Barquettes : Proplast poursuit ses emplettes

 

 

 

[caption id="attachment_35080" align="alignleft" width="553"]Philippe Berthe, le nouveau PDG, et son père Pierre, président du Conseil de surveillance Philippe Berthe, le nouveau PDG, et son père Pierre, président du Conseil de surveillance[/caption]

Pierre Berthe avait annoncé en 2016 son souhait de doubler la taille du groupe d'ici à 2020. C'est en bonne voie. Le toujours président du conseil de surveillance a transmis le capital et la barre à son fils Philippe, désormais PDG (et à sa sœur Charlotte, DRH), mais le cap est resté le même. Le groupe plasturgiste, spécialiste de la barquette alimentaire injectée (voir notre photoreportage dans Eco121 n°56) met le turbo.
En quelques mois , il aura repris pas mois de 5 sociétés ou fonds de commerce. Ce furent d'abord les actifs de G Pack, à Saint-Martin-du-Fresne, près d'Oyonnax, à travers RG Plastic (devenu Nutripack RG) et BIGA, à la barre du tribunal de commerce. G Pack est un pionnier de la techno- logie IML (étiquetage dans le moule), mais avait beaucoup manqué d'investissements ces dernières années. Proplast a fermé le site BIGA, dont les machines ont été transférées sur l'usine bretonne de Germay Plast'ic, reprise il y a trois ans. Et a fortement réinvesti sur le site Nutripack RG (6 M€) , où 40 salariés ont été repris.

Proplast a ensuite fait main basse début 2017 sur deux petits fonds de commerce totalisant 2,5 M€ de chiffre d'affaires, l'un qui arrêtait son activité de distribution, l'autre qui était en difficulté. Les activités ont été rapatriées à Flines-lez- Râches. En avril dernier, le groupe s'adjugeait cette fois 75% du capital d'un fabricant d'outillage belge proche de Mons, Ecomi (20 salariés, 2,5 M€ de ventes), au côté de son diri- geant. « L'intérêt pour nous est d'harmoniser l'entretien des outillages, nous avons maintenant 5 sites de barquettes », explique Philippe Berthe.

 

 

«Vivier de croissance colossal»

 

En juillet dernier, c'est une croissance externe très différente qu'a opérée le groupe, à travers GreenCup, société de gobelets réutilisables (avec consigne) à Saint-Etienne. Germay Plast'ic était déjà fournisseur de cette jeune société montée par trois actionnaires en 2010. Une petite entreprise de 3 M€ de chiffre d'affaires pour 20 salariés, mais forte d'un gros potentiel. « On pense qu'il y a un vivier de croissance colossal » lance, enthousiaste, Philippe Berthe.

D'ores et déjà, sur son nouveau périmètre, Proplast devrait atteindre quelque 120 M€ de chiffre d'affaires, avec 600 salariés, contre 106 M€ en 2016. Mais le plasturgiste a toujours le viseur sur l'expansion européenne. Un projet de grande envergure est d'ailleurs outre-Rhin, qui lui donnera une vraie porte d'entrée sur ce marché majeur où Proplast ne réalise qu'1 M€ d'activité. Le groupe compte ensuite digérer, même si son ouverture du capital à CM-CIC en 2016 lui a clairement donné les moyens de son gros appétit

O.D.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 02/10/2017 Eco121

Aquaculture: InnovaFeed va élever des mouches pour sauver les océans

Cambrésis- Originaire de l'Essonne, la start-up InnovaFeed démarrera en octobre une unité de production de larves de mouches pour salmonidés d'élevage.

Publié le 02/10/2017 Eco121

L'Iéseg dope son campus parisien

Rentrée 2017 chargée pour la business school de la Catho qui inaugure un nouveau bâtiment à La Défense et renforce son corps académique.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Charles-René Tandé : "Il faut considérer le conseil comme un véritable investissement"

Le président depuis mars du conseil national de l'Ordre des experts comptables vient d'organiser à Lille le congrès annuel qui a rassemblé le quart des experts comptables de l'Hexagone. L'occasion pour Eco121 de l'interroger sur les grands enjeux de la profession et le rapport des experts- comptables avec les chefs d'entreprise. Rencontre. Propos recueillis par Olivier Ducuing

Publié le 02/10/2017 Eco121

Seine Nord : coup de poker gagnant ?

Régionaliser le canal : la proposition, inédite et pressante, lancée par Xavier Bertrand pour sauver Seine Nord, a été reçue 5 sur 5 à Matignon

Publié le 02/10/2017 Eco121

La Région redessine son offre financière aux entreprises

Le conseil régional crée Hauts-de-France Financement pour rendre plus lisible et efficiente ses dispositifs de financement avec 18 partenaires.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Chimie : Croda active 18 M€ dans une nouvelle ligne

Chocques. Le groupe britannique a choisi son usine nordiste pour développer une nouvelle technologie qui va doper la capacité du site de 20%.

Publié le 02/10/2017 Eco121

DMT crée une usine de plaques de plâtre

Dunkerque. L’exploitant d’un terminal multivracs va investir 40 M€ dans une unité de production de matériaux de construction sur le Port Est. 70 emplois directs et 250 indirects à la clef.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Battais reprend la main avec Nord Capital

Les dirigeants familiaux rachètent les parts du fonds Ardens, au côté de Nord Capital Partenaires

Publié le 02/10/2017 Eco121

Neu s'adjuge le danois JKF Industri

La Chapelle d'Armentières. Le pôle du traitement de l'air du groupe SFPI réalise une très grosse acquisition à travers le danois JKF Industri et ses 280 salariés.