Sin-Rejac voit double en région

En 2021, le fabricant de rubans pour l'univers du luxe investira dans une nouvelle usine deux fois plus grande. Pour produire 25% de plus.

Elle est aussi discrète que ses clients. La PME familiale Sin-Re- jac, inconnue du grand public, est parvenue en 73 ans d'existence à se ren- dre indispensable auprès des plus grandes marques du luxe. Dans son usine, implantée sur la zone industrielle de la Martinoire à Wattrelos depuis les années 60, elle fabrique annuellement 40 millions de mètres de rubans sur-mesure. Pour plus d'un millier de grands noms, tels Chanel, Longchamp, Ferrari, Harrods ou encore la Maison Blanche. Des clients de prestige selon qui le ruban est LA touche finale sophistiquée et indispensable à tout emballage. D'où la volonté marquée de Sin-Rejac d'évoluer techniquement tout en préservant son savoir-faire. "On fait dans l'excellence, et on l'a toujours fait !", sourit son directeur général Jean-Philippe Hurfin, à la tête de l'entreprise au côté de son frère Pierre-Yves Hurfin, président.

Depuis 2000, la société créée à Paris par Jacques Hurfin, le père des dirigeants, affiche une santé de fer. L'an dernier, avec ses 45 collaborateurs – dont une trentaine en région - elle a enregistré plus de 11 M€ de ventes, contre 9,5 M€ en 2018, dont 40% à l'export. A court terme, les dirigeants espèrent monter d'un cran. "On vise les 13 M€ de chiffre d'affaires fin 2020 et les 50 millions de mètres de ruban produits, exportés à 60%, d'ici peu". Pour cela, la PME s'offrira à horizon 2021 une nouvelle usine, à 700 mètres de l'historique. L'investissement, tenu secret, fera sortir de terre deux bâtiments d'une surface totale de 5 000 m2. Soit un peu plus du double du site actuel, voué à la revente.

Fibre d'eucalyptus

En parallèle, Sin-Rejac poursuivra sa transition vers l'usage de polyester recyclé et de matières premières bio. Une démarche initiée en 2018 avec la production de rubans en lin local et l'utilisation d'encre végétale. "Ca nous coûte plus cher, certes. Mais tant pis !", estime le Dg. A l'avenir, sa société aimerait confectionner davantage de rubans en fibre d'eucalyptus, "véritable alternative au coton".

Enfin, concernant son développement à l'international, Sin-Rejac annonce l'ouverture d'un bureau commercial à New York en 2020. Le troisième après ceux de Milan et de Tokyo.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 27/01/2020 Guillaume Roussange Entreprises

Amazon implante 500 emplois dans l'Oise

Senlis. Le géant de l’e-commerce a officialisé la création de sa septième plateforme logistique française dans le sud de l'Oise. 500 emplois attendus.

Publié le 27/01/2020 Olivier Ducuing Entreprises

Uneal réalise un grand millésime et prépare l'avenir

Saint-Laurent-Blangy. La coopérative régionale a réalisé un très bon exercice 2018-2019 et poursuit une stratégie active de diversification.

Publié le 27/01/2020 Guillaume Roussange Entreprises

L'usine Materne se dope au 100% recyclable

Aisne. Le fabricant des gourdes de fruits Pom'Potes a modifié son process au profit d’emballages 100% recyclables. Au prix de 3 ans de travail et près de 30 M€.

Le verre bombé est une spécialité de Lukora qui lui vaut une réputation nationale.
Publié le 27/01/2020 Olivier Ducuing Entreprises

Cevino Glass prend pied à Lyon

Villeneuve d'Ascq. Le Nordiste connu sous ses griffes Kap Verre et Miroiteries Dubrulle rachète Lukora et accède au rang d'ETI

Publié le 27/01/2020 Olivier Ducuing Entreprises

Roquette signe un accord majeur dans la protéine végétale

La Madeleine. Le géant des ingrédients d'origine végétale va fournir sur plusieurs années l'un des leaders mondiaux des substituts à la viande, l'américain Beyond Meat

Le président de la République est venu à Dunkerque en marge du sommet Choose France pour saluer un investissement de 500 M$ du groupe AstraZeneca
Publié le 27/01/2020 Olivier Ducuing Entreprises

Industrie : le retour en force

Les projets industriels pleuvent sur la région. Comme les 230 M$ annoncés le 20 janvier chez AstraZeneca à Dunkerque, en présence du président Macron. Si la "gigafactory" de batteries de PSA est confirmée à Douvrin, 3500 emplois et près de 3 Mds$ d'investissements viendront irriguer l'économie régionale. Coup de projecteur

Publié le 09/01/2020 Olivier Ducuing Entreprises

Uneal réalise un grand millésime et prépare l'avenir

Saint-Laurent-Blangy. La coopérative régionale a réalisé un très bon exercice 2018-2019 et poursuit une stratégie active de diversification.

Publié le 28/10/2019 Guillaume Roussange Entreprises

grosse croissance externe pour Blondel

Le leader du transport au nord de Paris s'adjuge le dijonnais Régis Martelet

Publié le 26/09/2019 Olivier Ducuing Entreprises

Mobivia fait ses courses à l'innovation chez les start-up

Lille. Face au big bang en cours de la mobilité, Mobiavia se met en ordre de marche. Avec une structure pilote, CarStudio, tête chercheuse des innovations de demain.

Publié le 26/09/2019 Olivier Ducuing Entreprises

Les crevettes de Crusta C apportent 20 emplois à Arras

Le leader français des crevettes en marque distributeur jette son ancre à Arras et développe son site de Boulogne. 15 M€ d'investissements en jeu sur les deux usines.

Tags: