Appelez moi Arthur sur les Grands boulevards

Béatrice Sallé, PDG de l'agence

Comment avez-vous trouvé vos nouveaux locaux?

Nous souhaitions rester à Lille pour son accessibilité en transport en commun. Mais aucune des 15 visites réalisées sur Lille n'a répondu à nos critères : trop cloisonnés, pas assez lumineux, pas accessibles en voiture, difficiles à aménager pour notre activité...
Nous avons soumis notre cahier des charges à Tostain&Laffineur qui a priorisé les critères liés à notre activité et non plus à la localisation. Après trois visites, nous avons opté pour Wasquehal.

Quels critères avez vous pris en compte?

L'accessibilité pour tous mes salariés -métro, tram - et le parking pour mes clients. L'aménagement intérieur en parfaite adéquation avec notre activité et le rapport qualité/prix de la prestation. L'environnement très agréable et valorisant. Et la possibilité de nous installer très vite !
Aujourd'hui, c'est le bonheur !

Qu'avez vous pensé de l'offre métropolitaine?

L'offre en bureaux neufs est qualitative et diversifiée. Par contre, il y a tout un parc vraiment vétuste et peu attractif tant en termes de prestations que de prix.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 20/06/2010 Eco121

Softthinks, l'ange gardien de nos ordinateurs

Votre ordinateur est entièrement planté ? Vous croyez avoir perdu toutes vos données ? Les logiciels de Softthinks vont vous sauver la vie. Sans que vous sachiez que c'est elle. Mais la SSII de Villeneuve d'Ascq prépare la sortie de produits grand public.

Publié le 20/06/2010 Eco121

André Bartoszak, responsable de l'Observatoire des Bureaux de la Métropole (OBM)

<h6>Le chiffre </h6> <p> Le marché des bureaux de la métropole lilloise semble se rire de la crise au premier trimestre 2010. Si le stock équivaut à deux ans de commercialisation, les opérateurs pensent déjà à renouveler l'offre pour l'après 2012.</p>

Publié le 20/06/2010 Eco121

Thierry D'Arras lance le store en lin

Ce créateur offre un débouché à sa fibre favorite, le store isolant de la chaleur, et du bruit. Avec à la clé une création d'atelier et de la sous-traitance dans la région.

Publié le 20/06/2010 Eco121

Antoine Roucoules. L'acquéreur de Droulet veut relocaliser en France

Antoine Roucoules, 27 ans, vient de reprendre Droulet Industries, sous-traitant de l'industrie mécanique spécialisé dans le ferroviaire et la robinetterie industrielle. Objectif : acheter des machines spéciales pour récupérer des marchés partis en Europe de l'Est.

Publié le 20/06/2010 Eco121

Emilie Guyot. Son métier : vendre de la graine de champion

A Boulogne-sur-Mer, Emilie Guyot a créé l'unique société de vente en ligne de semences des meilleurs étalons au monde, chevaux et poneys, GlobalGenes

Publié le 20/06/2010 Eco121

Dans les coulisses du centre chorégraphique national Roubaix Nord Pas-de-Calais

Une compagnie de danse contemporaine, une école, une centaine de manifestations en France et dans le monde, le rayonnement de l'outil ccn Roubaix-Nord Pas de Calais dirigé par Carolyn Carlson dépasse largement le cadre régional tout en y restant fortement ancré.

Publié le 20/06/2010 Eco121

Jean-Pierre Paugam. Le stratège du retail affiche ses ambitions

Le quadra breton fête en beauté les 25 ans de l'entreprise qu'il a créée. Il ouvre son tour de table au fonds stratégique d'investissement. Avec un objectif spectaculaire en tête : quadrupler la taille de Cylande en cinq ans.

Publié le 20/06/2010 Eco121

Minafin, futur grand de la chimie fine

Créé en 2005, le groupe Minafin implanté à Beuvry-la-Forêt, près de Valenciennes, connaît une croissance météorique dans la chimie fine. A coup de rachats d'entreprises aux quatre coins du monde, le spécialiste de la chimie pharmaceutique et de la chimie verte est en passe de devenir l'un des acteurs majeurs dans son domaine d'activité.

Publié le 20/06/2010 Eco121

Frédéric Gauchet, scientifique et manager

Normale sup, agrégation de physique option chimie, ce passionné de biologie à l'allure décontractée, ne voulait ni devenir chercheur ni intégrer un cabinet ministériel.

Publié le 20/06/2010 Eco121

Arc International : L'hémorragie continue

Bis repetita. Les annonces de sureffectifs se succèdent dans le groupe verrier. Le site historique d'Arques va devoir sacrifier 643 postes supplémentaires.