J’ai les larmes aux yeux...

Cedric Pozniak, consultant et coach professionnel chez Quintesens Cedric Pozniak, consultant et coach professionnel chez Quintesens

Si vous me connaissiez vous vous diriez surement « mais pourquoi un grand gaillard d’1m90 a-t-il les larmes aux yeux ? ». Je vais vous l’expliquer : j’ai décidé de laisser parler mes émotions !

J’ai décidé d’écouter mes petites voix du passé (que l’on appelle « drivers »), celles que mes parents m’ont gentiment laissées sans le vouloir et j’ai décidé de les dompter. Ilyenaunequimedisait«sois fort, un garçon ça ne pleure pas ». « Tais-toi », lui ai-je répondu et j’ai décidé de laisser couler mes larmes. Des larmes de joie, quand je vois la solidarité qui est créée dans cette période si particulière, de tristesse quand j’entends l’urgence rencontrée par les restaurateurs, de gratitude quand mon collègue me dit reconnaître mon niveau d’engagement ou parfois de compassion quand je regarde une publicité où un jeune homme cuisine pour remercier les soignants qui ont guéri son père. Et ces larmes me font du bien !

Une autre me disait « Fais des efforts : tu as eu 14 en math, vise le 16 ! ». « Tais-toi », lui ai-je dit. En revanche, j’ai décidé de toujours faire du mieux que je pouvais et que c’est là que devait se situer ma volonté, sans toujours vouloir plus.

Une troisième me disait : « Tu as vu les taches d’encre sur ton cahier, corrige-moi ça ! Il faut que cela soit parfait ». « Tais-toi », ai-je affirmé. Et j’ai décidé d’accepter de lâcher prise, de demander de l’aide et d’avoir des faiblesses. Curieusement, j’ai l’impression que le regard des autres a changé positivement depuis...

Une quatrième voix me disait « dépêche-toi, on va être en retard à l’école ! » Celle-ci m’a permis d’apprendre à faire plusieurs choses à la fois, à aller vite mais m’a parfois amené à confondre vitesse et précipitation. Je lui ai rétorqué « tais-toi » et j’ai décidé d’utiliser le juste temps qu’il me fallait. Enfin la dernière entendue toute mon enfance et même à l’âge adulte. Quand je suis devenu manager pour la première fois, mes parents m’ont dit « tu seras gentil avec tes équipes ». Cette voix qui me dit de faire plaisir, j’ai eu plus de mal à lui dire « tais-toi » alors j’ai appris plutôt à lui dire « parle moins fort », et lorsqu’elle parle moins fort il m’est plus facile de dire non. Mais après tout, c'est grâce à ce « fait plaisir » que j’ai décidé de faire le métier que j’exerce aujourd’hui. Evidemment mes parents n’avaient pas conscience de ces petites voix. Elles m’ont d’ailleurs aidé à être l’homme que je suis aujourd’hui et à m’accepter tel quel. Alors je n’ai qu’un motàleurdire : « Merci » !

Et...j’ai à nouveau les larmes aux yeux !

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Anthony Venuto, directeur de bureau, KPMG Valenciennes.
Publié le 25/02/2021 Tribunes libres

Le mandat de protection future, outil de protection de l’entreprise ?

"Avez-vous pris vos dispositions si vous ne pouviez plus, demain, gérer votre patrimoine professionnel et notamment votre entreprise ? Malheureusement, on constate trop souvent que les chefs d’entreprise ne prennent pas le temps de cette réflexion"

Bertrand Debosque, avocat associé chez Bignon Lebray.
Publié le 25/02/2021 Tribunes libres

Brexit : les principaux points d’entente entre le Royaume-Uni et l’Union européenne

Libre échange, concurrence équitable, pêche... Retour sur les principaux points d’entente de cet accord, dont les enjeux majeurs reposaient sur les relations économiques et commerciales entre les deux parties.

Romain Thiesset, avocat associé chez Capstan Avocats à Lille.
Publié le 25/02/2021 Tribunes libres

Nouveau report de l’échéance du dispositif exceptionnel d’activité partielle lié à la pandémie

"A plusieurs reprises, la situation sanitaire perdurant, l’échéance de ce dispositif a été repoussée. Le 16 février 2021, le Ministère du Travail a annoncé que les taux actuellement applicables en matière d’activité partielle seront une nouvelle fois reconduits".

Publié le 11/02/2021 Tribunes libres

Tribune : Votre trésorerie est-elle masquée ?

Sandrine Leman, dirigeante de la société Dianes Partenaires et de CFC Solutions, défend l'idée que la trésorerie réelle des entreprises est bien souvent différente de la trésorerie apparente.

Pascaline De Ruyver, directrice associée chez Quintesens
Publié le 27/01/2021 Tribunes libres

Action & Relations, les clés du rebond ?

"Avez-vous remarqué que les vœux échangés en ce début d’année 2021 convergent presque tous vers le même souhait : une année meilleure que la précédente ? Comment faire pour que ce souhait se réalise ?"

Sophie Eloy et Wilfrid Polaert, KPMG Avocats.
Publié le 27/01/2021 Tribunes libres

Lois de finances 2021 : un soutien marqué aux entreprises et aux salariés

"Les Lois de finances et de Financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2021 prévoient de soutenir la santé financière des entreprises, de limiter les effets de la crise sanitaire et de favoriser le lien familial."

Romain Thiesset avocat associé chez Capstan Avocats Lille.
Publié le 27/01/2021 Tribunes libres

Avantages sociaux, droit du travail,... quelques vœux et résolutions pour 2021

"S’il serait légitime de se résigner, considérons plutôt cette épreuve comme une opportunité de réinventer nos métiers, nos organisations, nos politiques."

Benjamin Mourot avocat associé au cabinet Bignon Lebray.
Publié le 27/01/2021 Tribunes libres

Dirigeants, prenez la main sur votre cybersécurité !

"La multiplication des attaques informatiques ciblant des PME durant les périodes de confinement rappelle que le risque cyber ne doit pas être négligé."

Patrice Vergriete, maire de Dunkerque et président de la CUD
Publié le 15/12/2020 Tribunes libres

A Dunkerque, la relance sous le signe de l’industrie décarbonée du 21e siècle

A quelques jours des assises européennes de la transition énergétique, le président de la communauté urbaine de Dunkerque estime que cette crise offre une opportunité de relance vertueuse. Avec une ambition pour Dunkerque d'être un laboratoire de l'industrie décarbonée.

Olivier Beddeleem, professeur adjoint à l'Edhec Business School.
Publié le 14/12/2020 Tribunes libres

Brexit : l’heure de la stratégie pour les Hauts-de-France ?

"Ce n’est pas tant le 1er janvier 2021 que le changement interviendra mais dans les 10 à 20 années à venir.”