Action & Relations, les clés du rebond ?

Pascaline De Ruyver, directrice associée chez Quintesens Pascaline De Ruyver, directrice associée chez Quintesens

Avez-vous remarqué que les vœux échangés en ce début d’année 2021 convergent presque tous vers le même souhait : une année meilleure que la précédente ? C’est légitime bien sûr car 2020 a été difficile ! Mais comment faire pour que ce souhait se réalise ? Attendre que le virus soit éliminé, que tout le monde soit immunisé, que le gouvernement ou notre patron prenne des décisions ?

Mon point de vue, optimiste certes, mais pas utopiste, est que l’attente est une réponse confortable pour se protéger de nos peurs, une réponse déculpabilisante, déresponsabilisante et malheureusement inefficace. Quelle chance avons-nous en effet de mieux vivre cette année 2021 si nous attendons que la situation s’améliore ? Et si nous agissions ? Oui, mais comment ? Une clé m’est apparue hier soir en entendant Christophe André, psychiatre connu et dont la réputation de sagesse n’est plus à faire. A la question, « quel conseil donneriez-vous aux jeunes pour mieux vivre cette période complexe », sa réponse a été : ACTION & RELATIONS. Ces deux mots ont immédiatement résonné en moi : action & relations pour avancer, il suffisait d’y penser. Merci Monsieur André !

Tout d’abord, l’ACTION. Goethe le savait déjà et disait : « Quoique tu penses ou que tu crois pouvoir faire, fais-le. L'action porte en elle la magie, la grâce et le pouvoir ». Et c’est vrai ! L’action apporte des résultats et donne confiance. Elle est source d’erreurs et donc d’apprentissages. Elle met en mouvement et c’est bon pour la santé ! Alors pour 2021, faisons la liste de nos envies, transformons notre « vouloir » en « actions » et soyons fiers de nos réalisations... A notre mesure, en tenant compte des contraintes, sans rêver à ce que nous ne pouvons pas faire à cause de la crise, réinventons-nous, soyons imaginatifs et arrêtons de nous plaindre ; nous avons des milliers de possibilités, différentes d’avant mais bien présentes.

Et puis il y a les RELATIONS. L’homme à qui on interdit d’agir et de voir ses semblables devient fou. En effet, entretenir des relations est un besoin absolu à nourrir et Aristote le disait déjà : « L’homme est un être sociable ; la nature l’a fait pour être avec ses semblables ». Alors même si c’est à des horaires imposés avec un masque et du gel et même si cela ne peut pas se faire dans un bar ou un restaurant, continuons à nous voir : soignons nos relations, parlons-nous, allons marcher ensemble et éloignons-nous le plus possible de nos écrans.

Je vous souhaite donc une année 2021 sous le signe de l’action et des relations ; j’espère que nous nous croiserons vite et que vous pourrez me raconter tout ça !

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Sophie Eloy et Wilfrid Polaert, KPMG Avocats.
Publié le 27/01/2021 Tribunes libres

Lois de finances 2021 : un soutien marqué aux entreprises et aux salariés

"Les Lois de finances et de Financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2021 prévoient de soutenir la santé financière des entreprises, de limiter les effets de la crise sanitaire et de favoriser le lien familial."

Romain Thiesset avocat associé chez Capstan Avocats Lille.
Publié le 27/01/2021 Tribunes libres

Avantages sociaux, droit du travail,... quelques vœux et résolutions pour 2021

"S’il serait légitime de se résigner, considérons plutôt cette épreuve comme une opportunité de réinventer nos métiers, nos organisations, nos politiques."

Benjamin Mourot avocat associé au cabinet Bignon Lebray.
Publié le 27/01/2021 Tribunes libres

Dirigeants, prenez la main sur votre cybersécurité !

"La multiplication des attaques informatiques ciblant des PME durant les périodes de confinement rappelle que le risque cyber ne doit pas être négligé."

Patrice Vergriete, maire de Dunkerque et président de la CUD
Publié le 15/12/2020 Tribunes libres

A Dunkerque, la relance sous le signe de l’industrie décarbonée du 21e siècle

A quelques jours des assises européennes de la transition énergétique, le président de la communauté urbaine de Dunkerque estime que cette crise offre une opportunité de relance vertueuse. Avec une ambition pour Dunkerque d'être un laboratoire de l'industrie décarbonée.

Olivier Beddeleem, professeur adjoint à l'Edhec Business School.
Publié le 14/12/2020 Tribunes libres

Brexit : l’heure de la stratégie pour les Hauts-de-France ?

"Ce n’est pas tant le 1er janvier 2021 que le changement interviendra mais dans les 10 à 20 années à venir.”

Louise Chadenat, consultante chez QuinteSens.
Publié le 11/12/2020 Tribunes libres

CV : éviter le fashion faux pas !

"A l’heure où il est facile de trouver en masse des modèles de CV professionnels, les recruteurs attendent des candidatures de plus en plus esthétiques."

Laurent Picon, associé consolidation, et David Vuaillat, directeur outils de pilotage de la performance chez KPMG.
Publié le 11/12/2020 Tribunes libres

Reporting financier automatisé et simplifié : la clé pour piloter et anticiper

"Les leçons à tirer des premiers confinements pour se préparer aux prochaines vagues reposent sur l'automatisation, l’agilité et la collaboration."

Jérôme Granotier, avocat associé chez Bignon Lebray.
Publié le 11/12/2020 Tribunes libres

Dons familiaux : une nouvelle exonération

"Toutefois, comme souvent en matière fiscale, une exonération n’est pas sans condition."

Bruno Platel, avocat associé chez Capstan Avocats à Lille
Publié le 11/12/2020 Tribunes libres

Télétravail : L’apport de l’ANI du 26 novembre 2020

"Comme annoncé par le patronat, ce texte n’est « ni normatif ni prescriptif » et constitue davantage un guide pouvant faciliter la mise en place du télétravail dans chaque entreprise. "

Publié le 03/12/2020 Tribunes libres

L'EBITDA, Un agrégat financier par trop hégémonique !

Jean-Bernard Cappelier, commissaire aux comptes et président honoraire du conseil régional de l'ordre Nord Pas de Calais pointe le caractère caricatural et réducteur de l'utilisation systématique de l'Ebitda pour évaluer une entreprise.