Exotec passe la surmultipliée à l’international

Exotec a ouvert une filiale à Atlanta pour déployer ses solutions robotiques en Amérique. Exotec a ouvert une filiale à Atlanta pour déployer ses solutions robotiques en Amérique.

Pépite de l'innovation régionale, Exotec a ouvert une filiale à Atlanta pour déployer ses solutions robotiques en Amérique. Avant le Japon et plusieurs pays d'Europe.

En cinq ans d'existence, Exotec s'est déjà imposé dans le paysage logistique français. A Croix, ses fondateurs Romain Moulin et Renaud Heitz sont dévorés d'ambitions bien au-delà des frontières nordistes. Ils prévoient la mise en route de leur flotte de robots numériques Skypod fin 2020 en Amérique du Nord. Supervisée par une filiale ouverte à Atlanta il y a tout juste un an. Pour sa montée en puissance, Exotec vient de nommer à sa tête un directeur général, Rudi Lueg. Avec une quinzaine d'ingénieurs et techniciens, l'ex vice-président sénior des ventes du concepteur autrichien de solutions logistiques Knapp Inc. aura la tâche stratégique de développer le marché nord-américain. Afin que celui-ci représente d'ici un an 20% de l'activité d'Exotec.

Objectif ambitieux que l'entreprise espère atteindre en nouant des partenariats avec des intégrateurs locaux de solutions logistiques. Mi-mai, Exotec s’est alliée avec deux nouveaux acteurs nord-américains, le concepteur S&H et l'intégrateur Conveyco. Qui, ensemble, comptabilisent près de 60 ans d'expérience outre-Atlantique. Ils rejoignent ainsi la société AHS, engagée auprès d'Exotec depuis septembre dernier. D'autres intégrateurs devraient s'unir au Nordiste d'ici l'an prochain. "Avec un territoire aussi vaste que les Etats-Unis, on ne peut pas se développer rapidement sans l'aide d'acteurs locaux", explique le cofondateur Renaud Heitz (à droite).

L'activité commerciale lancée, Exotec se prépare à répondre aux appels d'offres. "Les Etats-Unis ont une culture très liée à Internet. Ils sont clairement en avance par rapport à d'autres pays. La présence d'Amazon place la barre très haut pour les autres acteurs qui ont besoin de solutions pour rivaliser", estime le cofondateur. Ce qu’offrent les Skypod d'Exotec, capables de se mouvoir en trois dimensions et d'atteindre jusqu'à 10 mètres de hauteur. "La densité, la rapidité et la flexibilité sont les principaux avantages de nos robots. C'est comme cela qu'on fera la différence sur un marché de la logistique en pleine mutation", poursuit Renaud Heitz.

De 20 à 40 M€ en un an

En parallèle, Exotec poursuit sa stratégie d'expansion mondiale. Implantée depuis fin 2019 aux Pays-Bas, l'entreprise de 150 salariés démarrera son activité d'ici peu au Japon, où elle a signé un partenariat international avec Fast Retailing, maison-mère de l’enseigne nippone Uniqlo. A moyen terme, suivront l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. Pour soutenir son développement, Exotec prévoit d'atteindre les 230 collaborateurs fin 2020. Et annoncera de nouvelles innovations dans les semaines à venir. L'an prochain, la société espère doubler sa production de Skypod pour passer à 2 000 robots par an, mais aussi son chiffre d'affaires. Elle vise les 40 M€ en 2021, contre les 20 M€ actuels

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Achille Landron et l'ancien chef de chez Méert Maxime Schelstraete ouvriront leur restaurant Nū courant septembre.
Publié le 25/06/2020 Julie Kiavué Territoires

Le Nū affiche de hautes ambitions

L'établissement ouvrira à Lille en septembre, avec 32 collaborateurs, 50 prévus à terme.

Publié le 28/05/2020 Julie Kiavué Territoires

Speechi : croissance météorique en 2019

Avec ses 33 salariés, il a réalisé 12,5 M€ de chiffre d'affaires l'an dernier, en hausse de 50% sur un an.

Publié le 28/05/2020 Olivier Ducuing Territoires

Equisense monte derrière le groupe Voltaire

La start-up spécialisée dans le cheval connecté est placée en redressement judiciaire depuis janvier.

Publié le 28/05/2020 Olivier Ducuing Territoires

A-Volute intègre le groupe Steelseries

Partenaire de nombreux constructeurs, A-Volute est basé en France, mais aussi à Singapour et Taïwan.

Crédit : Sun'R Power/CAC
Crédit : e-Valley
Publié le 28/05/2020 Julie Kiavué Territoires

Bils Deroo s’installe à e-Valley

Le groupe de transport logistique Bils Deroo occupera deux cellules d’entrepôts de 6 000 m2 chacune sur le site logistique dédié au e-commerce e-Valley

Le nouveau Dg de Clic and Walk, Yann Dubois, fondateur du site Les vieilles choses.
Publié le 28/05/2020 Julie Kiavué Territoires

Clic and Walk se cherche un nouveau souffle

La société collaborative se lance dans les RH avec une appli pour simplifier la gestion de la formation des salariés.

Séverine Gottrand est dirigeante franchisée de Temporis Lille depuis 2011.
Publié le 28/05/2020 Julie Kiavué Territoires

Temporis s’offre une nouvelle agence à Seclin

Malgré l’effondrement de l’intérim, Séverine Gottrand s’offre une troisième franchise Temporis à Seclin en septembre. Avec pour atout le cousu main.

Publié le 26/03/2020 Julie Kiavué Territoires

La Socarenam navigue sur la croissance

Boulogne-sur-Mer. Le chantier naval remporte les appels d’offres coup sur coup, avec un carnet de commandes sur cinq ans, et une cinquantaine d’embauches en vue.

A horizon 2023, Sofim, le nouveau propriétaire, transformera la distillerie en site hybride, mêlant activité historique, logements et commerces.
Publié le 25/02/2020 Julie Kiavué Territoires

Claeyssens se distille un nouvel avenir

Wambrechies. A horizon 2023, Sofim, le nouveau propriétaire, transformera la distillerie en site hybride, mêlant activité historique, logements et commerces.