Crédit Agricole : très bon cru 2017

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France

 

[caption id="attachment_36401" align="aligncenter" width="400"] photo Yves Delattre[/caption]

 

 

Le Crédit Agricole Nord de France va bien, merci. Le bilan d'activité sur 2017 fait apparaître une très forte reprise d'activité dans tous les sec- teurs, avec un total de 5 milliards d'euros mobilisés l'an dernier dans l'économie régionale, un niveau his- torique. « Ces résultats soulignent la résilience de notre modèle », se félicite le président Bernard Pacory. L'encours de crédit à la clientèle croît de 8,6% pour atteindre les 22,2 mds€, dont 13,6 milliards pour le seul habitat, qui a connu une année particulièrement active (+11,5%). « L'activité n'a jamais été aussi dynamique en matière de crédit habitat », souligne Frédéric Baraut, directeur général adjoint. Dans le secteur des professionnels et TPE, les financements ont progressé de 39% à hauteur de 407 M€. Même le secteur agricole, sinistré l'an dernier, repart avec une hausse des financements de 10% (327 M€).

 

100 M€ d'investissement dans les agences

 

Les charges de fonctionnement ont augmenté de 4,5% l'an dernier, traduisant un fort niveau d'investissement tant pour digitaliser les activités que pour rénover les agences, et un gros effort de formation (8%). Ce programme mobilisera quelque 100 M€ pour moderniser le réseau en deux ans et demi, indique François Macé, directeur général.

Autre satisfaction, le retour à l'équilibre du pôle immobilier, diversification engagée il y a dix ans. En 2017, ce secteur a dégagé un résultat de 1,8M€ contre une perte de 2,1 M€ un an plus tôt. Le pôle bancassurance, cœur de métier, est le plus gros contributeur aux résultats (146,4 M€ contre 134,2 M€ en 2016), mais le capital investissement se porte également très bien (8,1 M€ de résultat) ainsi que le pôle Foncière (3,4 M€). L'activité presse est légèrement négative (-0,4 M€) mais large- ment du fait d'un jeu d'écriture lié au plan de restructuration de La Voix du Nord.

Au total, si le produit net bancaire se stabilise à 561 M€ (du fait des taux bas, et des réaménagements de crédits), la rentabilité s'envole de près de 11% pour tangenter les 160 M€. La banque mise pour 2018 sur une activité commerciale et une demande de crédits toujours soutenues.

O.D.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 01/03/2018 Eco121

L'agroalimentaire, pilier majeur de l'économie des Hauts-de-France

La Région affiche une puissance de feu considérable dans le domaine de l'agroalimentaire, qui pèse 43 300 emplois, compte de nombreux leaders, et affiche une bonne dynamique.

Publié le 01/03/2018 Eco121

Nucléaire : la Centrale de Gravelines à plein régime

La Centrale nucléaire de Gravelines va investir 300 M€ en 2018, et vise un prolongement de ses réacteurs jusqu'à 50 voire 60 ans.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 01/03/2018 Eco121

Euralille : le projet Euraflandres veut unifier le quartier des gares lilloises

Damien Castelain, président de la MEL et Martine Aubry, maire de Lille ont donné ce jeudi le coup d'envoi du projet Euraflandres. Une investissement de 13 M€ pour réaménager les dessertes et les espaces publics du secteur des gares.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 01/03/2018 Eco121

Christian Noyer décode les opportunités du Brexit

L'ancien gouverneur de la Banque de France était l'invité de Lille Place Financière pour décrypter les enjeux du Brexit.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 01/03/2018 Eco121

DOMINIQUE DURAND, DIRECTEUR DE STELIA AEROSPACE MEAULTE

"Nous sommes la dernière région à ne pas disposer d'un cluster aéronautique"

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 01/03/2018 Eco121

Troisième révolution industrielle : Cap3RI monte en régime

L'outil de financement en haut de bilan de dossiers dédiés à la troisième révolution industrielle devrait investir 10M€ par an en rythme de croisière.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 01/03/2018 Eco121

Lille Grand Palais vise la catégorie internationale

Lille. Reconduite pour 10 ans de concession, la SEM a reçu 1 million de visiteurs lors de sa saison 2016-2017. Elle part à la conquête de l'international.

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 01/03/2018 Eco121

Betterave : campagne euphorique pour Tereos

Le sucrier affiche des rendements historiques pour cette campagne 2017-2018, la première post- quotas européens

Image par défaut Eco121, mensuel des décideurs des Hauts de France
Publié le 01/03/2018 Eco121

Decathlon France se réinvente

Lille. L'enseigne veut se rapprocher du sportif, tout en déconcentrant ses structures.