e-commerçant tourquennois engage un plan d'investissement de 12 M€ jusqu'en 2021 pour soutenir sa croissance. Au programme : nouveau site web et campagne publicitaire.

Publié le 27/03/2019 Guillaume Roussange Territoires

Verescence racheté par Stirling Square Capital Partners

Mers-les-Bains et Abbeville. Spécialiste du flaconnage de luxe pour l'industrie cosmétique, Verescence repasse sous pavillon européen. Oaktree cède le groupe, dont ses usines picardes, à un fonds d'investissement.

Publié le 27/03/2019 Guillaume Roussange Territoires

Le spécialiste des plaques en fonte EJ va embaucher lourdement

Le groupe américain, leader mondial des solutions d'accès pour infrastructures enterrées, monte une quatrième équipe de production pour son usine de l'Oise. Cent postes à la clé.

Publié le 27/03/2019 Julie Kiavué Territoires

Les écrans F&VL : de nouveaux locaux pour grandir

Le succès fulgurant des écrans multifonctions Csubtil conduit l’entreprise F & VL de Benoît Ganuchaud à se doter d’un bâtiment de 4000 m2. Objectif 40 M€ dans les 6 ans.

François Rubichon
Publié le 27/03/2019 Guillaume Roussange Territoires

L'aéroport de Beauvais sort des turbulences

La nomination de François Rubichon comme président du conseil de surveillance de l'aéroport a permis de signer l'armistice entre les deux actionnaires, le réseau consulaire et Transdev, en conflit depuis un an.

Publié le 27/03/2019 Julie Kiavué Territoires

Le Nord s'attaque au RSA à la racine

Le Département du Nord déploie son nouveau dispositif en faveur de l’emploi, les « maisons départementales de l’insertion et de l’emploi ». Objectif : passer sous les 100 000 allocataires du RSA en 2021.

Crédit : Création bois construction
Publié le 08/03/2019 Julie Kiavué Territoires

Création Bois Construction change de mains

Filiale du groupe Sylvagreg depuis 2009, la société de Lys-lez-Lannoy dirigée par Frédérique Seels passe sous l'aile du parisien Sylve. Avec l'ambition affichée de se développer au-delà de nos frontières régionales, notamment sur le Grand Paris.