Seine Nord : coup de poker gagnant ?

canalseine

.

Xavier Bertrand et les présidents des départements traversés par le futur canal Seine Nord ont été à la manœuvre ces dernières semaines pour sortir le projet de l'impasse. Quelques jours avant l'ouverture des Assises de la mobilité supposées tranchées entre les infrastructures suspendues pour cause financière et les autres, ils ont rencontré les ministres des transports et de l'action publique avec une proposition pour le moins audacieuse : puisque l'Etat est en difficulté, les collectivités acceptent de porter la couverture de l'emprunt du canal (776 M€ maximum) et avancent la part de l'Etat les deux voire trois premières années. Mais en contrepartie, elles demandent la régionalisation de l'établissement public qui porte le projet. Pour donner encore plus de poids à la démarche, les promoteurs du projet ont réuni 500 personnes à Péronne mi septembre, parmi lesquels un certain Jean-Louis Borloo. Une présence forte qui pourrait préfigurer un rôle majeur de l'ancien ministre dans la gouvernance du canal si l'Etat accède à la demande des Hauts-de-France. Or, le coup de poker paraît plutôt en bonne voie puisque le premier Ministre a annoncé lors des Assises qu'il mandatait Gérald Darmanin et Elisabeth Borne pour plancher sur la proposition nordiste.

«La réflexion sur ce sujet n’est pas arrêtée, et je le dis clairement, la décision, ni dans un sens ni dans l’autre, n’est prise, le travail est indispensable», a néanmoins nuancé Edouard Philippe. L'un des sujets reste d'identifier la recette affectée «compatible avec la nécessité de rembourser les emprunts et compatible avec la logique de report modal». Sans attendre, Xavier Bertrand a déjà pris contact avec la BEI pour étudier les conditions d'un emprunt de très long terme

O.D.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 02/10/2017 Eco121

Aquaculture: InnovaFeed va élever des mouches pour sauver les océans

Cambrésis- Originaire de l'Essonne, la start-up InnovaFeed démarrera en octobre une unité de production de larves de mouches pour salmonidés d'élevage.

Publié le 02/10/2017 Eco121

L'Iéseg dope son campus parisien

Rentrée 2017 chargée pour la business school de la Catho qui inaugure un nouveau bâtiment à La Défense et renforce son corps académique.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Charles-René Tandé : "Il faut considérer le conseil comme un véritable investissement"

Le président depuis mars du conseil national de l'Ordre des experts comptables vient d'organiser à Lille le congrès annuel qui a rassemblé le quart des experts comptables de l'Hexagone. L'occasion pour Eco121 de l'interroger sur les grands enjeux de la profession et le rapport des experts- comptables avec les chefs d'entreprise. Rencontre. Propos recueillis par Olivier Ducuing

Publié le 02/10/2017 Eco121

La Région redessine son offre financière aux entreprises

Le conseil régional crée Hauts-de-France Financement pour rendre plus lisible et efficiente ses dispositifs de financement avec 18 partenaires.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Chimie : Croda active 18 M€ dans une nouvelle ligne

Chocques. Le groupe britannique a choisi son usine nordiste pour développer une nouvelle technologie qui va doper la capacité du site de 20%.

Publié le 02/10/2017 Eco121

DMT crée une usine de plaques de plâtre

Dunkerque. L’exploitant d’un terminal multivracs va investir 40 M€ dans une unité de production de matériaux de construction sur le Port Est. 70 emplois directs et 250 indirects à la clef.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Battais reprend la main avec Nord Capital

Les dirigeants familiaux rachètent les parts du fonds Ardens, au côté de Nord Capital Partenaires

Publié le 02/10/2017 Eco121

Neu s'adjuge le danois JKF Industri

La Chapelle d'Armentières. Le pôle du traitement de l'air du groupe SFPI réalise une très grosse acquisition à travers le danois JKF Industri et ses 280 salariés.

Publié le 02/10/2017 Eco121

Barquettes : Proplast poursuit ses emplettes

Flines-lez- Râches. Le groupe plasturgique familial spécialiste des barquettes injectées a signé coup sur coup cinq acquisitions. Avec de grosses ambitions.