Les mouvements de l'été en région

Le vice-président de la Région et président de la Communauté urbaine d'Arras a été victime d'une crise cardiaque au cœur de l'été.

C'est peu dire que la disparition soudaine de Philippe Rapeneau le 31 juillet a causé un choc considérable dans toute la communauté régionale. Parti en randonnée dans les Alpilles, il a succombé à un arrêt cardiaque. A 60 ans, cet élu de droite du Pas-de-Calais était devenu une figure majeure de la vie politique régionale. Depuis sept ans, cet homme chaleureux, au tutoiement facile, présidait aux destinées de la communauté urbaine d'Arras, et avait ajouté depuis deux ans à ce mandat celui de vice-président du Conseil régional où il était le bras droit de Xavier Bertrand en matière de troisième révolution industrielle et d'énergie. A Arras, il avait notamment engagé la reconversion du quartier de la Citadelle, après le départ de l'armée et s'était beaucoup impliqué dans le développement économique. Son parcours avait aussi été marqué par l'échec d'un projet majeur de traitement des déchets par thermolyse. Mais ce défenseur ardent et convaincu de la transition écologique se félicitait que cette mésaventure n'ait pas coûté d'argent au contribuable arrageois. Calaisien de naissance, cet enseignant de profession a embrassé très jeune la politique, devenant assistant parlementaire de Philippe Vasseur puis l'un de ses conseillers au ministère de l'Agriculture. « C'était un homme droit, loyal, passionné », a réagi ce dernier évoquant « 35 ans d'amitié à toute épreuve ». Fin 2017, Philippe Rapeneau avait emboîté le pas à Xavier Bertrand en quittant les Républicains juste après l'élection de Laurent Wauquiez à la tête du parti. La question de sa succession tant à la CUA qu'au conseil régional se pose désormais. L'élection du nouveau président interviendra le 13 septembre.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Publié le 23/08/2018 Olivier Ducuing Tendances

André Grosperrin, le grand chambellan du "Royal Hainaut"

Après huit ans à l'Hermitage Gantois, il va piloter le nouvel hôtel grand luxe de Valenciennes.

Publié le 23/08/2018 Julie Kiavué Tendances

Bils Deroo met le turbo

Le groupe nordiste de transport logistique s'apprête à multiplier ses espaces logistiques en région via sa filiale Simastock.

Publié le 12/07/2018 Olivier Ducuing Tendances

Démographie : l'Aisne qui pleure, l'Oise qui rit

A horizon 2050, l'Insee a calculé que la population régionale croîtrait de 4,3%. Mais avec de très fortes disparités intra-régionales

Publié le 07/07/2018 Tendances

Jean-Marc Navez devient président d'Autonomie et Solidarité

La coopérative de financement en fonds propres de projets à enjeux sociaux accompagne 130 entreprises régionales.

Publié le 28/06/2018 Tendances

Les derniers mouvements en région

Dans chacun de ses numéros, Eco121 consacre un espace "Mouvements" pour y dresser le portrait de ceux qui font l'objet de nomination au sein des entreprises, institutions et autres structures en région.

Publié le 29/05/2018 Julie Kiavué Tendances

Kiloutou double en Allemagne

Après une première acquisition outre-Rhin, le Nordiste annonce le passage d'un second groupe allemand sous son giron.

Publié le 26/04/2018 Guillaume Roussange Tendances

La méthanisation picarde plein gaz

Dopé par une levée de fonds de 30M€, Evergaz s'associe à Sicae Oise pour déployer des projets bio gaz.

Publié le 26/04/2018 Olivier Ducuing Tendances

Nénuphar referme ses pétales

Le désengagement de son actionnaire Areva et le retard à l'allumage de l'éolien offshore aura coulé cette entreprise emblématique de l'innovation régionale.

Publié le 28/03/2018 Olivier Ducuing Tendances

Giroptic met l'objectif sous la porte

Le fleuron de la caméra 360° n'a eu d'autre choix que la liquidation

Publié le 31/08/2016 Olivier Ducuing Tendances

Marc Lelieur : le restaurateur lillois pousse les feux dans l'hôtellerie

Au menu du serial restaurateur, la transformation complète du consulat de Pologne à Lille en un hôtel de luxe. Avec deux nouveaux restaurants en plein boulevard Carnot.