Roll-Gom transforme les pneus en roues

Le fabricant de roues en caoutchouc recyclé de Tilloy-les-Mofflaines est engagé dans la Troisième Révolution Industrielle... depuis déja? 30 ans !

 

Comme Monsieur Jourdain qui déclamait de la prose sans le savoir, Roll-Gom pratiquait déjà la Troisième Révolution Industrielle avant l’'heure!
Depuis 1985 chez Roll Gom, «rien ne se perd, tout se transforme » : nos pneus usagés y sont recyclés pour à nouveau devenir matière première et créer des roues. 80% des poubelles françaises sont par exemple équipées de roues made in Nord-Pas-de-Calais ! L’'unique usine de recyclage de pneus en France s'’est positionnée comme fournisseur exclusif pour Kärcher, les extincteurs Sicli et travaille avec Plastic Omnium ou Citec Environnement.

 

 


30 000 T de pneus recyclés
En Europe, le circuit de la récupération est organisé de longue date. Sans généralement le savoir, nous payons une éco-contribution d’'1€25 à l’achat de chaque pneu. L'’objectif ? Financer la filière du recyclage, de la collecte au tri pour assurer le meilleur réemploi. Roll-Gom récupère ainsi nos pneus usagés. Le processus démarre par le déchiquetage pour donner des chips de pneus. Puis, le caoutchouc, le textile et l’acier contenus dans les pneus sont séparés pour être mieux triés puis valorisés. Le textile servira de combustible pour les cimenteries, l’'acier partira en aciérie et le caoutchouc broyé en poudrette. C’'est avec cette dernière que seront moulées de nouvelles roues. 12 à 15 M en sortent chaque année de l'’usine de Tilloy-les-Mofflaines grâce à 30 000 T de pneus recyclés. Enfin, une troisième vie est encore possible après un second recyclage. A nouveau transformées, les roues peuvent être valorisées en granulat pour les terrains de sports synthétiques ou servir à la fabrication d’'objets moulés tel que les protections de racks de stockage ou sols d'’aires de sport.
60% de la production du site arrageois est envoyée à l’'export. Mais il doit faire face à une concurrence toujours plus forte d'’usines polonaises. Pour lutter, le directeur Richard Lett mise sur des gains de compétitivité. 200 K€€ seront ainsi investis cette année pour améliorer l’'outil de production qui emploie 76 personnes et réalise 15 M€€ de CA annuel.

Julie Dumez

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 27/04/2015 Entreprises

Enaco joue la formation professionnelle comme relais de croissance

La première business school française en e-learning, renforcée par sa dernière levée de fonds, affiche de fortes ambitions dans la formation professionnelle.

Publié le 14/04/2015 Entreprises

Michelin prend 40% d'Allopneus.com

Michelin annonce une prise de participation de 40 % dans le e-commerçant spécialiste du pneu dont la base logistique est à Oignies.

Publié le 02/07/2014 Entreprises

AlzProtect accélère avec une levée de 2 M€

Lille. La biotech lève 2 M€€ et passe en phase clinique sur l'’homme pour son médicament AZP 2006.

Publié le 01/10/2013 Entreprises

Allopneus met la gomme et veut doubler ses effectifs régionaux

Oignies. Le spécialiste du pneu sur Internet lance une ligne d'emballage sur sa seule plateforme logistique. Et met le cap sur les 100 emplois d’ici trois ans.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 01/10/2013 Entreprises

Omegalpha vise l’'aéronautique et la construction navale

Annezin. Avec sa marque issue du rapprochement entre NCIA et MTIP, le métallier s’attaque à deux nouveaux marchés.

Image illustrative Eco121, mensuel des décideurs des hauts de France
Publié le 06/11/2012 Entreprises

LBO et nouvelles ambitions pour In'Tech Medical

Rang-du-Fliers. Créée en 1999 sur les restes de Sofamor Danek, l'entreprise d'instrumentation orthopédique est devenue un fleuron dans son domaine. Elle change de mains et prépare de nouvelles acquisitions. 50 recrutements en vue.