50 ans, et alors ?

Pascaline De Ruyver, Directrice associée Quintesens Pascaline De Ruyver, Directrice associée Quintesens

N’y voyez rien de personnel (quoi que...) mais je voudrais mettre les choses au clair au sujet des séniors... A 45 ans, dans les entreprises en France, nous entrons dans cette catégorie très joliment nommée... Pour les études Marketing, c’est à 50 ans que nous sommes considérés ainsi, parce que nous changeons nos modes de vie et de consommation à partir de cet âge. Pour l’Etat, c’est à 60 ans que nous nous voyons octroyer un certain nombre de réductions liées à notre âge et pour la médecine, les choses se gâtent à partir de 70 ans ! Bref, nous sommes vite considérés comme vieux, c’est très désagréable, et pourtant... ne sommes-nous pas plus sages à 50 ans qu’à 30 (on a tiré profit de nos échecs...) ? Ne sommes-nous pas plus expérimentés (25 ans de carrière, ça compte...) ? Ne sommes-nous pas plus libres (les enfants sont partis...) ? Ne sommes-nous pas allégés de certaines charges (la maison est payée, ou presque...) ? Ne sommes-nous pas plus résistants aux difficultés (à force d’en avoir dépassé de nombreuses...) ?

Ce que j’observe et déplore, dans le cadre de mes accompagnements de Managers en transition professionnelle est que les seniors sont souvent malmenés dans les process de recrutement ; leurs candidatures sont mises de côté et ils ne reçoivent pas de réponse, même négative !

Heureusement, ils finissent par trouver un emploi car ils sont bons en entretien ; ils sont bien alignés, ils présentent de nombreux atouts et une belle énergie. Ils se sont posés sur leurs envies (et pas seulement sur leurs compétences) et savent exactement ce qu’ils veulent faire, dans quel état d’esprit et avec quelle ambition. Encore faut-il qu’ils aient la chance d’être rencontrés ! Souvent cela se fait par le réseau et bien moins souvent via la réponse à une annonce. Dommage car c’est donc plus long et plus difficile !

Pourquoi les recruteurs sont-ils frileux vis-à-vis de ces profils expérimentés ? Ils coûtent trop cher... Certes mais leur intégration dans une équipe est un investissement. Ils sont trop vieux et donc plus vite fatigués... Non ! Je prends le pari ici que la majorité d’entre eux sont plus en forme que vous ! Pas vrai ? Beaucoup d’entre eux en effet, font du sport, ont adopté une alimentation plus équilibrée et savent bien doser leurs dépenses d’énergie... Alors, s’il vous plait messieurs-dames, ouvrez vos chakras, oubliez vos préjugés et rencontrez les quinquas ! Enfin, petit conseil en passant ; dépêchez-vous de le faire avant d’avoir vous aussi atteint ce très bel âge car vous verrez, ça arrive très vite... Croyez-en mon expérience ;)

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Vincent Colas, Président de Place de la Communication. Crédit Barbara Grossmann
Publié le 29/05/2019 Tribunes libres

Et si les métiers du marketing et de la communication ne faisaient plus qu’un ?

"Depuis les années 50, communication et marketing ont très souvent été opposés. Dans les entreprises, il y a fréquemment des services distincts avec des profils très différents."

Jacques Dufour, associé KPMG à Lille
Publié le 29/04/2019 Tribunes libres

Les entreprises à mission vers un nouvel engagement des entreprises ?

"Cette nouvelle « orientation » des entreprises qui s’engagent permet aux sociétés de définir dans leur statut un objet social élargi à des enjeux sociétaux, de transformer leur modèle économique et de façonner avec leurs parties prenantes de nouvelles règles de gouvernance et d’opposabilité."

Philippe Larivière, avocat Bignon Lebray
Publié le 26/04/2019 Tribunes libres

A vos marc 2 !

"Nous avions consacré cette même chronique, en 2018, aux Modes Alternatifs de Résolution des Conflits (MARC), l’un des thèmes du « chantier de la Justice » visant à l’amélioration et à la simplification de la procédure civile. Une première pierre de ce chantier vient d’être posée."

Le Barème Macron en danger ?
Publié le 26/04/2019 Tribunes libres

Le Barème Macron en danger ?

"La résistance de certains Conseils de Prud’hommes génère néanmoins de l’incertitude."

Cédric Pozniak, consultant RH chez Quintesens
Publié le 26/04/2019 Tribunes libres

« Ce soir, j’invite mon problème à dîner ! »

"Il était autrefois de coutume de laisser une place vide à table. Cette coutume permettait bien sûr de laisser une place à un invité de dernière minute (...) Moi aussi, je laisse systématiquement une place libre lors des sessions de coaching professionnel."

Publié le 12/04/2019 Tribunes libres

"Qui t'a fait roi ? " Le dernier billet de Bruno Bonduelle

Où l'ancien président de la CCI Grand Lille plaide pour l'élection au suffrage universel du président des intercommunalités, afin de leur conférer une légitimité qu'il juge aujourd'hui insuffisante.

Jean-Baptiste Dubrulle et Kévin Holterbach Avocat et avocat associé Bignon Lebray
Publié le 27/03/2019 Tribunes libres

Code de la commande publique : du neuf avec du vieux ?

"Il n’aura échappé à un aucun observateur de la sphère publique que la France s’est dotée d’un « Code de la commande publique », entrant en vigueur au 1er avril 2019." Explications.

Patricia Pouillard Avocat associé Capstan
Publié le 27/03/2019 Tribunes libres

Patricia Pouillard Avocat associé Capstan

"La loi Avenir Professionnel du 5 septembre 2018, complétée par le décret du 8 janvier 2019, impose aux entreprises un dispositif d’évaluation des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes."

Publié le 27/03/2019 Tribunes libres

Le Hainaut : terre de l'industrie du futur

"Le Hainaut est un territoire de tradition industrielle. Fort d’un savoir-faire du travail des métaux, les industries ferroviaires et automobiles se sont substituées à la production d’acier et de charbon. Quels sont les enjeux du secteur industriel aujourd’hui ?"

Alexis Roquette Directeur associé de Quintesens
Publié le 27/03/2019 Tribunes libres

La confiance nourrit l'estime

"Plus nous sommes en capacité de conscientiser le sujet, plus nous nourrissons notre confiance en nous."